Skip to main content

Les Canadiens terminent sur une bonne note avant la pause

Le Tricolore dispose des Coyotes 2-1 pour s'emparer du troisième rang de la section Atlantique

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal voulaient à tout prix partir en congé sur une bonne note, et ils pourront dire mission accomplie à la suite de leur gain de 2-1 sur les Coyotes de l'Arizona, au Centre Bell mercredi.

Dans ce duel qui opposait deux équipes en voie de déjouer les pronostics des experts cette saison, les Canadiens en ont fait juste assez pour signer un cinquième gain à leurs six derniers matchs.

« Il faut donner du crédit à l'Arizona, a affirmé l'entraîneur du Tricolore Claude Julien. Il s'agit d'une bonne équipe, une jeune équipe, qui joue probablement son meilleur hockey de la saison. »

Les Canadiens (28-18-5) vont passer la pause du Match des étoiles au troisième rang de la section Atlantique avec une récolte de 61 points, deux de plus que les Bruins de Boston.

À LIRE AUSSI : Les Coyotes persévèrent malgré une infirmerie qui déborde | Un gros merci à l'œil dans le ciel

Jonathan Drouin a touché la cible en avantage numérique au premier tiers, et Mike Reilly a inscrit ce qui allait devenir le filet gagnant à 4:48 de la troisième période. Carey Price a rarement été menacé, mais il a tout de même été solide avec 30 arrêts.

La réplique des Coyotes (23-23-4) est venue de Conor Garland, son neuvième de la saison. Les visiteurs pensaient bien avoir créé l'égalité en avantage numérique à 16:21 de la troisième période, lorsque Alex Galchenyuk a frappé la rondelle au vol dans l'enclave pour l'expédier dans la partie supérieure. L'entraîneur Claude Julien a toutefois utilisé sa contestation, arguant qu'il y avait eu hors-jeu sur la séquence, et l'étude de la reprise vidéo lui a donné raison.

L'organisation des Canadiens ad'ailleurs rendu hommage à son ancien attaquant, sélectionné au troisième rang au total du repêchage 2012, à l'aide d'une vidéo diffusée sur le tableau d'affichage au cours de la première pause publicitaire. L'ancien numéro 27 du Tricolore a reçu une chaleureuse ovation de la part des partisans.

Privés de leur pilier à la ligne bleue Oliver Ekman-Larsson, blessé au genou, les Coyotes ont encaissé un premier revers au cours d'une séquence de trois matchs en quatre jours sur la route. Le gardien Calvin Pickard a repoussé 22 rondelles.

« Je suis très fier de notre équipe, a mentionné l'entraîneur des Coyotes Rick Tocchet. Nous avons vidé notre réservoir. Nous avons été confrontés à beaucoup d'adversité au cours des derniers jours. Nous étions à un pouce de créer l'égalité. Ce fut un match âprement disputé. »

Video: Le Tricolore résiste aux Coyotes et l'emporte 2 à 1

Le jeu de puissance donne le ton

L'avantage numérique des Canadiens, dont l'inertie est un thème récurrent depuis le début de la saison, a permis au Tricolore de prendre les devants, et contre la meilleure unité de la ligue à court d'un homme de surcroît. 

Drouin a ouvert la marque à 9:29 de la première période. Le puissant tir de la pointe de Shea Weber a raté la cible, mais la rondelle est revenue devant le filet. Tomas Tatar est parvenu à repérer le disque et s'en emparer avant de le glisser à sa droite à Drouin, qui n'a eu qu'à tirer dans une cage béante pour réussir son 14e de la saison. 

« Nous voulons que Shea utilise son lancer, nous savons à quel point son tir est incroyable et nous sommes chanceux de pouvoir miser sur cette arme, a expliqué Tatar. C'était un bon tir, et j'ai eu la chance d'être au bon endroit quand le tir de Weber est revenu devant le filet, puis j'ai été en mesure de récupérer le disque et de le remettre à Drouin.

« Nous avons tellement travaillé sur cet aspect du jeu, et c'est un bon sentiment d'être enfin récompensés. »

Il s'agissait seulement du deuxième but du CH à domicile en avantage numérique depuis le 1er décembre.

L'entraîneur du Tricolore a expliqué que beaucoup de travail avait été fait au cours des deux dernières journées à l'entraînement afin de corriger et d'améliorer les entrées de zone en avantage numérique, et il a été très satisfait du résultat.

« Notre premier jeu de puissance a été bon et nous avons marqué, mais nous avons eu beaucoup de lancers sur notre deuxième jeu de puissance, a avancé Julien. Notre plan était de lancer au but et d'attaquer le filet. Il faut parfois simplifier les choses jusqu'à ce que la confiance revienne. »

Garland a fait 1-1 pendant le deuxième jeu de puissance des Coyotes en fin de deuxième période. L'Arizona a profité du fait qu'Artturi Lehkonen quitte le territoire du Tricolore pour aller chercher un autre bâton, lui qui avait remis le sien à Weber, qui avait préalablement briser son outil de travail. L'ancien des Wildcats de Moncton a complété un bel échange amorcé par Nick Cousins et Clayton Keller alors que le Tricolore se défendait à trois joueurs.

Reilly a décoché un tir de la ligne bleue qui a trompé la vigilance de Pickard après une belle incursion de Jeff Petry profondément en territoire ennemi.

Il s'agissait de la 2000e victoire des Canadiens à domicile depuis leur arrivée dans la LNH. Leurs plus proches poursuivants, les Bruins, ont signé 1894 gains devant leurs partisans.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.