Skip to main content

Table ronde : Ovechkin pourra-t-il surpasser Gretzky?

Maintenant à égalité au neuvième rang de l'histoire avec Steve Yzerman chez les buteurs, le Russe de 34 ans a besoin de 202 buts pour rejoindre la Merveille au sommet de la liste

par LNH.com @LNH_FR

Tout au long de la saison, les experts du LNH.com participeront à des tables rondes pour répondre à diverses questions. En interagissant entre eux, nos experts donnent leur opinion sur plusieurs sujets chauds à travers la LNH. Aujourd'hui, on leur a demandé ceci :

Alex Ovechkin vient de surpasser Mario Lemieux et de rejoindre Steve Yzerman sur la liste de meilleurs buteurs de l'histoire. Jusqu'où se rendra-t-il sur ce prestigieux classement? 

À LIRE AUSSI : Ovechkin égale Yzerman au neuvième rang des meilleurs buteurs de la LNHOvechkin marque son 30e but de la saison et égale un record

Voici les réponses des membres du panel de LNH.com :

Robert Laflamme, journaliste LNH.com

Ce Ovechkin est une véritable force de la nature et une machine à marquer des buts, au grand bonheur de notre collègue au bureau de Montréal Mathieu Damian. Il n'y a pas de limite avec lui. Imaginez, il a déjà 34 buts à son palmarès en 49 matchs cette saison, tout ça rendu à l'âge de 34 ans. Il faut lui lever notre chapeau.

Au moment où on se dit qu'il va commencer à ralentir, il continue d'empiler les buts. Jusqu'à combien peut-il se rendre? Je le vois certainement s'approcher de Wayne Gretzky, s'il demeure en santé. Coiffera-t-il la Merveille? Je crains qu'il tombe à court. Mais ce sera assurément un sujet d'intérêt pour les saisons à venir.

Avec quatre autres saisons de 40 buts en moyenne ou à peu près, après cette saison, il se retrouverait tout près de Gretzky. Ça pourrait l'inciter de jouer une saison de plus, soit jusqu'à tout près de la quarantaine en âge. L'atout qu'Ovechkin a dans sa manche, c'est que le propriétaire des Capitals de Washington Ted Leonsis va lui permettre de jouer tant qu'il le voudra.

On dit d'un joueur qui n'arrive plus à suivre le rythme que ça sent la fin pour lui.

Dans le cas d'Ovi, on saura qu'il est rendu au bout du rouleau quand il ne parviendra plus à battre les gardiens.

Comme le disait notre chroniqueur Simon Gagné la saison dernière, on a beau savoir d'où il décoche ses tirs, surtout sur le jeu de puissance, il n'y a rien à faire. Les gardiens ont beau le voir du coin de l'œil, ils sont mystifiés par sa force de frappe. Il pourra jouer aussi longtemps qu'il pourra tirer fort. Il n'aura qu'à aller se positionner à son endroit de prédilection et décocher des lancers. C'est quand les gardiens stopperont ses tirs qu'on saura que l'heure de la retraite a sonné pour lui.

On dirait que l'heure n'est pas pour tout de suite...

Video: WSH@NYI: Ovi rejoint Lemieux avec son 690e but
 

Philippe Landry, pupitreur LNH.com

Étant donné mon âge, je n'ai vu à l'œuvre que très peu - ou pas du tout - ces légendes du top-10 des meilleurs buteurs de la LNH. J'en parlais avec des amis l'autre jour : je me considère privilégié de voir évoluer un des joueurs les plus prolifiques de l'histoire. On dirait qu'on ne réalise que par après l'importance et l'ampleur des performances d'un athlète. 

Je ne peux qu'être en accord avec Barry Trotz, qui contait samedi après la défaite de son équipe face aux Capitals - alors que le Russe a marqué trois fois pour rejoindre Steve Yzerman au neuvième rang - qu'Ovechkin est pour lui le marqueur de buts le plus prolifique de l'histoire. C'est évidemment toujours délicat de comparer les époques, mais force est d'admettre que c'est beaucoup plus difficile de faire vibrer les cordages aujourd'hui que ce ne l'était au temps de Gretzky. 

Ovechkin est une machine, un bulldozer, un tank. Et bien qu'il vieillisse, il trouve des façons d'adapter son jeu pour marquer de plusieurs façons différentes. Va-t-il rattraper la Merveille et devenir le meilleur buteur - statistiquement - de tous les temps? Je pense qu'il va être à court, à mon grand désarroi. 

Considérant qu'il finisse la présente saison avec 50 buts, il lui en manquerait 186 pour égaler la marque de Gretzky. Ça lui prendrait donc en moyenne 37 buts par saison pendant les cinq prochaines années. Je sais, il en marquera probablement encore 50 en 2020-21 et une diminution s'installera peu à peu par la suite. Mais je veux tout de même évoquer qu'une moyenne de 37 buts par saison à l'approche de la quarantaine, ce n'est pas monnaie courante. 

Bref, je souhaite ardemment qu'Ovechkin soit en mesure de réaliser l'exploit, mais je crois qu'on devra encore attendre avant de voir un des records de Gretzky être surpassé.

Video: WSH@NYI: Ovi réussit un triplé pour rejoindre Yzerman
 

Hugues Marcil, pupitreur LNH.com

Vous direz peut-être que je fais preuve d'un optimisme démesuré, mais je pense qu'Ovechkin peut battre le record de la Merveille. À tout le moins, j'ai envie d'y croire.

C'est énorme, 202 buts, mais la commande est un peu moins lourde quand on est le meilleur buteur de l'histoire de la LNH. Parce que oui, je considère Ovechkin comme le meilleur à ce chapitre, qu'il dépasse Gretzky ou non. Ce qu'il accomplit depuis le début de sa carrière, alors que le hockey est complètement différent qu'à l'époque de Gretzky et des autres qu'Ovechkin pourchasse, n'est rien de moins que phénoménal.

Néanmoins, il aura besoin de deux choses pour garder son rythme effréné actuel et rejoindre Gretzky : l'équipe autour de lui devra demeurer parmi les meilleures offensivement et il devra demeurer en santé. Inutile de dire qu'une blessure à long terme viendrait gâcher toutes ses chances d'y arriver.

Phil l'a bien démontré. La moyenne de buts par saison dont il aura besoin est très élevée, mais après 49 buts ou plus dans cinq des six dernières saisons, je n'arrive pas à me convaincre que ce chiffre va diminuer de façon drastique à compter de la saison prochaine. S'il parvient à faire au moins 45 buts au cours des deux prochaines années, la moyenne des filets dont il aura besoin par la suite va diminuer. À partir de là, s'il joue jusqu'à 40 ou 41 ans, le record de Gretzky sera dans sa mire. Je sais, je sais, ça fait beaucoup de conditions, mais je suis un éternel optimiste et j'ai envie d'y croire.

Les joueurs de la trempe d'Ovechkin sont parvenus à s'adapter durant toute leur carrière, et je suis convaincu qu'il sera en mesure de le faire dans la deuxième moitié de sa trentaine. Et si Joe Thornton est parvenu à amasser 82 points (19 buts, 63 passes) à l'âge de 36 ans, pourquoi Ovechkin ne pourrait-il pas continuer à enfiler les buts pendant quelques années ? Je sais que les passes sont beaucoup plus faciles à obtenir que les buts, mais tout de même, personne ne décoche des tirs comme Ovechkin.

Enfin, je ne peux pas être plus en accord avec Phil : quel privilège ç'aura été de voir Ovechkin à l'œuvre, peu importe où s'arrêtera le compteur quand il accrochera ses patins.


Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction LNH.com

De mon côté, ce que je souhaite par-dessus tout, c'est qu'Ovechkin s'en approche suffisamment pour que chacun de ses matchs vers la fin de sa carrière devienne un incontournable pour tous les amateurs de hockey. On ne cesse de dire que la grande majorité des records de Gretzky ne seront jamais battus, alors ce serait exceptionnel pour le hockey que le Tsar russe s'approche de l'une de ses marques les plus prestigieuses.

Lorsque le capitaine des Capitals va dépasser Gordie Howe au deuxième rang à la suite de son 802e but (vous remarquerez que cette phrase n'est pas au conditionnel), le décompte des 93 filets qui va lui manquer pour rejoindre la Merveille va s'enclencher. Le seul comparatif qui me vient à l'esprit pour trouver une situation qui s'approche de ce que nous allons vivre à ce moment-là, c'est lorsque Cal Ripken Jr s'est approché de la marque de 2130 matchs disputés de suite de Lou Gehrig au baseball. Les chiffres géants qui ont été affichés au B&O Warehouse dans le champ droit du Camden Yards représentaient un rappel quotidien de l'ampleur de ce que Ripken était en train d'accomplir. 

J'imagine sans peine le décompte des buts d'Ovechkin être affiché quelque part au Capital One Arena. Les diffuseurs des matchs des Capitals risquent d'inclure en permanence le total de buts d'Ovechkin dans un coin de l'écran chaque fois que ce dernier sera sur la glace. S'il franchit le plateau des 850 buts (oui, pas le choix d'y aller au conditionnel cette fois-ci), les gardiens actifs dans la LNH vont se mettre à se demander si c'est leur nom qui sera deviendra la réponse dans les jeux de type « Quelques arpents de piège » pour les générations à venir à la question : « Quel gardien a accordé le 895e but en carrière à Alex Ovechkin ». 

Je souhaite de tout cœur que ce scénario se produise, pas seulement pour Alex Ovechkin le joueur de hockey, mais pour le sport en général et, surtout, pour les partisans. Personne n'en sortira perdant, pas même Gretzky, qui possède suffisamment de records pour en céder un de temps à autre.

Et si je devais parier un vieux deux dollars canadien en papier sur le dénouement de cette intrigue, je le placerais du côté d'Ovechkin.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.