Skip to main content

Boucher: Une formule des séries éliminatoires à revisiter?

Notre chroniqueur Philippe Boucher se montre ouvert à l'idée de tenir des matchs de barrage afin d'inclure plus d'équipes

par Philippe Boucher @Booboo4343 / Chroniqueur LNH.com

Philippe Boucher a disputé 17 saisons dans la LNH récoltant 94 buts et 300 points en 748 matchs. Le défenseur natif de Saint-Apollinaire a notamment connu deux saisons de 40 points et plus. Il a participé au Match des étoiles en 2007, en plus de soulever la Coupe Stanley avec les Penguins de Pittsburgh, à sa dernière saison dans la LNH en 2009. Choix de première ronde (no 13) des Sabres de Buffalo en 1991, il a successivement porté les couleurs des Sabres, des Kings de Los Angeles, des Stars de Dallas et des Penguins. Au terme de sa carrière de joueur, il a occupé des postes de direction chez l'Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Philippe a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com afin de traiter de divers sujets de l'actualité du hockey.

 

La LNH va avoir 32 équipes dans ses rangs pour le début de la saison 2021-22 et la possibilité d'inclure plus d'équipes en séries éliminatoires alimente déjà les discussions. Ultimement, la décision reviendra aux propriétaires des équipes. Ils feront bien ce qu'ils veulent.

Je suis du type conservateur et j'aime la formule actuelle des séries, avec quatre rondes de séries quatre de sept. Ça doit demeurer ainsi.
 
À l'approche des séries cette saison et à la lumière d'une réflexion que j'ai faite dernièrement, je serais ouvert à la présentation de matchs de barrage ou de matchs-suicides avant le début officiel des quatre rondes. Un peu comme on le fait au baseball majeur.

BOUCHER : Giordano, le plus utile chez les Flames | BIRON : Montréal gère bien le dossier Price
 
Je ne me suis pas trop arrêté à la formule qu'on pourrait privilégier. Mais avec les luttes qui se sont intensifiées au cours des dernières semaines, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'un match de barrage, par exemple, entre les Canadiens de Montréal et les Blue Jackets de Columbus, pour l'obtention de la dernière place dans les séries, pourrait susciter un grand intérêt. Même si le puriste en moi croit que les séries c'est quatre rondes de hockey, je n'aurais rien contre l'idée si c'était une solution envisageable pour les propriétaires.  
 
J'aimerais toutefois qu'on revienne à la formule 1-8, 2-7, 3-5, 4-5 dans chacune des deux associations, au lieu de la formule actuelle des séries qui favorise les rivalités à l'intérieur de chacune des sections.
 
On sait depuis plusieurs semaines que les Bruins de Boston et les Maple Leafs de Toronto vont croiser le fer en séries. Ce sera la deuxième année de suite qu'ils vont s'affronter. S'ils devaient s'affronter de nouveau l'an prochain, on pourrait commencer à se lasser de la rivalité.
 
J'ai toujours pensé que le premier tour des séries dans la LNH est la période la plus enlevante dans le sport professionnel. On n'a pas besoin de favoriser la rivalité entre les équipes. J'ai toujours été un fan de l'ancienne formule.
 
La formule actuelle sera possiblement revisitée au cours des prochaines années, mais j'y tiens mordicus : les séries doivent rester de quatre rondes et de 16 victoires au total. Si on inclut des équipes additionnelles pour des matchs de barrage, tant mieux pour elles si elles remportent la Coupe Stanley à l'aide de 17 victoires!
 
Le bon « vieux Ovi »
 
On dit que la LNH est une ligue de jeunes, mais il y a encore des « vieux » qui mènent le bal et qui ne sont pas prêts à leur céder leur trône. Alexander Ovechkin des Capitals de Washington est un de ceux-là. « Ovi » a franchi le plateau des 50 buts pour la huitième fois en carrière, samedi. La saison dernière, il s'était arrêté à 49 buts. Il est en voie de remporter le trophée Maurice-Richard pour la huitième fois à titre de meilleur buteur en saison régulière. Tout ça à l'âge de 33 ans!  

Sa constance est ce qui m'impressionne le plus, depuis tout ce temps. C'est un phénomène pour son époque. Il n'a pas ralenti cette saison malgré le changement d'entraîneur chez les Capitals. Barry Trotz a fait un travail colossal à la barre, mais il faut rendre hommage à son successeur Todd Reirden.

Video: WSH@TBL: Ovechkin marque 50 buts pour la 8e fois

 

Ovechkin est rendu à 658 buts en 1081 matchs dans la LNH. Il est encore loin du record de 894 buts de Wayne Gretzky, mais il pourrait s'en approcher dangereusement s'il continue de se montrer régulier comme une horloge. Il ne montre aucun signe de ralentissement et les Capitals seront bons pendant encore un bout de temps.

Il va remplir le but tant qu'il pourra aller se positionner à la gauche du but et décocher de puissants tirs en supériorité numérique. Aucune équipe n'a encore trouvé la recette pour l'empêcher de marquer. Tout le monde dans l'amphithéâtre sait qu'il va tirer, mais il déjoue quand même les gardiens. On dirait qu'il n'y a rien à faire. 

Steven Stamkos du Lightning de Tampa Bay et lui sont dans une classe à part dans l'art de faire mouche en attaque massive.

S'il peut se rendre jusque vers la quarantaine en âge, je vous dis qu'il ne sera pas loin de la marque de Gretzky.

Les Canucks en voiture

On se demandait à quoi ressemblerait « l'après-Sedin » à Vancouver. On a eu un autre avant-goût avec l'arrivée de Quinn Hugues cette semaine.

Le jeune défenseur en a mis plein la vue à son premier match dans la LNH. Il n'a pas fini de faire tourner les têtes, pour le plus grand plaisir des partisans des Canucks. L'avenir de l'organisation est très prometteur avec les jeunes attaquants Bo Horvat, Brock Boeser, Elias Peterrsson et maintenant le défenseur Hugues, qui est le frère aîné du premier choix projeté au repêchage 2019 de la LNH Jack Hughes. 

Horvat, Boeser et Peterrsson ont été les premiers choix de l'équipe en 2013, 2015 et 2017, respectivement. Quinn a été le septième espoir réclamé au repêchage 2018.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.