Skip to main content

Un très bel effort en vain au Centre Bell

Les Canadiens mitraillent Vasilevskiy de 39 tirs, mais ils s'inclinent 2-1 face au Lightning

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - L'entraîneur Claude Julien avait affirmé en début de journée qu'il désirait voir ses troupiers resserrer les rangs en défense et travailler plus fort que leurs rivaux, en l'absence de plusieurs éléments importants à l'attaque. C'est exactement ce que les Canadiens de Montréal ont fait face au Lightning de Tampa Bay, jeudi. Leurs efforts n'ont toutefois pas été récompensés par une victoire, les Canadiens pliant l'échine 2-1 pour commencer l'année 2020 au Centre Bell.

Andrei Vasilevskiy a volé le spectacle avec une performance de 38 arrêts et une maladresse en défense en première période a finalement fait la différence.

À LIRE AUSSI : Canadiens : Scandella s'amène de Buffalo; Reilly passe aux Sénateurs | Un barrage de tirs comme Vasilevskiy en raffole | CH : S'accrocher à l'espoir, en attendant des jours meilleurs

« Vasilevskiy était en feu, il nous a sauvés avec quelques arrêts spectaculaires », a commenté l'entraîneur Jon Cooper. « Je n'ai pas aimé que nous ayons eu à dépendre autant de lui en deuxième période, mais nous avons bien géré la troisième. »

Carey Price a repoussé 21 lancers, mais il a gaffé sur la séquence du but de Nikita Kucherov, qui allait s'avérer celui de la victoire en première période.

« Nous aurions mérité un meilleur sort. Nous avons joué un bon match », a analysé Julien, presque sans voix à l'issue de la soirée.

« La situation est frustrante parce que nous aimerions voir l'équipe être récompensée pour de beaux efforts comme ceux-là. »

Anthony Cirelli a été l'autre marqueur du Lightning (22-13-4), qui a augmenté à six points son avance sur le CH (18-17-6) au classement de la section Atlantique.

Jeff Petry a été le seul qui a percé le mystère Vasilevskiy.

Le Tricolore tentera de freiner une glissade de quatre défaites en recevant la visite des Penguins de Pittsburgh, samedi (19 h HE; TVAS, CITY, SNE, ATTSN-PT, NHLN).

L'énergie du désespoir

Les Canadiens ont ramé fort au cours des deux premières périodes et ils auraient mérité mieux que de tirer de l'arrière par un but.

Le Lightning a amorcé la soirée de façon incisive, en se donnant l'avance dès la 42e seconde d'action. Cirelli a effleuré le lancer du défenseur Erik Cernak en provenance de la ligne bleue.

Les hôtes ont rappliqué à 5:48, quelques secondes après la fin d'un jeu de puissance. Le tir des poignets du défenseur Petry a fait mouche dans le haut du but, du côté du bloqueur.

Video: Défaite de 2-1 pour le retour au bercail du Tricolore

Les visiteurs ont repris l'initiative à 8:28. Kucherov s'est vu offrir un filet sur un plateau d'argent à la suite de la mésentente entre Price et le défenseur Victor Mete. Brayden Point a récupéré le disque et l'a aussitôt relayé de l'autre côté.

« Je suis totalement fautif. J'ai tenté de trop en faire en voulant lui remettre la rondelle sur son côté droit », s'est blâmé Price.

Le Lightning peut quant à lui remercier Vasilevskiy pour le fait que le score soit demeuré inchangé. Le Russe a été très solide face aux 14 tirs encaissés en deuxième période et aux 13 autres cadrés au dernier vingt.

« Malheureusement, nous avons affronté un gardien qui a bien joué ce soir », n'a pu que constater Julien.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.