Skip to main content

Nashville se tourne vers ses vétérans à l'aube du match no 6

Les Predators croient que leur expérience en séries les aidera à éviter l'élimination aux mains des Stars

par Robby Stanley / Correspondant LNH.com

NASHVILLE -- Les Predators de Nashville font maintenant face au précipice et devront absolument l'emporter lundi (20h30 H.E.; CNBC, SN1, TVAS2, FS-TN, FS-SW). lors du match no 6 afin de rester en vie dans la série de première ronde qui les oppose aux Stars de Dallas.

Dallas a maintenant l'avance 3-2 dans la série après avoir signé un gain de 5-3 samedi. Les Predators tenteront de signer un deuxième gain au Texas dans cette série.

À LIRE : Les éléments à retenir des matchs du 20 avril | Un premier trio dominant des Stars

Ce n'est pas la première fois que Nashville se retrouve dans cette situation. En 2016, ils tiraient de l'arrière 3-2 face aux Ducks d'Anaheim en première ronde, mais ils avaient finalement remporté la série. En 2018, face aux Jets de Winnipeg, ils avaient aussi gagné le match no 6, avant de s'incliner lors de la septième partie.

« Nous sommes habitués de nous battre, et les joueurs sont prêt à faire face à ce défi, a souligné l'entraîneur-chef Peter Laviolette. Nous allons sauter dans l'avion et nous allons nous rendre [à Dallas] en sachant que nous devons livrer la marchandise. Les expériences que nous avons affrontées dans le passé vont nous rendre plus difficile à affronter dans ce type de situation. Nous ne serons pas éblouis par la situation dans un match de la sorte. Nous connaissons le refrain. »

Les Predators tenteront de demeurer en formation serrée pendant leurs sorties de zone afin de donner à leurs défenseurs de meilleures options pour leurs passes en transition.

« Il nous faut rester organisés, a dit l'attaquant Filip Forsberg. C'est le cas pour toutes les équipes de la ligue. Si tu observes leur équipe, ils jouent d'un style très organisé. Ils gardent tout le monde près du filet. Si tu réussis à garder l'unité de cinq organisée partout sur la glace, ça va te bénéficier. »

Le défenseur Dan Damhuis a ajouté : « Il arrive parfois des moments où tu tentes de trop faire et tu abandonnes ton système. Nous voulons travailler en unité de cinq qui joue un peu plus près l'un de l'autre et qui est capable de mieux communiquer par conséquent. Nous devons être peut-être un peu plus patients avec notre système. »

Deux défis pour les Predators dans le match no 6 seront d'améliorer leur jeu en zone défensive et leur maniement de rondelle, qui leur ont parfois échappé lors du match no 5.

Video: DAL@NSH, #5: Radulov récidive grâce à Benn

« Nous avons commis cinq grosses erreurs, et elles ont toutes mené aux buts pour eux, a avoué Laviolette. Il y a probablement quatre ou cinq autres moments en première période quand nous avons perdu la rondelle, ce qui a mené à quatre ou cinq belles chances pour eux, mais [Pekka Rinne] a réalisé quelques beaux arrêts. La majorité de ce que nous avons fait [dans le match no 5], ce fut une question de qualité plutôt que de quantité. »

A dit Hamhuis, « Nous sommes toujours en vie. Nous avons une bonne chance. Nous devons remporter deux matchs, et notre groupe croit fermement que nous pouvons le faire. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.