Skip to main content

Les Islanders prêts à passer à autre chose sans Tavares, dit Clutterbuck

L'attaquant est excité de l'embauche de Trotz comme entraîneur et du retour de son coéquipier de longue date Martin

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

EAST MEADOW, New York - Cal Clutterbuck sait ce que les experts pensent, ceux qui disent que les Islanders de New York n'ont aucune chance de se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley cette saison.

Il est habitué.

À LIRE : 31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Islanders | 31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Islanders | 31 en 31 : Analyse des Islanders pour les poolers

« Nous sommes très à l'aise avec le rôle de négligés », a déclaré l'ailier droit de 30 ans à NHL.com au complexe d'entraînement des Islanders, jeudi. « Pour quelque raison que ce soit, cette équipe n'a jamais reçu le respect qu'elle mérite. Ça nous est arrivé lors de la dernière saison au [Nassau] Coliseum (en 2014-15). Nous avions une excellente équipe, mais personne ne nous donnait une chance. Nous avons perdu en première ronde (contre les Capitals de Washington), mais ç'a été une longue série (sept matchs) contre une excellente équipe. »

« L'année suivante, nous avons joué deux rondes et nous aurions pu mener la série 3-1 contre Tampa Bay (les Islanders se sont inclinés en cinq matchs contre le Lightning de Tampa Bay en deuxième ronde). Nous sommes habitués à cette mentalité. Nous sommes habitués que les gens ne croient pas en nous, donc nous allons nous servir de ça. »

Les Islanders se préparent pour leur première saison sans le joueur de centre John Tavares depuis 2008. L'ancien capitaine et premier choix au repêchage 2009 de la LNH a signé un contrat de sept ans avec les Maple Leafs de Toronto, l'équipe de sa ville natale, comme joueur autonome sans compensation, le 1er juillet. Clutterbuck, un bon ami de Tavares, a dit ne ressentir aucune animosité à son égard ou aucun sentiment de trahison.

Video: NJD@NYI: Clutterbuck crée l'égalité avec l'aide d'Aho

« Je sais qu'il était vraiment indécis jusqu'à la toute fin, a dit Clutterbuck. Je lui ai parlé vers la fin de la semaine [avant le 1er juillet]. Nous avons discuté et je savais qu'il y avait une chance qu'il quitte, mais il n'en était pas certain. Je sentais de l'incertitude dans sa voix. Évidemment, il a pris du temps afin de prendre la bonne décision pour lui-même. Il a mérité ce droit. J'ai passé du temps avec lui depuis, et il semble heureux de sa décision. En tant qu'ami, c'est tout ce que tu peux demander. »

« Beaucoup de joueurs importants pour l'organisation sont partis récemment. Que ce soit leur choix ou non, ce sont des choses avec lesquelles tu dois composer. Je pense qu'il sentait un désir puissant d'aller à Toronto. C'est quelque chose qu'il ne pouvait pas ignorer. Tu ne peux pas blâmer quelqu'un qui suit son instinct. Tu ne veux pas qu'il soit ici pendant huit ans en sachant qu'il n'a pas pris la bonne décision. C'est la vie et il faut passer à autre chose. »

Même sans Tavares, les Islanders ont une chance de continuer à produire énormément en attaque. Le centre Mathew Barzal, qui a eu 21 ans le 26 mai, a remporté le trophée Calder après avoir mené New York avec 85 points (22 buts, 63 passes) en 82 matchs, la saison dernière. L'attaquant Anders Lee a marqué 40 buts pour la première fois de sa carrière dans la LNH. Le défenseur Ryan Pulock a connu une excellente deuxième moitié de saison et a terminé avec 32 points (10 buts, 22 mentions d'aide) en 68 rencontres.

Video: PIT@NYI: Barzal fait dévier la frappe de Boychuk

Les Islanders se retrouvent également avec un entraîneur champion de la Coupe Stanley derrière le banc. Barry Trotz a démissionné de son poste avec les Capitals, le 18 juin, avant de joindre les Islanders trois jours plus tard. Trotz a été embauché par le directeur général Lou Lamoriello, qui a été nommé président des opérations hockey, le 22 mai, avant de congédier le DG Garth Snow et l'entraîneur Doug Weight le 5 juin. New York (35-37-10) a raté les séries éliminatoires pour une deuxième saison de suite.

« Ça fait longtemps que je l'admire comme entraîneur », a mentionné Clutterbuck au sujet de Trotz. « C'était bien de finalement le voir remporter la Coupe, la saison dernière. Il apporte beaucoup d'expérience. Il a dirigé des équipes extrêmement talentueuses et une équipe d'expansion à petit budget à Nashville pendant un bon bout de temps et il a fait du très bon travail. Ils étaient l'une des équipes les plus difficiles à affronter quand je suis arrivé dans la Ligue. Il a vu les deux côtés de la médaille et il a beaucoup de compétences. Il a l'air d'une bonne personne, un gars pour qui tout le monde voudra se donner à fond. »

« C'est ce qui nous a échappé un peu l'an dernier. Une glissade de trois ou quatre matchs est rapidement devenue une léthargie de 20 parties. Je pense que tout le monde doit vouloir en donner un peu plus. Il y aura des rôles importants que tout le monde dans l'équipe devra jouer. Je pense que la défensive et l'équipe en général seront différentes, mais améliorées. »

L'une des raisons des succès des Islanders en 2015 et en 2016 était l'efficacité de leur quatrième ligne. Clutterbuck, Casey Cizikas et Matt Martin étaient menaçants et donnaient souvent une étincelle à leurs coéquipiers. Martin revient à New York cette saison après avoir été acquis des Maple Leafs en retour de l'espoir devant le filet Eamon McAdam le 3 juillet.

Video: TOR@COL: Martin l'égalise sur un rebond chanceux

« Évidemment, nous avons bien joué ensemble dans le passé, a déclaré Clutterbuck. Les partisans sont probablement excités de le retrouver. Ils voient un peu ça comme une transaction John Tavares contre Matt Martin, mais c'est un gars génial. Il est très important pour cette équipe. Sa présence nous a manqué dans les dernières années. Je suis très heureux de le retrouver. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.