Skip to main content

Samuel Harvey en veut plus

Le gardien des Huskies ne se satisfait pas seulement d'une invitation au camp de perfectionnement des Canadiens

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BROSSARD -- Samuel Harvey n'est pas du genre à se satisfaire d'une invitation à un camp professionnel. Même s'il a sauté sur la patinoire du complexe d'entraînement des Canadiens pour la première fois, vendredi, le gardien de 20 ans a déjà en tête son prochain objectif : décrocher un premier contrat.

« Dans la vie, je veux jouer au hockey, a-t-il lancé sans détour. Je veux être un joueur de hockey. Décrocher un contrat, c'est ça le but maintenant. On va voir ce sera quand, quelles seront les meilleures options, il y a pleins d'affaires à voir, mais pour moi c'est d'avoir un contrat.

« Mais le plus important, c'est de me développer en tant que gardien. Même si j'ai un contrat en poche, ça ne fera pas de moi un meilleur gardien. »

Il a raison sur ce point, et c'est exactement ce qui s'offre à lui cette semaine au camp de perfectionnement du Tricolore. Celui qui enfile l'uniforme des Huskies de Rouyn-Noranda depuis maintenant quatre saisons partagera le filet avec six autres gardiens, cette semaine à Brossard.

Au menu : des séances d'entraînement avec des spécialistes et des matchs intraéquipe.

« Ça se passe très bien. On est Québécois, alors c'est incroyable, a dit le jeune homme originaire d'Alma. C'est du bagage d'expérience que je prends en ce moment, donc c'est énorme. Je vais apprendre beaucoup et ça va me permettre de voir comme ça se passe plus haut. »

À LIRE : Des jours heureux en vue à Montréal? | « Tout est dans l'attitude » au camp de perfectionnement

La valeur d'Harvey ne cesse d'augmenter depuis deux saisons. Cette année, il a maintenu la meilleure moyenne de buts alloués (2,10) et le meilleur taux d'efficacité (,930) de la LHJMQ en plus d'afficher un dossier de 30-9-2 en 46 matchs à Rouyn.

Le Québécois a été invité au camp de sélection d'Équipe Canada junior au mois de décembre et son nom figurait au 17e échelon sur la liste des meilleurs gardiens nord-américains du Bureau de dépistage de la LNH en vue du dernier repêchage.

Il aurait été surprenant qu'une équipe le sélectionne - puisqu'il avait déjà 19 ans et que les gardiens sont plus ou moins populaires au repêchage - mais il est clairement en bonne position pour signer un contrat chez les professionnels d'ici la fin de son stage junior au printemps prochain.

« Mon but, c'était d'être invité ou d'être repêché alors j'étais heureux (quand j'ai reçu l'appel des Canadiens), mais maintenant je passe à la prochaine étape, a-t-il évoqué. Je veux bien faire ici. On vise toujours plus haut, ce n'est jamais fini. »

Un championnat à Rouyn

Harvey a peut-être déjà une bague de la Coupe du Président à la main, mais il veut en ajouter une autre dont il sera l'un des artisans principaux à sa dernière saison dans la LHJMQ. Lorsque les Huskies ont soulevé le trophée en 2016, il était l'adjoint de Chase Marchand.

Il sait que cette dernière saison au niveau junior est souvent synonyme de transaction pour un joueur de 20 ans, mais il préfère ne pas y penser et concentrer ses énergies sur les Huskies.

« Si ça arrive, on va gérer ça plus tard, a-t-il confié. Mais on va avoir une bonne équipe à Rouyn et on vise gros. On a un bon groupe de leaders. J'ai vu comment ça s'est passé en 2016, je suis maintenant prêt à prouver que je peux faire le travail en séries. »

Et même si la formation abitibienne vient de perdre les services de son directeur général et entraîneur-chef Gilles Bouchard, qui a accepté un poste d'adjoint à Benoit Groulx avec le club-école du Lightning de Tampa Bay, Harvey demeure convaincu que les Huskies sauront s'en sortir.

« J'étais vraiment content pour Gilles, il le mérite vraiment, a-t-il lancé. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'il monte chez les professionnels. C'est le fun pour lui, mais c'est une grosse perte pour nous. La personne qui prendra sa place sera super bien entourée et on sera en mesure de passer à travers. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.