Skip to main content

Les Golden Knights y ont cru jusqu'au dernier moment

« C'est de loin le pire sentiment de toute ma vie », affirme Marchessault

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LAS VEGAS - Les Golden Knights de Vegas ont cru jusqu'au dernier moment que le conte de fées se finirait en apothéose. La déception était donc très vive chez les joueurs qui ont durement encaissé l'échec contre les Capitals de Washington.

« C'est de loin le pire sentiment de toute ma vie », a débité l'attaquant Jonathan Marchessault.

« Sincèrement, c'est difficile de voir du positif. Quand tu te rends aussi loin, tu y goûtes que tu le veules ou non, a-t-il continué. Compte tenu de tout ce que nous avons accompli comme groupe, nous aurions mérité un meilleur sort. Mais les Capitals ont été meilleurs que nous. Ils ont joué du meilleur hockey. Leurs meilleurs joueurs ont été les meilleurs. C'est ce qui a fait la différence. »

À LIRE : Ovechkin l'a sa Coupe Stanley! | Le Tigre du Danemark a achevé sa proie | Une montagne russe d'émotions pour Chiasson

Marchessault a jugé sévèrement sa performance en Finale, s'attribuant même une partie du blâme pour la défaite.

Video: Marchessault revient sur l'élimination de Vegas

« Comme trio, nous aurions pu faire mieux. Si je parle pour moi, j'ai des regrets c'est sûr. Quand tu travailles fort pendant plusieurs rondes de séries et que tu arrives en Finale et que tu as de la difficulté à te mettre en marche, à obtenir de bons tirs au but, c'est très décevant. »

L'attaquant David Perron a avoué que la pression a gagné l'équipe pour la ronde de championnat parce que l'équipe n'était plus la négligée aux yeux de la majorité des observateurs.

« Au cours des trois premières rondes, personne ne nous favorisait dans les prédictions. Nous sommes arrivés en Finale et les gens se sont mis à croire en nous », a-t-il élaboré.

« Je ne sais pas si c'est la raison pour laquelle nous n'avons pas atteint notre niveau de jeu habituel dans les quatre premiers matchs. Ce soir, ç'a été notre match le plus complet. »

Marc-André Fleury, qui tentait de remporter la Coupe Stanley pour la troisième année de suite, a effectivement constaté un brin de nervosité chez ses coéquipiers en Finale.

Video: WSH@VGK, #5: Superbe arrêt de Fleury contre Kuznetsov

« Peut-être plus dans les premiers matchs, mais ce soir, nous avons très bien joué. Dans le match no 4, nous avons bien commencé avant de ralentir le rythme après leurs buts, a-t-il analysé. Ce n'était pas évident. Tout le monde a fait son possible. Tout le monde a essayé de bien faire afin de trouver des façons de gagner. »

L'improbable parcours des Golden Knights à leur première saison dans la LNH venait loin dans l'esprit des joueurs.

« Ce soir, c'est la défaite qui fait mal, a déclaré Fleury. Je suis fier des gars et fier de m'être rendu en Finale avec notre club d'expansion. Mais de savoir que nous étions rendus si proches. Nous n'aurons pas une occasion semblable toutes les saisons. Il faut la saisir quand elle se présente. »

Perron a dit qu'à chaud après la conclusion de la Finale c'est difficile d'avoir les idées claires et d'apprécier tout le chemin parcouru.

« C'est difficile de garder la tête haute en ce moment. Peut-être dans quelques jours pourrons-nous le faire, a-t-il mentionné. C'est un terrible sentiment de voir la Coupe sans pouvoir la prendre. Félicitations aux Capitals, ils méritent la victoire. Nous nous sommes donnés de tout cœur pour l'équipe et la ville. Nous ne nous attendions pas à avoir la chance de gagner la Coupe Stanley. Nous y étions presque. Ç'a été toute une épopée. »

L'entraîneur Gerard Gallant s'est abstenu de s'adresser à ses troupiers à l'issue de la défaite de 4-3, jeudi.

« Ils n'avaient sûrement pas le goût de m'entendre tellement ils étaient très déçus et abattus, a affirmé Gallant. Nous avons connu une saison fantastique, mais on ne dirait pas ça actuellement. Nous réaliserons davantage tout ce que nous avons fait quand la poussière retombera. »

L'élimination a évoqué à Fleury de douloureux souvenirs de sa première participation en Finale avec les Penguins en 2008.

Video: WSH@VGK, #5: Les deux équipes se félicitent

« Je suis passé par là. Nous avons beaucoup de jeunes dans l'équipe, c'est peut-être une bonne leçon. C'est un sentiment que tu ne veux pas ravoir quand tu l'as vécu une fois. La prochaine fois que tu as une chance, tu fais tout pour ne pas avoir ce sentiment-là encore. »

Marchessault envisageait déjà l'avenir des Golden Knights avec optimisme, en parlant de l'expérience de vie qu'il a vécue avec ses coéquipiers cette saison.

« Je n'oublierai jamais. Nous allons revenir plus fort, comme groupe et moi individuellement, a-t-il assuré. Nous allons retenir la leçon et j'estime que nous avons plusieurs belles saisons devant nous. Nous savons maintenant jusqu'à quel point c'est difficile de se rendre jusqu'en Finale de la Coupe Stanley et nous reviendrons plus fort. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.