Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Islanders de New York pour les poolers

Le départ de Tavares aura un impact sur le reste de la formation new-yorkaise

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Islanders de New York.

L'impact d'une vedette de la trempe de John Tavares se fait ressentir sur l'ensemble des joueurs d'une formation. C'est pourquoi les poolers devront faire bien attention au cours de leur prochain repêchage dans leur évaluation des joueurs des Islanders.

Tavares affrontait les meilleurs trios adverses, et parvenait tout de même à faire fonctionner son trio offensivement. Cette tâche va maintenant incomber à Mathew Barzal, le dernier gagnant du trophée Calder et nouveau centre numéro un des Islanders. Barzal a montré qu'il pouvait être un joueur d'impact dans la LNH, mais il faudra voir comment il va réagir au fait qu'il sera le centre d'attention des défensives adverses.

Le départ de Tavares pourrait aussi avoir un impact négatif sur le jeu de puissance, alors que New York avait terminé au sixième rang de la Ligue en vertu d'un rendement de 23,2 pour cent. Malgré tout cela, de bonnes options sont toujours disponibles chez les Islanders, notamment sur le premier trio composé de Barzal, Anthony Beauvillier et Jordan Eberle, ainsi qu'en Anders Lee, auteur de 40 filets l'an dernier. 

À cibler : Ryan Pulock -- Si les noms de Nick Leddy et de Johnny Boychuk sont plus connus des poolers à la ligne bleue des Islanders, il ne faudrait pas se surprendre de voir Pulock terminer la saison au premier rang des pointeurs de l'équipe parmi les défenseurs. Doté d'un puissant tir qui lui a permis de toucher la cible cinq fois en avantage numérique et cinq autres fois à forces égales, Pulock a terminé la dernière saison en force avec 12 points à ses 15 dernières rencontres. Il est l'un des rares défenseurs de la Ligue qui a le potentiel d'afficher une moyenne de trois lancers et de deux mises en échec par match, en plus de pouvoir inscrire 15 buts et récolter 20 points ou plus sur le jeu de puissance.

Video: NYI@DET: Pulock crée l'égalité tard en troisième

À éviter : Josh Bailey -- Bailey est le dernier nom d'une liste qui devient de plus en plus longue de joueurs des Islanders qui ont connu leur meilleure saison en carrière aux côtés de Tavares, avant de signer un lucratif contrat. Bailey a terminé au 32e rang des pointeurs de la LNH avec 71 points (18 buts, 53 passes) en 76 parties, mais a montré des signes d'essoufflement en fin de campagne avec neuf points à ses 21 derniers duels. Si ses 31 points en avantage numérique sont impressionnants, il faut noter que seulement 10 de ces points ont été obtenus après Noël. Bailey risque de plus de ne pas amorcer la saison aux côtés de Barzal sur le premier trio de l'équipe. Il ne faudrait pas se surprendre de voir Bailey avoir de la difficulté à franchir le plateau des 50 points cette saison.

31 EN 31 ISLANDERS : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirsToutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

À surveiller : Jan Kovar -- L'attaquant de 28 ans a accepté un contrat d'un an avec les Islanders après avoir maintenu une moyenne de plus d'un point par match en cinq saisons dans la KHL. Son rendement dans la LNH est plutôt difficile à évaluer, lui qui a connu une saison 2017-18 très difficile (35 points en 54 matchs) après avoir été nommé sur la première équipe d'étoiles de la KHL au cours des deux saisons précédentes. Le poste de centre du deuxième trio semble être à sa portée, notamment en raison du peu de compétition autour de lui. S'il parvient à établir une chimie avec ses compagnons de trio, probablement Bailey et Lee, Kovar pourrait approcher le plateau des 50 points. Il est également un brin indiscipliné, ce qui pourrait aider les poolers qui évoluent dans une ligue qui comptabilise les minutes de punition.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.