Skip to main content

Mrazek effectue son retour, mais perd le match no 1

Le gardien des Hurricanes a repoussé 23 tirs face aux Bruins à son premier match depuis le 28 avril

par Shawn P. Roarke @sroarke_NHL / Directeur de la rédaction NHL.com

BOSTON -- La joie que ressentait Petr Mrazek à l'occasion de son retour d'une blessure dans le match no 1 de la finale de l'Association de l'Est s'est avérée éphémère.

« J'aurais préféré remporter ce match », a affirmé le gardien des Hurricanes de la Caroline à la suite de la défaite de 5-2 des siens aux mains des Bruins de Boston au TD Garden, jeudi.

À LIRE : L'indiscipline coule les Hurricanes | Les Bruins savent qu'ils doivent faire mieux

Le match no 2 de la série quatre de sept sera présenté ici dimanche après-midi (15h HE; NBC, CBC, SN, TVAS).

Mrazek a effectué 23 arrêts à son premier match depuis le 28 avril, alors qu'il a subi une blessure au bas du corps en deuxième période du match no 2 de la série de deuxième ronde face aux Islanders de New York.

Les Hurricanes n'ont pas annoncé l'identité de leur gardien partant jusqu'à quelques minutes avant le début du match, quand Mrazek a mené ses coéquipiers sur la patinoire pour la période d'échauffement. Curtis McElhinney, qui a pris la relève de Mrazek en effectuant 17 arrêts dans un gain de 2-1 lors du match no 2 contre New York, a entamé et a remporté les matchs no 3 et no 4 (chaque fois par un score de 5-2) pour aider la Caroline à balayer les Islanders.

« Ce ne fut pas un retour difficile, a affirmé Mrazek. Ce n'était qu'une période de [10 jours], alors je n'ai pas été absent pendant longtemps. Je me sentais bien dès le départ, je n'avais pas de raison de me plaindre. »

Au moment de sa blessure, Mrazek craignait que son absence soit encore plus longue.

Il a montré ses émotions quand il a quitté le match face aux Islanders, frappant son bâton contre la rampe en route vers le tunnel après avoir tenté d'étirer sa jambe blessée pendant quelques minutes lors d'une pause publicitaire. Il avait raté un mois en saison régulière, du 3 novembre au 2 décembre, en raison d'une blessure à l'aine, et il craignait de se retrouver dans la même situation.

Il est toutefois parvenu à convaincre l'entraîneur Rod Brind'Amour qu'il était mentalement et physiquement prêt à jouer, jeudi.

Il a connu un bon départ face aux Bruins.

« Il est solide comme le roc chaque fois qu'il est devant le filet, a déclaré l'attaquant des Hurricanes Greg McKegg. Il a bien joué, il a été alerte. Nous devons simplement faire mieux devant lui. »

Lors de la première présence du match, le joueur de centre des Bruins Patrice Bergeron s'est frayé un chemin entre les défenseurs et a décoché un tir que Mrazek a repoussé. Le cerbère a eu peu de chances de stopper le tir de Steven Kampfer à 2:55 de la première période, quand le défenseur a pu prendre un tir de l'enclave sans être ennuyé.

Video: CAR@BOS, #1: Kampfer marque son 1er but en séries

Mrazek n'a pas cédé à nouveau jusqu'en troisième période, effectuant 15 arrêts consécutifs et permettant à la Caroline de prendre une avance de 2-1 sur les buts de Sebastian Aho et McKegg. L'indiscipline a toutefois coulé Mrazek et les Hurricanes au début de la troisième.

Les Hurricanes ont écopé de trois pénalités mineures lors des premières 5:29 de la période, et Boston a touché la cible sur deux des trois jeux de puissance qui ont suivi. Marcus Johansson et Bergeron ont inscrit des buts à 28 secondes d'intervalle pour procurer aux Bruins une avance de 3-2 à 2:53 du troisième tiers.

La Caroline n'a pas réussi à générer beaucoup de chances par la suite, même dans les dernières minutes de la rencontre. Charlie Coyle a marqué un but d'assurance dans un filet désert à 17:47, puis Chris Wagner a déjoué Mrazek en échappée 11 secondes plus tard.

« Petr a bien joué, a affirmé Brind'Amour. Nous l'avons abandonné en fin de match, mais j'ai trouvé qu'il a été solide. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.