Skip to main content

Les Blue Jackets feront face à des « décisions difficiles » avec Panarin

Le directeur général n'écarte aucune option concernant l'attaquant à l'approche de la date limite des transactions

par Craig Merz / Correspondant NHL.com

COLUMBUS - Les Blue Jackets de Columbus ont toujours l'intention de s'entendre avec Artemi Panarin sur les modalités d'un contrat, mais le directeur général Jarmo Kekalainen a admis qu'il devait évaluer toutes ses options à l'approche de la date limite des transactions de la LNH, fixée au 25 février à 15 h, heure de l'Est.
 

« Nous avons toujours dit que nous allions prendre des décisions difficiles si nous le devons, a noté Kekalainen mardi. L'objectif est d'améliorer cette équipe et de la rendre la plus compétitive possible en vue de ce printemps, mais également pour l'avenir. »

À LIRE AUSSI: Panarin ne négociera pas pendant la saison | Martin St-Louis embauché comme consultant par les Blue Jackets

L'agent de Panarin, Dan Milstein, a indiqué sur Twitter lundi que Panarin, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, n'allait pas discuter de son avenir avec les Blue Jackets avant la fin de la saison. L'attaquant de 27 ans, qui écoule la dernière année d'un contrat de deux ans paraphé avec les Blackhawks de Chicago le 28 décembre 2016, a mentionné en septembre qu'il n'allait pas négocier pendant la saison après que les deux parties n'aient pu en venir à une entente avant le camp d'entraînement. Il est admissible à une prolongation de contrat avec les Blue Jackets depuis le 1er juillet 2018.

Les Blue Jackets espéraient pouvoir reprendre les discussions avant la date limite des transactions, mais la déclaration de lundi ouvre la porte à la possibilité que Panarin soit échangé. Le gardien Sergei Bobrovsky pourrait lui aussi devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

« Je suis un peu déçu que nous nous retrouvions dans cette situation, mais vous devrez en discuter avec [Panarin], a déclaré Kekalainen. Il a été clair dans sa déclaration, il veut se concentrer sur le hockey. C'est la situation à l'heure actuelle.

« Nous aimons Artemi et nous voulons le garder avec nous. C'est son droit d'explorer le marché des joueurs autonomes. S'il choisit de le faire, nous allons cogner à sa porte le 1er juillet. »

Kekalainen a reconnu qu'il avait déjà reçu des appels de la part d'autres équipes au sujet de Panarin, mais qu'il n'était pas certain de ce qu'il pourrait obtenir en retour de l'attaquant en raison de son statut de potentiel joueur autonome sans compensation.

« C'est difficile pour moi de commencer à spéculer au sujet de tout ça, mais règle générale, les équipes qui cherchent à améliorer leur formation en faisant l'acquisition d'un joueur de location ne sont pas disposées à se départir de joueurs qui les aident à gagner, a noté Kekalainen. Ça ne s'applique pas nécessairement à Panarin, mais c'est généralement ce qui se passe. Ces équipes sont prêtes à sacrifier un peu de leur avenir pour faire l'acquisition de joueurs qui peuvent les aider, plutôt que céder un joueur de leur alignement pour en recevoir un en échange. »
 
Panarin mène les Blue Jackets avec 53 points (19 buts, 34 passes) en 46 matchs. Il a été échangé à Columbus par Chicago en compagnie de l'attaquant Tyler Motte et d'un choix de sixième ronde au repêchage 2017 de la LNH en retour de l'attaquant Brandon Saad, du gardien Anton Forsberg et d'un choix de cinquième ronde en 2018 le 23 juin 2017.

Video: CBJ@MIN: Panarin profite d'un écran et compte

« Tout va dépendre de ce qui va se passer sur le marché, a ajouté Kekalainen. Je l'ai dit auparavant, nous aimons Artemi, mais nous avons connu une saison de 108 points au cours de la saison qui a précédé son arrivée ici. Nous allons miser sur une bonne équipe même s'il décide de profiter de son autonomie. Nous comptons sur de très bons joueurs, qui forment un excellent noyau. Nous avons d'autres joueurs qui ne sont pas encore avec nous. Nous allons nous en sortir. »

Les Blue Jackets (28-17-13) vont amorcer leur match contre les Sabres de Buffalo au Nationwide Arena mardi (19 h (HE); FS-O, MSG-B, NHL.TV) au troisième rang de la section Métropolitaine, à quatre points des Islanders de New York et du premier rang. Ils n'ont toujours pas franchi la première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley depuis leur arrivée dans la LNH en 2000-01.

L'entraîneur John Tortorella a indiqué que le fait que Panarin et Bobrvoksy pourraient devenir joueurs autonomes ne doit pas devenir une distraction.

« Nous nous sommes rencontrés ce matin pour discuter de la situation, et nous avons été très honnêtes dans le vestiaire quand est venu le temps de composer avec des situations comme celle-là, a expliqué Tortorella. Nous l'avons fait dès le départ, puisque nous savions que ce genre de rumeurs allaient probablement être fréquentes cette année. Nous avons donc eu une conversation très honnête, et nous allons nous concentrer sur ce que nous avons à faire. »

Néanmoins, Kekalainen a admis que les pourparlers entourant ces deux joueurs pourraient s'intensifier à mesure que la date limite des transactions approche. 

« Il y a toujours plus d'activité, a-t-il reconnu. Vous avez pu voir par le passé qu'il y a plus de transactions à cette date. Les futurs joueurs autonomes avec compensation sont au centre des discussions. Certains demeurent avec leur équipe, d'autres sont échangés à titre de joueurs de location. Les équipes se trouvent toutes dans des situations différentes et doivent prendre des décisions en fonction de ce qui est le mieux pour elles, de leur avenir et de leurs plans.

« Nous allons continuer de travailler afin que nous puissions remporter le plus de matchs de hockey possible, participer aux séries éliminatoires et jouer le plus longtemps possible au printemps. C'est là-dessus que nous nous concentrons. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.