Skip to main content

De l'expérience en banque pour l'Avalanche

Les jeunes joueurs de la formation profitent au maximum de leur première présence en séries éliminatoires

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

DENVER - Quand l'attaquant de l'Avalanche du Colorado Tyson Jost a mis le pied sur la patinoire du Bridgestone Arena pour y affronter les Predators de Nashville lors du premier match de la série de première ronde de l'Association de l'Ouest, jeudi, les émotions l'ont pris de court.

Il s'agissait de ses débuts en séries éliminatoires, et il se retrouvait dans un environnement hostile. Était-il nerveux? Paniqué? Réalisait-il l'ampleur de la situation?

« C'était génial. Incroyable, a déclaré Jost avec un sourire. Les deux premiers matchs à Nashville étaient assez spectaculaires. Juste l'énergie de l'aréna, l'excitation. C'est un rêve devenu réalité, j'imagine. »

Jost est l'un des neuf joueurs de l'Avalanche qui ont disputé leur premier match en séries cette semaine. Les attaquants Sven Andrighetto, Alexander Kerfoot, J.T. Compher ainsi que les défenseurs Nikita Zadorov, David Warsofsky, Samuel Girard et Duncan Siemens font aussi partie de ce groupe.

Les séries peuvent être difficiles et mettre ces jeunes joueurs à l'épreuve. À preuve, l'Avalanche tire de l'arrière 2-0 dans la série à l'aube du troisième match qui aura lieu au Pepsi Center, lundi (22h HE; NBCSN, TVAS, SN, ALT, FS-TN).

Mais l'entraîneur Jared Bednar est tout de même satisfait de la manière dont sa troupe a géré la pression jusqu'à maintenant.

« Ils ont été bons, a-t-il analysé. Ils n'ont pas semblé avoir peur, pas du tout. Nous étions là pour rivaliser et pour jouer de manière intense. Nous avons fait des erreurs que nous aurions pu prévenir. Nous devrons le faire à l'avenir. Mais pour le reste, j'aime la manière dont nous jouons. »

Warsofsky a dit qu'il a été absorbé par le moment durant les « quelques premières secondes ». Mais il s'est rapidement concentré sur la tâche. Il a aussi songé aux autres moments de sa carrière où il a expérimenté une telle ambiance.

« Même si je n'avais pas joué de match en séries, j'ai joué dans des arénas bruyants auparavant donc j'ai utilisé cette expérience, a-t-il fait valoir. C'est le genre de match où tu vas sur la patinoire en te disant que ce qui arrivera, arrivera. Nous n'avons pas beaucoup d'expérience, nous n'avons pas 30 ou 50 matchs de séries derrière la cravate. Nous jouons simplement notre match. »

Dans un sens, l'Avalanche peut se rabattre sur sa saison. Comme Bednar l'a dit, ses joueurs « jouaient du hockey de séries en fin de saison ». Ils ont d'ailleurs dû battre les Blue de St. Louis 5-2 à leur dernière rencontre du calendrier pour s'emparer de la deuxième place de quatrième as dans l'Ouest.

Kerfoot, qui a inscrit son premier but des séries lors du match no 2 samedi, a avoué que l'excitation de participer aux séries a pris le dessus sur la nervosité.

Video: COL@NSH, #2: Kerfoot bat Rinne sur un jeu brisé

« Vous disputez 82 matchs dans cette longue saison, et il y a des hauts et des bas et des variations dans votre niveau d'énergie, a-t-il expliqué. Quand vous arrivez en séries, tout le monde a un regain d'énergie quand vient le temps de jouer devant ce genre de foule.

« Nous ne savions pas à quoi nous attendre, mais en arrivant à Nashville et en voyant l'aréna plein pour la séance d'échauffement, c'était assez excitant. Nous devons corriger certains détails, mais je crois qu'en général nous avons bien joué. »

Les deux premiers matchs de l'Avalanche étaient une nouvelle expérience pour plusieurs joueurs. Ils ont trébuché et ont effectué quelques erreurs, mais ils apprennent.

« Tu rêves à ça quand tu es jeune et que tu regardes les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, a dit Jost. C'est cool d'être sur le banc et d'en profiter. En même temps, tu joues au hockey, ce que tu fais depuis des années. C'est bien de profiter de ce moment. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.