Skip to main content

Une fructueuse fin de semaine pour Fleury

Dire que le gardien des Golden Knights ne croyait pas recevoir une invitation pour participer au Match des étoiles Honda 2018

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

TAMPA -- Pour un gars qui ne se voyait pas prendre part au Match des étoiles Honda 2018 de la LNH jusqu'à tout dernièrement, Marc-André Fleury a connu une pas pire fin de semaine en Floride.

Le gardien des Golden Knights de Vegas a remporté une épreuve du Concours d'habiletés samedi, avant de se retrouver du côté de l'équipe championne du mini-tournoi présentée dimanche devant 19 092 spectateurs au Amalie Arena.

« Ç'a été une belle fin de semaine. Je repars avec de bons souvenirs et la fierté d'une victoire. Tampa a été un super hôte », a-t-il affirmé.

Fleury, qui estimait ne pas avoir disputé suffisamment de matchs afin d'être choisi comme représentant de l'équipe d'expansion avec l'attaquant James Neal, repart également de la Floride plus fortuné. Sa réussite dans l'épreuve de la série d'arrêts lui a valu une bourse de 25 000$ et il empochera sa part de la bourse globale de 1 million$ attribuée à l'équipe de la section Pacifique.

« Je n'ai pas pensé à ce que j'allais faire avec cet argent. Je vais trouver une œuvre charitable ou quelqu'un (sic) », a-t-il commenté à l'issue de la victoire de 5-2 de la bande de Connor McDavid contre la section Atlantique du capitaine Steven Stamkos.

Fleury a dit avoir eu beaucoup plus de plaisir qu'à sa dernière participation à l'événement qui demeure un pénible souvenir. 

« À Columbus en 2015, j'avais hâte que ça finisse. Je faisais presque des signes à l'entraîneur pour lui demander si je pouvais m'en aller. Je crois avoir donné une dizaine de buts. Je n'avais pas eu de 'fun'. »

Après vérifications, Fleury avait cédé à sept reprises en une période dans la défaite de l'équipe Foligno 17-12 contre l'équipe Toews. 

C'est après ce Match des étoiles que la LNH a décidé de modifier la formule afin de redonner un nouveau souffle à l'événement.

À compter de 2016, on a instauré la formule des mini-affrontements à trois contre trois entre les quatre sections de la LNH.

« C'était rendu à cinq contre cinq que ce n'était pas tout le monde qui donnait un effort quelconque. Une descente à trois contre deux pouvait se terminer en trois contre zéro. Nous, les gardiens, étions laissés à nous-mêmes. C'était comme du hockey de rue. »

Inutile de préciser qu'il préfère la formule actuelle.

« Les gars ont plus d'espace, ils se donnent davantage. Le rythme est bon, il y a plus de replis défensifs, ça se rapproche d'un véritable match.

« Personnellement, je n'ai pas eu tant de lancers, surtout dans le deuxième match. J'ai encore reçu l'aide de mes poteaux. »

Price d'accord

Carey Price des Canadiens de Montréal abonde dans le même sens que Fleury. Il se réjouit également que les matchs d'étoiles ne soient plus un cauchemar pour les gardiens.

« Accorder trois buts sur 17 tirs au Match des étoiles, je prends ça n'importe quand », a-t-il affirmé.

« Ç'a été une expérience agréable. Ç'a même été un peu mieux que je m'y attendais, a continué Price. Les gars ont fait du bon travail en défense. J'aime bien le trois contre trois. Le rythme est meilleur et ça patine davantage.

« Les gars doivent trouver l'équilibre entre ne pas se blesser et travailler fort. Je pense que c'est une bonne chose qu'il y ait un prix de rattaché à l'événement. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.