Skip to main content

Maple Leafs: Tavares s'entraîne pour la première fois depuis sa blessure

Le joueur de centre se rapproche d'un retour au jeu, mais il n'y a toujours pas d'échéancier établi

par Dave McCarthy / Correspondant indépendant NHL.com

TORONTO - John Tavares s'est entraîné avec les Maple Leafs de Toronto, mercredi, une première depuis qu'il s'est fracturé un doigt face aux Capitals de Washington le 16 octobre.

« Je progresse, a lancé le joueur de centre. Je ne dirais pas que je suis de retour à la normale, mais je me rapproche d'un retour au jeu éventuel. Je suis heureux des progrès. Le personnel médical fait du bon travail pour m'aider à récupérer et à m'approcher un peu plus d'un retour chaque jour. Ç'a fait du bien d'être sur la glace avec tout le groupe à nouveau. »

À LIRE AUSSI : Ovechkin : Pour une Coupe, les Maple Leafs doivent « jouer différemment »Décès de Jim Gregory, membre du Temple et ancien dirigeant de la LNH

Tavares a été atteint à la main droite par un tir du défenseur des Maple Leafs Morgan Rielly lors d'un revers de 4-3 contre les Capitals. Tavares a marqué plus tard dans la rencontre, mais le diagnostic est tombé après coup.

À ce moment-là, Toronto a indiqué que Tavares serait à l'écart pendant deux semaines, ce qui coïncide exactement avec la journée de mercredi.

Il n'y a pas d'échéancier pour son retour. Les Maple Leafs ne rejouent pas avant une visite à Philadelphie pour affronter les Flyers samedi (19 h HE, CBC, SNO, NBCSP, NHLN, NHL.TV).

« Je dois encore passer à travers quelques étapes pour voir comment je réponds et comment la blessure guérit », a expliqué Tavares, qui a obtenu sept points (trois buts, quatre passes) en huit rencontres cette saison.

« Nous avons essayé de tenir des exercices où il fallait seulement patiner, et j'ai trouvé qu'il semblait à l'aise », a noté l'entraîneur de Toronto Mike Babcock. « Je ne peux pas vous dire quand il jouera. Je peux juste vous dire que lui et l'équipe font tout en leur possible pour qu'il soit prêt lorsque le temps viendra. Les médecins vont l'évaluer et déterminer quand il sera disponible. J'ai simplement essayé de le placer dans une situation qu'il pourrait vivre dans un match. »

Tavares, qui a commencé à décocher des tirs lundi pour la première fois depuis sa blessure, a pris des répétitions sur un trio régulier avec Trevor Moore et Mitchell Marner. Il a révélé que tirer est moins problématique que d'autres aspects du jeu en ce moment.

Video: TOR@WSH: Tavares profite d'un revirement

« Ce n'est pas tellement la raideur. En fait, j'ai une assez bonne mobilité, a dit Tavares. C'est surtout de reprendre de la force. Ma main est assez bien protégée, donc je me sens bien quand je prends des tirs. Je devrai surtout être plus à l'aise dans des situations compétitives où il faut manœuvrer en espace restreint, se créer de l'espace, pousser des adversaires et batailler le long de la bande. »

Tavares a indiqué avoir travaillé avec le personnel d'équipement pour apporter quelques modifications à son gant, histoire de protéger son doigt.

« Nous avons fait des modifications pour minimiser les risques qu'il soit atteint à nouveau, a dit Tavares. Nous avons ajouté de la protection supplémentaire et placé mes doigts d'une certaine façon. Ils ont été exceptionnels pour m'aider à faire ces ajustements. »
Quand Tavares sera de retour, son entrée dans la formation aidera les Maple Leafs de plusieurs façons, selon Babcock. Toronto montre une fiche de 1-2-2 à ses cinq dernières sorties.

« Il est un centre talentueux, et sur le jeu de puissance, ça va libérer certains joueurs sur les flancs qui sont mieux couverts en ce moment, a expliqué Babcock. Il est bon sur les mises en jeu et il améliorera la conscience défensive de l'équipe. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.