Skip to main content

Une leçon défensive des Predators aux Canadiens

Nashville a complètement étouffé l'offensive de l'adversaire, chose qu'elle ne semblait plus être en mesure de faire depuis trois semaines

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Les Predators de Nashville n'auraient pas pu mieux répondre aux commentaires négatifs de leur entraîneur Peter Laviolette à la suite de la défaite de 4-3 en prolongation face aux Red Wings de Detroit, vendredi. L'équipe du Tennessee a offert une performance défensive sans bavure pour signer un gain de 4-1 face aux Canadiens de Montréal.

Nashville n'a presque jamais laissé la chance aux Montréalais de s'approcher du filet de Juuse Saros, qui a effectué 27 arrêts dans la rencontre. À maintes reprises, les tentatives offensives des Canadiens étaient coupées dès l'entrée de zone. 

« Hier soir, on était trop mous. Je pense qu'on a donné neuf surnombres, alors que ce soir, je ne suis même pas sûr que nous ayons accordé neuf chances de marquer, a souligné Laviolette. Nous avons été compétitifs pour obtenir la rondelle et nous avons fait attention aux petits détails dans notre jeu. Beaucoup de crédit revient aux joueurs, et à (notre capitaine) Roman Josi, qui se sont assurés d'être prêts à jouer ce soir. »

À LIRE AUSSI : Le CH n'était pas prêt | Gaudreau réalise un rêve à MontréalLes Predators intraitables au Centre Bell | Tour d'horizon des matchs du 5 janvier

Laviolette ne s'était pas caché pour défier ses joueurs la veille, et il avait qualifié le jeu de son équipe de mou et décevant. Une tendance qui était en voie de devenir lourde chez les Predators, qui traversaient avant d'arriver à Montréal leur plus difficile séquence de l'année avec une fiche de 2-5-2 à leurs neuf derniers matchs. 

Non seulement les défaites s'accumulaient à un rythme inquiétant pour un club qui se battait pour la première place du classement de la LNH jusqu'à la mi-décembre, mais le jeu défensif de l'équipe n'était pas au niveau attendu, particulièrement lorsqu'on sait que cette défensive est formée d'un des plus redoutables quatuors d'arrières du circuit en Josi, P.K. Subban, Mattias Ekholm et Ryan Ellis. Avant d'amorcer cette difficile séquence de neuf matchs, les Predators étaient premiers dans la LNH pour les buts contre. Depuis neuf rencontres, ils étaient au 20e échelon.

« Je pense que c'était une de nos meilleures performances sur la route cette saison, a souligné Ekholm. Nous avons gardé le jeu simple, nous avons obtenu le premier but, puis le deuxième. Et même lorsque les Canadiens ont marqué, nous avons répondu immédiatement. C'était un effort solide de tout le monde. Chaque fois qu'on se fait mettre au défi, que ce soit par l'entraîneur ou par nous-même, parce qu'on sent qu'on ne joue pas bien, on revient forts lors du match suivant. »

Subban insatisfait malgré ses deux points

L'attaquant Craig Smith a connu un fort match pour les Predators avec deux buts. Ces deux filets ont été marqués avec l'aide de Subban.

N'allez toutefois pas croire que l'ancien défenseur des Canadiens, qui est revenu au jeu le 27 décembre après une absence de six semaines, était satisfait.

« Malheureusement, je n'ai pas pu me remettre en forme et six semaines, c'est long, a analysé Subban. En tant qu'équipe, on se sent bien, mais personnellement, ce n'est pas mon cas. Je dois jouer bien mieux. Comme équipe, on a fait vraiment plein de bonnes choses et on s'est concentré sur les petits détails. »

Video: NSH@MTL: Smith bat Price en le contournant

Subban a terminé la rencontre avec 14:45 de temps de jeu, le deuxième plus petit total chez les défenseurs des Predators. Ses deux passes lui auront permis d'atteindre le cap des 300 en carrière. Il a aussi eu droit à quelques huées de la part de ses anciens partisans.

« Ils font bien de huer l'autre équipe quand elle a la rondelle, a indiqué Subban. C'est comme cela que ça fonctionne. J'ai vécu ça souvent dans ma carrière. J'ai beaucoup de respect pour les partisans ici et pour l'organisation. 

« De venir à Montréal, d'obtenir deux points sur la route, c'est très bon pour nous, surtout que notre jeu manque de constance depuis 15-20 matchs. C'est une grosse victoire pour nous. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.