Skip to main content

Changement d'allégeance pour Struble avec les Canadiens

Le défenseur était un partisan des Bruins avant d'être sélectionné par Montréal avec le 46e choix du Repêchage 2019

par Sean Farrell / Correspondant LNH.com

BROSSARD -- Lorsqu'il a entendu son nom lors du Repêchage 2019 de la LNH, Jayden Struble a rapidement compris qu'il devrait changer d'équipe favorite.

Le défenseur gaucher originaire de Cumberland, dans le Rhode Island, est un partisan des Bruins de Boston depuis qu'il est jeune. C'était jusqu'à ce que les Canadiens de Montréal le repêchent en deuxième ronde (46e).

À LIRE AUSSI : Mise à jour: Canadiens de MontréalL'espoir des Flyers Jay O'Brien veut relancer sa carrièreTracey impressionne les Ducks avec son éthique de travail

« Même mes jeunes frères portent maintenant des casquettes des Canadiens et tout le reste », a raconté Struble lors du camp de perfectionnement des Canadiens en juin. « Mais j'ai encore quelques amis qui sont des partisans des Bruins, sauf qu'ils ont maintenant plus de respect pour l'organisation [des Canadiens]. »

Struble (6 pieds, 194 livres) a amassé 40 points (10 buts, 30 passes) en 28 matchs avec l'école secondaire St. Sebastian de Needham, au Massachusetts, la saison dernière. Il a impressionné lors de la Séance d'évaluation des espoirs de la LNH, à Buffalo, lorsqu'il a terminé au premier rang dans cinq des 18 tests physiques, dont le développé couché, la force de préhension et le saut en longueur sans élan. 

« Le gars est bâti comme un secondeur au football américain, alors on sait qu'il est fort », a expliqué le directeur du développement des joueurs Rob Ramage. « Il n'est pas encore mature, c'est sûr, mais il a une superbe attitude. C'est un travaillant! »

Struble, qui aura 18 ans le 8 septembre prochain, restera près de la maison pour la prochaine saison, puisqu'il s'est engagé envers l'Université Northeastern de Boston. Il évoluera sous les ordres de Jim Madigan, qui est originaire de Montréal, et il aura comme coéquipier Jordan Harris, un choix de troisième ronde (71e) des Canadiens en 2018.

« C'est bien pour nous que deux de nos gars se retrouvent sur la même équipe », a souligné Ramage.

Bien qu'il soit excité de se retrouver dans l'organisation des Canadiens, Struble est heureux de demeurer dans le Massachusetts d'ici là.

« Je savais que je voulais rester à Boston, a dit le défenseur. Quand j'ai rencontré les entraîneurs pour la première fois, je suis un peu tombé en amour avec le programme, avec l'aréna, la région et le campus. J'ai vraiment hâte. »

Video: Jayden Struble sur le camp de perfectionnement

Le camp de perfectionnement représente une première occasion pour Ramage de voir Struble en action.

« C'est une machine, mais il faut que ça se transpose sur la patinoire, donc, pour lui, il doit ouvrir son esprit à être dirigé et à apprendre ce qu'il doit faire et acheter le plan », a mentionné Ramage, qui avait été le premier choix du Repêchage de 1979. « Et je pense qu'il tente encore de démêler tout ça. C'est un projet et il a une excellente attitude, donc c'est un bon départ. »

Struble se dit prêt à se mettre au travail, lui qui a eu droit à un premier contact avec les membres de l'organisation des Canadiens lors du Repêchage 2019, quand il a rencontré l'entraîneur Claude Julien en plus d'échanger des messages texte avec l'attaquant Max Domi.

« Je dois vraiment m'améliorer dans tous les aspects et atteindre le prochain niveau. Je dois offrir du jeu plus structuré. Je pense que ça va vraiment être une portion importante de ma progression. Le jeu est vraiment rapide et tu dois prendre des décisions plus vite et être un peu plus réfléchi. Je dois donc développer cet aspect de mon jeu, c'est primordial pour moi. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.