Skip to main content

Romanov saute enfin sur la patinoire avec les Canadiens

Le défenseur de 20 ans a participé à son premier entraînement après avoir passé la semaine en isolement

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

Il ne jouera pas en séries d'après-saison, mais Alexander Romanov est celui qui a retenu l'attention vendredi chez les Canadiens de Montréal. Le défenseur russe a pris part à son premier entraînement avec l'équipe. 

L'attente a été longue pour Romanov. Après avoir disputé la dernière saison dans la Ligue continentale de hockey (KHL), le défenseur de 20 ans s'est envolé vers le Canada le 21 juillet. Ce n'est toutefois pas à Montréal qu'il a atterri, mais plutôt à Toronto, où il a été placé en isolement afin de pouvoir intégrer la zone sécurisée des joueurs de la LNH. 

À LIRE AUSSI : Gagné : Du jamais vu sur la glace… et en dehors

« J'étais vraiment nerveux. La dernière semaine a été très ennuyante puisque je ne pouvais que rester dans ma chambre d'hôtel, je ne pouvais pas sortir. Il y avait un garde de sécurité à l'extérieur à ma porte qui était assis sur une chaise. C'était ennuyant, mais j'étais fébrile et j'attendais de savoir quand je pourrais sauter sur la glace avec les gars », a-t-il raconté, dans un anglais rudimentaire.  

Romanov, qui a été sélectionné en deuxième ronde (38e au total) au Repêchage 2018 de la LNH par les Canadiens, n'est pas admissible à jouer lors de la ronde de qualification de la Coupe Stanley et des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, puisqu'il a signé son contrat après la fin de la saison de la LNH, mais il a la permission de s'entraîner avec sa nouvelle équipe. 

« J'ai vu un jeune homme qui est fébrile de nous rejoindre », a souligné l'entraîneur-chef Claude Julien. « Il était content, heureux et ça paraissait sur la glace. Ça faisait deux semaines qu'il n'avait pas patiné. Il a passé une semaine en isolement ici, alors pour lui, c'était comme sortir de prison. Il avait la chance d'être avec des coéquipiers et avec des gens qu'il avait vus au camp de développement l'an passé. Son attitude était excellente, et de voir un jeune aussi content d'être avec nous, c'était rafraichissant. » 

Romanov devra donc profiter au maximum des prochains jours pour s'intégrer avec l'équipe. La présence des Canadiens à Toronto sera d'une courte durée s'ils n'arrivent pas à battre les Penguins de Pittsburgh lors de la ronde de qualification. Le défenseur, qui a été nommé sur l'équipe d'étoiles du dernier Championnat mondial junior de la FIHG (CMJ), prévoit retourner en Russie lors de la saison morte. 

« Mon but lors de la prochaine semaine est d'être avec l'équipe, de l'appuyer et de m'entraîner beaucoup, a-t-il expliqué. Après les séries, je veux retourner à la maison, me reposer et revenir à Montréal pour être prêt pour la saison. » 

Tweet from @CanadiensMTL: Bonjour Montr��al! 👋#GoHabsGo pic.twitter.com/FlbO0UlXQR

Questionné sur l'arrivée de son nouveau coéquipier à l'entraînement, le capitaine Shea Weber y est allé d'un conseil pour Romanov. 

« Il s'est rendu à ce niveau en travaillant fort et grâce à son talent, et il devra continuer de travailler fort pour améliorer son jeu, peu importe à quel point il devient bon, a mentionné Weber. Il a l'air d'un bon jeune, et nous allons apprendre à le connaître davantage bientôt. Il était heureux d'être ici et surtout de ne plus être dans sa chambre d'hôtel. » 

On pourrait croire que la présence d'un vétéran comme Weber à la ligne bleue aurait retenu l'attention de Romanov à sa première journée sur la patinoire. Visiblement, tout ce qui se passait autour de lui l'a impressionné. 

« Tout le monde dans cette équipe est un bon joueur, a-t-il affirmé. Ces gars jouent dans la LNH. Ce sont les meilleurs au monde! »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.