Skip to main content

Poolers : Des nouvelles de l'infirmerie

Remplacer John Klingberg, toute une commande pour Miro Heiskanen

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Les poolers seront privés d'un des défenseurs les plus payants pour au moins quatre semaines avec l'absence du défenseur des Stars de Dallas John Klingberg, blessé à la main jeudi dernier. Avec 13 points, dont cinq buts, en 16 matchs, c'est une perte presque impossible à remplacer.
 

À LIRE AUSSI: Poolers: Trois joueurs qui pourraient vous aider cette semaine | Poolers: Top 25 des gardiens | Top 50 défenseurs | Top 100 attaquants

Esa Lindell est celui qui en profitera à cinq contre cinq, puisqu'il se retrouve sur la première paire de défenseurs des Stars en l'absence du Suédois. Ce n'est pas un mauvais choix pour les poolers. Il a amassé six points en 18 rencontres cette saison - même s'il a été blanchi à ses sept dernières - et a progressé offensivement lors de ses deux dernières campagnes.

Toutefois, ce n'est pas Lindell qui se retrouve sur la première vague d'avantage numérique des Stars, mais plutôt la recrue Miro Heiskanen. Toute une commande pour un défenseur recrue, aussi prometteur soit-il, avec ses huit points en 18 rencontres.

Ne vous privez toutefois pas de sélectionner le Finlandais de 19 ans dans votre pool. Après avoir été blanchi à son premier match comme remplaçant de Klingberg - même en disputant près de 30 minutes de jeu! - Heiskanen a servi une savante passe à Alexander Radulov pour inscrire le seul but des Stars, lundi contre les Blue Jackets de Columbus.

Video: CBJ@DAL: Radulov fait mouche sur la passe d'Heiskanen

Le retour de Radulov - et la réunification du trio qu'il complète avec Jamie Benn et Tyler Seguin - devrait signifier que l'avantage numérique des Stars sera efficace. C'est Heiskanen qui sera le premier à en profiter.

Buchnevich se blesse à un bien mauvais moment

Alors qu'ils étaient une des équipes de l'heure dans la LNH, les Rangers de New York ont appris une mauvaise nouvelle, lundi. Ils seront privés de Pavel Buchnevich pour quatre à six semaines. L'attaquant souffre d'une fracture au pouce.

C'est dommage puisque Buchnevich connaissait, tout comme son équipe, ses meilleurs moments, avec une récolte de quatre points en quatre matchs. À vrai dire, il n'avait été blanchi qu'à une seule de ses six dernières sorties, ce qui lui permettait de porter sa récolte à neuf points en 14 matchs. C'est bien mieux que les trois qu'il avait amassé à ses neuf premières rencontres de la saison.

Video: NYR@CBJ: Buchnevich brise l'impasse avec un laser

Or, ce n'est pas parce que les Rangers ont remporté six de leurs sept dernières parties qu'ils ont un regain de vie en offensive. Ils ont marqué 21 buts lors de ces sept rencontres et ils en ont accordé 17. La ligne est mince entre la victoire et la défaite. D'ailleurs, trois des cinq gains de New York l'ont été en fusillade. Avec un peu moins de chance, la fiche des Rangers lors de cette séquence pourrait très bien être de trois victoires et quatre revers.

Qui prendra sa place? Ryan Spooner a amorcé le match de lundi contre les Canucks de Vancouver sur le premier trio en compagnie de Mika Zibanedjad et Vladislav Namestnikov, de même que sur l'avantage numérique. Il n'a pas terminé terminé la rencontre dans ce rôle. C'est la recrue Filip Chytil qui s'est retrouvée dans ce rôle en troisième période. Avec le début de saison de Spooner, je prioriserais l'option Chytil.

Boeser de retour sur la liste des blessés

Alors que Buchnevich manquait chez les Rangers, lundi, dans le vestiaire adverse, c'est Brock Boeser qui était absent. Encore une fois, la malchance s'abat sur l'ailier gauche des Canucks.

C'est la deuxième fois cette saison que Boeser rate des matchs en raison de cette blessure à l'aine. Il avait fait une croix sur deux matchs à la fin du mois d'octobre, et il n'a pas sauté sur la glace depuis le 2 novembre, ratant ainsi les quatre dernières rencontres des Canucks.

Boeser est ennuyé depuis le 18 octobre par cette blessure à l'aine. Comme on le sait, il est toujours difficile de prédire la durée d'une absence quand cette région du corps est touchée. Les Canucks ne peuvent se permettre de le perdre à long terme, mais ils ne peuvent donner une date de retour précise.

Video: COL@VAN: Pettersson prépare le deuxième but de Boeser

Les visites de l'attaquant à l'infirmerie risquent de coûter cher aux Canucks, qui connaissaient un bon début de saison. Les options pour remplacer Boeser ne sont pas nombreuses. Lundi, dans la défaite de 2-1 face aux Rangers, Antoine Roussel a pris la place de Boeser sur le premier trio de l'équipe. Tim Schaller avait obtenu un essai de trois parties sur le trio, mais il a été blanchi. Quant à l'avantage numérique, la recrue Adam Gaudette est celui qui profite de l'absence de Boeser. 

La fiche de Vancouver lorsque Boeser n'est pas dans sa formation cette saison est de 2-2-2. Surtout, lors de ces six rencontres, ils n'ont marqué que 17 buts et en ont accordé 18. 

On se souviendra que Boeser avait été blessé au dos le 5 mars l'an dernier et avait raté 16 rencontres, ce qui lui avait possiblement coûté le trophée Calder à titre de meilleure recrue de l'année. La fiche des Canucks a été de 6-8-2 lors de cette absence.

Bref, il vaut peut-être mieux se tenir loin des attaquants des Canucks pour les prochains matchs. Avec un débalancement des trios, la tâche de produire devient plus difficile pour Bo Horvat et Elias Pettersson.

Y'a-t-il un Scott Foster dans la salle?

Si vous êtes un gardien de but et que vous avez la chance d'assister à un match des Kings de Los Angeles, pourquoi ne pas apporter votre équipement avec vous? Les gardiens de but tombent comme des mouches à Los Angeles.

Après Jonathan Quick, c'est au tour de Jack Campbell de se blesser au genou. Les Kings se retrouvent donc sans les deux gardiens qui prenaient place dans le vestiaire au début de la saison.

Video: LAK@ANA: Campbell vole Henrique à bout portant

C'est dommage pour Campbell, qui faisait très bien à sa première chance comme partant dans la LNH à l'âge de 26 ans. Malgré sa fiche de 5-7-0, il avait une moyenne de buts accordés de 2,33 et un pourcentage d'arrêts de ,923 en 13 matchs avec les Kings, qui occupent le dernier rang du classement de la LNH. Campbell devrait rater quatre à six semaines de jeu.

C'est Peter Budaj qui assurera l'intérim, alors que Cal Petersen, l'ancien gardien des Fighting Irish de l'Université Notre Dame, a été rappelé. Il ne s'agit pas d'options intéressantes pour les poolers.

Bientôt de retour

James van Riemsdyk s'approche d'un retour au jeu avec sa nouvelle équipe, les Flyers de Philadelphie. L'ailier gauche s'est blessé lors du deuxième match de la saison. Lundi, il a sauté sur la glace en portant un chandail interdisant les contacts.

Les Flyers sont une des équipes de l'heure dans la LNH, mais ils ne diront certainement pas non à van Riemsdyk, un marqueur naturel. Lorsque Philadelphie a fait son acquisition sur le marché des joueurs autonomes, il devait compléter le joueur de centre Nolan Patrick à merveille et permettre aux Flyers de compter sur deux redoutables lignes d'attaque. Ça ne s'est pas encore produit, mais lorsque ce sera le cas, van Riemsdyk devrait être sur votre radar s'il est disponible dans votre pool.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.