Skip to main content

Les Predators concentrent tous leurs efforts sur le match no 6

L'expérience en séries insuffle de la confiance à Nashville, qui pense pouvoir éliminer l'Avalanche et passer au deuxième tour

par Robby Stanley / Correspondant NHL.com

NASHVILLE - Les Predators de Nashville ont joué assez de hockey des séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans les quatre dernières saisons pour savoir que ce n'est pas le temps de paniquer.

Nashville a eu l'occasion de mettre fin à la série de première ronde de l'Association de l'Ouest dans le match no 5 face à l'Avalanche du Colorado, vendredi au Bridgestone Arena, mais l'équipe a accordé deux buts dans les dernières 4 :11 en temps réglementaire et s'est inclinée 2-1.

Les Predators ont laissé de côté leur déception pour se concentrer sur l'occasion qu'ils ont d'éliminer l'Avalanche dimanche au Pepsi Center (19 h HE, NBCSN, TVAS, SN, FS-TN, ALT) avec une avance de 3-2 dans la série au meilleur de sept matchs.

Avec une victoire, Nashville passerait au deuxième tour contre les Jets de Winnipeg, qui a éliminé le Wild du Minnesota en cinq parties en première ronde.

À LIRE : Sissons, un joueur des grandes occasions pour les Predators | De l'expérience en banque pour l'Avalanche

« Nous avons beaucoup de vécu », a indiqué l'entraîneur des Predators Peter Laviolette. « Ce n'est qu'un revers. C'est comme ça en séries éliminatoires. Il faut se reprendre quand les choses ne tournent pas en notre faveur et jouer de la bonne façon. Les gars ont bon espoir de débarquer au Colorado et d'aller chercher la victoire. »

Nashville a obtenu 45 tirs au but dans le match no 5, dont 19 en troisième période, mais a été incapable d'avoir le dessus sur le gardien Andrew Hammond, qui effectuait son premier départ de la série. Nashville veut créer de meilleures occasions de marquer dans le match no 6.

Video: COL@NSH, #5: Hammond déjoue Josi et Jarnkrok

« Nous devons mettre la rondelle dans le filet », a dit le centre des Predators Mike Fisher. « Ils avaient un gardien qui n'a pas joué beaucoup. Il jouait avec émotion en sachant que l'enjeu était énorme et il a bien fait. Nous devons trouver une façon de le déjouer en continuant d'obtenir des occasions contre lui. Nous devons continuer de faire ce que nous avons fait toute l'année pour marquer et ça finira par fonctionner. »

Les Predators se sont fiés à leurs défenseurs pour contribuer offensivement pendant la saison régulière. La brigade a marqué un total combiné de 55 filets en saison régulière, mais n'a pas touché la cible une seule fois contre l'Avalanche dans cette série.

Le défenseur Roman Josi, qui a obtenu huit tirs dans le match no 5 et mené tous les patineurs à ce chapitre, dit croire que le vent finira par tourner s'ils continuent à suivre leur plan de match dans le match no 6.

« Il faut continuer à tirer, a dit Josi. Hammond a joué un bon match. Nous devons continuer de lancer. Les rondelles finiront par entrer. On doit suivre notre plan de match, continuer à lancer et travailler fort. »

Les Predators ont connu du succès au Pepsi Center cette saison. Ils ont gagné deux fois en saison régulière et récolté une victoire de 3-2 dans le match no 4.

« Nous devons simplement jouer notre style de jeu, a indiqué Josi. Il s'agit d'un match que nous devons gagner. Hier soir, il y a des choses que nous aurions pu mieux faire, mais nous ajusterons le tir aujourd'hui. Ensuite, on se concentre sur demain. L'occasion est belle de mettre fin à la série. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.