Skip to main content

Super 16 : L'Avalanche et les Flyers progressent en haut de tableau

Les Oilers, grands perdants de la semaine au classement établi par LNH.com

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

Les Flames de Calgary apparaissent au sein du Super 16 de LNH.com pour la première fois depuis le 24 octobre et c'est bien mérité puisque la formation albertaine est l'équipe de l'heure dans la Ligue, comme en fait foi sa série de six victoires, la plus longue dans la LNH en ce moment, et sa séquence de 7-0-1 depuis le 23 novembre.

Ç'a valu aux Flames la 13e place de notre palmarès.

Mais hormis le retour de Calgary dans notre top-16, aucune équipe n'a fait des gains spectaculaires cette semaine, alors que personne n'a gagné plus de deux rangs.

À LIRE AUSSI: Une scène qui vaut 100 000 motsLe brio de Tkachuk laisse présager des jours meilleurs à Ottawa

Pendant que les Capitals de Washington reprenaient (par seulement deux points au scrutin) le premier rang du Super 16 aux dépens des Bruins de Boston - le sommet de notre palmarès revient à l'une ou l'autre de ces deux formations depuis neuf semaines -, quatre équipes ont progressé de deux échelons. À commencer par l'Avalanche du Colorado, passé du cinquième au troisième rang en vertu d'une fiche de 7-2-1 à ses 10 dernières rencontres.

Les Flyers de Philadelphie (7-2-1 eux aussi depuis 10 matchs) sont quant à eux passés du neuvième au septième rang, tandis que les Hurricanes de la Caroline (6-4-0 depuis 10 matchs, trois victoires de suite) ont progressé du 11e au neuvième rang et les Golden Knights de Vegas (5-3-2) ont migré au 14e rang à partir du 16e.

Et comme quoi il est plus facile de descendre que de monter, les Oilers d'Edmonton (4-5-1 depuis 10 matchs) ont régressé de cinq rangs cette semaine, passant du sixième au 11e échelon. Il s'agit de l'écart le plus prononcé de la semaine. 

Mentionnons par ailleurs que les Panthers de la Floride (5-5-0 depuis 10 matchs) et le Lightning de Tampa Bay (5-4-1) ont perdu trois rangs chacun, et ils occupent maintenant les deux derniers échelons du Super 16.

Les Sharks de San Jose (4-5-1, trois défaites d'affilée) ont été exclus de notre palmarès.

Les Sabres de Buffalo (5-2-3 depuis 10 matchs) ont reçu leurs premiers points au scrutin en un mois, mais pas assez pour percer le top-16.

Pour établir le classement du Super 16, chacun des huit membres du personnel de LNH.com participant a établi son propre classement des formations qui, selon lui, sont les 16 équipes du moment dans la Ligue. Chacun remet son classement et des points sont attribués en conséquence.

Chaque équipe qui est classée au premier rang reçoit 16 points, celle qui est deuxième obtient 15 points, celle qui est troisième en a droit à 14, et ainsi de suite jusqu'à l'équipe de 16e place, qui récolte un point.

Voici de quoi a l'air le classement de cette semaine une fois que tout a été additionné - avec en boni, une observation sur chaque formation retenue au sein de notre Super 16 : 


1. Capitals de Washington (23-5-5)
Total de points : 125
La semaine dernière : 2e

Backstrom de retour : Nicklas Backstrom a inscrit un but et deux passes avec un différentiel de plus-2 en deux matchs depuis son retour au jeu, lundi. Il a auparavant raté huit rencontres en raison d'une blessure au haut du corps. 


2. Bruins de Boston (20-6-6)
Total de points : 123
La semaine dernière : 1er

(Presque) toujours au rendez-vous : Lui aussi remis de sa blessure, Patrice Bergeron a marqué un but et affiché un différentiel de plus-2 sur l'ensemble des deux matchs qu'il a disputés depuis son retour au jeu, lui qui a raté sept rencontres d'affilée et neuf sur un total de 11 en raison d'une blessure au bas du corps. Le vétéran joueur de centre a raté 10 matchs des Bruins jusqu'ici cette saison, ce qui veut dire qu'il en disputera 72 s'il reste en santé d'ici la fin. Ce serait la 11e fois en 15 saisons complètes de la LNH qu'il atteindrait le cap des 70 matchs disputés.

Video: BOS@OTT: Bergeron marque dans une cage abandonnée


3. Avalanche du Colorado (20-8-3)
Total de points : 103
La semaine dernière : 5e

Girard tient le fort : En huit matchs depuis qu'il a perdu son partenaire de jeu habituel Erik Johnson au sein du premier duo de défenseurs de l'Avalanche - ce dernier s'est blessé au bas du corps le 23 novembre dernier -, Samuel Girard a amassé deux passes et il affiche un différentiel de plus-5. Depuis une semaine, le défenseur de 21 ans est jumelé à Nikita Zadorov.


4. Islanders de New York (20-7-2)
Total de points : 98
La semaine dernière : 4e

Le chaud puis le froid : Derick Brassard n'a qu'un point - un but - en neuf matchs depuis le 23 novembre. L'attaquant de 32 ans avait récolté 15 points (six buts, neuf passes), un sommet dans l'équipe, au cours des 12 matchs précédents, soit du 24 octobre au 21 novembre.


5. Blues de St. Louis (18-8-6)
Total de points : 96
La semaine dernière : 3e

Sur le perron d'une grande saison : David Perron a inscrit 11 points (quatre buts, sept passes) à ses 11 derniers matchs. C'est le total de points le plus élevé chez les Blues durant cette séquence. À son rythme actuel, l'attaquant de 31 ans se dirige vers une campagne de 77 points, ce qui surpasserait de 11 points son sommet personnel de 66 points, qu'il a enregistré en 2017-18 avec les Golden Knights. Il atteindrait par ailleurs le cap des 30 buts pour la première fois.

Video: TOR@STL: Perron bat Andersen avec une déviation


6. Jets de Winnipeg (19-10-2)
Total de points : 83
La semaine dernière : 7e

Retour progressif : Gabriel Bourque a eu droit à 9:25 de temps de glace à son retour au jeu, mardi soir, soit un peu moins que d'habitude, lui qui affiche une moyenne de 10:04 à ce chapitre cette saison. L'attaquant de 29 ans a été blanchi avec un différentiel neutre face aux Red Wings de Detroit, mais il avait récolté un point dans chacun de ses trois matchs du début du mois de novembre avant de devoir s'absenter pour une période d'un peu plus d'un mois en raison d'une blessure au bas du corps.


7. Flyers de Philadelphie (17-9-5)
Total de points : 73
La semaine dernière : 9e

Plein le dos des spasmes : Le défenseur recrue Philippe Myers doit composer avec des maux de dos depuis quelques jours. Il a été victime de spasmes face aux Sénateurs d'Ottawa, samedi, et encore lundi pendant l'entraînement, si bien qu'il a dû quitter la séance. L'arrière de 22 ans qui n'a jamais été repêché était sur la patinoire pendant l'entraînement de mardi, sans toutefois participer aux exercices. Il n'a pas enfilé l'uniforme, mercredi soir, à l'occasion du match contre l'Avalanche, mais les Flyers ont dit s'attendre à ce que Myers soit disponible en vue des matchs de la fin de semaine. « Il y a plusieurs choses que j'aime à propos de sa façon de jouer, a récemment dit l'entraîneur Alain Vigneault de Myers. Sa taille, sa portée, son niveau d'habiletés, son coup de patin, le fait qu'il aime soutenir l'attaque. Mais il y a aussi certains aspects qu'il doit améliorer, comme sa prise de décision avec la rondelle, réduire l'écart entre son opposant et lui. C'est un jeune qui apprend, mais on a le sentiment d'en avoir un bon. »


8. Coyotes de l'Arizona (18-11-4)
Total de points : 59
La semaine dernière : 8e

Vingt minutes par match à combler : Le défenseur Jason Demers s'est blessé au genou à Chicago, dimanche, et son état de santé sera réévalué sur une base hebdomadaire. L'arrière de Dorval, au Québec, ne sera pas facile à remplacer puisqu'il est un des quatre joueurs des Coyotes à avoir maintenu une moyenne de plus de 20 minutes de temps de jeu jusqu'ici cette saison, soit 21:18.


9. Hurricanes de la Caroline (19-11-1)
Total de points : 57
La semaine dernière : 11e

Une troisième saucette : Rappelé dimanche de l'équipe-école de Charlotte dans la Ligue américaine, Julien Gauthier était en uniforme, mardi soir, face aux Oilers. Celui qui portait le numéro 44 a commis deux revirements en 6:52 de jeu. Le joueur recrue de 22 ans en était à son troisième match cette saison - et en carrière - dans la LNH. Il est toujours en quête d'un premier point.


10. Stars de Dallas (18-11-3)
Total de points : 55
La semaine dernière : 10e

Un de retrouvé, un de perdu : Alexander Radulov a récolté trois points (un but, deux passes) en deux matchs depuis qu'il a été laissé dans les gradins le temps d'un match, la semaine dernière. Par contre, Tyler Seguin n'a pas trouvé le fond du filet depuis neuf rencontres. Le joueur de centre a amassé quatre mentions d'aide durant cette séquence, mais elles ont été récoltées dans seulement deux des neuf affrontements.


11. Oilers d'Edmonton (18-11-4)
Total de points : 53
La semaine dernière : 6e

Déblocage rapide : Blanchi à son retour au jeu, dimanche, Zack Kassian a réussi un doublé, mardi soir, face aux Hurricanes, alors qu'il a affiché un différentiel de plus-2, décoché cinq tirs au but et donné quatre mises en échec. L'attaquant de 28 ans avait auparavant raté trois matchs en raison d'une blessure au dos.


12. Penguins de Pittsburgh (17-10-4)
Total de points : 45
La semaine dernière : é-14e

Le mystère persiste : Rétrogradé au sein du quatrième trio des Penguins depuis une semaine, Alex Galchenyuk n'a récolté qu'un point - un but - à ses sept derniers matchs, avec un différentiel de moins-2 durant cette séquence. Il a notamment été blanchi face à ses deux anciennes équipes, le 6 décembre contre les Coyotes et mardi soir contre les Canadiens de Montréal.


13. Flames de Calgary (17-12-4)
Total de points : 28
La semaine dernière : s.o.

De l'assurance quand c'est serré : Les Flames affichent un dossier de 5-0-1 dans les matchs décidés par une marge d'un but au cours de leur actuelle séquence de huit matchs sans défaite en temps réglementaire (7-0-1).


14. Golden Knights de Vegas (16-12-5)
Total de points : 26
La semaine dernière : 16e

Le sourire est de retour : Marc-André Fleury a obtenu mardi soir un premier départ depuis le 23 novembre, lui qui a raté huit matchs afin d'être auprès de sa famille à la suite du décès de son père André, le 27 novembre. Les Golden Knights ont affiché un dossier de 4-2-1 en l'absence de leur vétéran gardien, mais Reilly Smith était quand même content de le revoir : « Le simple fait de l'avoir avec nous dans le vestiaire, ça change la dynamique du groupe au grand complet, a dit Smith. Nous sommes contents quand il est devant le filet, mais même s'il ne joue pas, il amène beaucoup de positivisme au sein ce groupe. » Mardi, Fleury a réalisé 28 arrêts dans un gain de 5-1 contre les Blackhawks de Chicago, et le prochain match qu'il disputera lui permettra d'égaler Sean Burke (820) au 14e rang dans l'histoire de la LNH.

Video: EDM@VGK: Fleury s'étire et vole Archibald 


15. Panthers de la Floride (15-10-5)
Total de points : 21
La semaine dernière : 12e

Enfin son vrai visage ?: Sergei Bobrovsky est-il enfin en train de faire oublier son terrible mois d'octobre, quand il a affiché un taux d'arrêts de ,873? Toujours est-il que le vétéran gardien a réalisé 109 arrêts sur un total de 113 tirs pour un taux d'arrêts de ,965 en trois départs d'affilée depuis samedi. Il a notamment bloqué 46 tirs, un sommet pour lui cette saison, dans un revers de 2-1 contre le Lightning de Tampa Bay, mardi.


16. Lightning de Tampa Bay (15-11-3)
Total de points : 12
La semaine dernière : 13e

Meilleur que jamais : Alex Killorn a amassé huit points (quatre buts, quatre aides) à ses cinq derniers matchs. L'attaquant de 30 ans a récolté 24 points (neuf buts, 15 passes) depuis le début de la saison, ce qui signifie qu'à son rythme actuel, il va dépasser le cap des 70 points. Il a connu sa meilleure saison jusqu'ici en 2017-18 quand il a inscrit 47 points (15 buts, 32 passes).

Les équipes qui ont glissé au-delà du 16e rang de notre Super 16 : Sharks de San Jose

Les autres équipes qui ont reçu des points cette semaine : Wild du Minnesota, 7 ; Sabres de Buffalo, 4

VOICI COMMENT NOUS LES AVONS CLASSÉS :

ROBERT LAFLAMME, Journaliste principal LNH.com
1. Bruins de Boston (+1); 2. Capitals de Washington (-1); 3. Islanders de New York (-); 4. Blues de St. Louis (+1); 5. Avalanche du Colorado (+4); 6. Oilers d'Edmonton (-1); 7. Hurricanes de la Caroline (-); 8. Coyotes de l'Arizona (-); 9. Flyers de Philadelphie (+1); 10. Panthers de la Floride (-4); 11. Jets de Winnipeg (+1); 12. Stars de Dallas (+1); 13. Penguins de Pittsburgh (-2); 14. Flames de Calgary (s.o.); 15. Golden Knights de Vegas (-1); 16. Lightning de Tampa Bay (-)

GUILLAUME LEPAGE, Journaliste LNH.com
1. Capitals de Washington (-); 2. Bruins de Boston (-); 3. Islanders de New Yok (+1); 4. Avalanche du Colorado (+2); 5. Blues de St. Louis (-2); 6. Oilers d'Edmonton (-1); 7. Jets de Winnipeg (+1); 8. Coyotes de l'Arizona (-1); 9. Stars de Dallas (+1); 10. Hurricanes de la Caroline (+1); 11. Flyers de Philadelphie (-2); 12. Penguins de Pittsburgh (+1); 13. Golden Knights de Vegas (-1); 14. Flames de Calgary (s.o.); 15. Panthers de la Floride (-); 16. Sabres de Buffalo (s.o.)

NICOLAS DUCHARME, Journaliste LNH.com
1. Bruins de Boston (+1); 2. Capitals de Washington (-1); 3. Avalanche du Colorado (+2); 4. Blues de St. Louis (-1); 5. Flyers de Philadelphie (-1); 6. Islanders de New York (-); 7. Jets de Winnipeg (+1); 8. Penguins de Pittsburgh (+8); 9. Coyotes de l'Arizona (-1); 10. Hurricanes de la Caroline (+5); 11. Oilers d'Edmonton (-2); 12. Lightning de Tampa Bay (-5); 13. Golden Knights de Vegas (-2); 14. Panthers de la Floride (-2); 15. Stars de Dallas (-2); 16. Flames de Calgary (s.o.)

SÉBASTIEN DESCHAMBAULT, Directeur de la rédaction LNH.com
1. Capitals de Washington (+1); 2. Bruins de Boston (-1); 3. Islanders de New York (+1); 4. Avalanche du Colorado (+3); 5. Blues de St. Louis (-2); 6. Jets de Winnipeg (-1); 7. Stars de Dallas (-1); 8. Flyers de Philadelphie (+3); 9. Hurricanes de la Caroline (+1); 10. Coyotes de l'Arizona (-2); 11. Penguins de Pittsburgh (+3); 12. Oilers d'Edmonton (-3); 13. Flames de Calgary (s.o.); 14. Golden Knights de Vegas (+2); 15. Lightning de Tampa Bay (-3); 16. Panthers de la Floride (-1)

JOHN CIOLFI, Producteur senior LNH.com
1. Capitals de Washington (+1); 2. Bruins de Boston (-1); 3. Jets de Winnipeg (+2); 4. Avalanche du Colorado (+2); 5. Stars de Dallas (+2); 6. Flyers de Philadelphie (+2); 7. Blues de St. Louis (-3); 8. Islanders de New York (-5); 9. Flames de Calgary (s.o.); 10. Wild du Minnesota (+4); 11. Hurricanes de la Caroline (+4); 12. Penguins de Pittsburgh (+1); 13. Coyotes de l'Arizona (-2); 14. Golden Knights de Vegas (+2); 15. Sabres de Buffalo (s.o.); 16. Oilers d'Edmonton (-7)

HUGUES MARCIL, Pupitreur LNH.com
1. Capitals de Washington (+1); 2. Bruins de Boston (-1); 3. Blues de St. Louis (-); 4. Avalanche du Colorado (+1); 5. Islanders de New York (-1); 6. Jets de Winnipeg (+2); 7. Stars de Dallas (-); 8. Oilers d'Edmonton (-2); 9. Flyers de Philadelphie (+3); 10. Hurricanes de la Caroline (-); 11. Panthers de la Floride (-2); 12. Coyotes de l'Arizona (-1); 13. Penguins de Pittsburgh (+2); 14. Golden Knights de Vegas (+2); 15. Flames de Calgary (s.o.); 16. Lightning de Tampa Bay (-3)

PHILIPPE LANDRY, Pupitreur LNH.com
1. Capitals de Washington (-); 2. Bruins de Boston (-); 3. Islanders de New York (-); 4. Blues de St. Louis (+1); 5. Oilers d'Edmonton (-1); 6. Avalanche du Colorado (-); 7. Coyotes de l'Arizona (-); 8. Jets de Winnipeg (+2); 9. Flyers de Philadelphie (+1); 10. Penguins de Pittsburgh (+1); 11. Hurricanes de la Caroline (+2); 12. Stars de Dallas (+2); 13. Golden Knights de Vegas (-1); 14. Flames de Calgary (s.o.); 15. Panthers de la Floride (+1); 16. Lightning de Tampa Bay (-8)

MARC TOUGAS, Collaborateur indépendant LNH.com
1. Bruins de Boston (-); 2. Capitals de Washington (-); 3. Avalanche du Colorado (+5) ; 4. Stars de Dallas (+1); 5. Jets de Winnipeg (+1); 6. Flyers de Philadelphie (+3); 7. Islanders de New York (-3); 8. Blues de St. Louis (-5); 9. Oilers d'Edmonton (-2); 10. Coyotes de l'Arizona (-); 11. Hurricanes de la Caroline (+2); 12. Penguins de Pittsburgh (s.o.); 13. Flames de Calgary (s.o.); 14. Golden Knights de Vegas (-); 15. Lightning de Tampa Bay (-3); 16. Sabres de Buffalo (s.o.)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.