Skip to main content

Le CH devancé au huitième rang dans l'Est

Les Blue Jackets l'emportent 6-2 contre Montréal pour reprendre leur destinée entre leurs mains

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

COLUMBUS - Les Canadiens de Montréal se retrouvent exclus du portrait des séries éliminatoires et ils auront besoin d'aide d'ici la fin de la saison régulière à la suite de la défaite de 6-2 que leur ont infligée les Blue Jackets de Columbus au Nationwide Arena, jeudi.

Les Blue Jackets (43-30-4) ont devancé les Canadiens (41-29-8) au huitième rang de l'Association de l'Est, même si les deux équipes totalisent chacune 90 points.

À LIRE AUSSI : CH : Déjà toute la tête aux Jets | Columbus de retour dans le siège du conducteurTour d'horizon des matchs du 28 mars

Les Blue Jackets ont deux victoires de plus tout en ayant joué un match de moins. Ils sont également favorisés par le bris d'égalité du total de gains acquis en temps réglementaire et en prolongation (42-39).

Le Tricolore a tout un calendrier sur les bras pour ses quatre dernières rencontres.

Jeudi, il a offert une bonne opposition en prenant les devants à deux reprises, avant de voir les hôtes prendre l'initiative au cours de la deuxième moitié du match.

« Dans des matchs du genre, l'équipe qui flanche la première perd, a commenté l'ailier droit Brendan Gallagher. Nous avons assurément flanché les premiers. Nous avons commis trop d'erreurs. Les Blue Jackets sont bons, nous n'avions pas à leur faciliter la tâche et c'est ce que nous avons fait. Ils allaient éventuellement en profiter, c'est notre faute. »

Oliver Bjorkstrand a dirigé l'attaque des gagnants avec ses 18e et 19e buts de la saison. David Savard, Artemi Panarin, son 27e, Riley Nash et Brandon Dubinsky, dans un filet désert, ont été les autres marqueurs.

La réplique est venue des défenseurs Brett Kulak et Jeff Petry.

Sans avoir été à son mieux, Sergei Bobrovsky a inscrit une 34e victoire cette saison en repoussant 26 lancers. À l'autre extrémité de la patinoire, Carey Price a bloqué 24 tirs.

Bon départ

Les Canadiens étaient plus prêts que les Blue Jackets, avec comme résultat qu'ils menaient 1-0 à l'issue du premier vingt.

Kulak a surpris Bobrovsky très tôt, à 1:15, à l'aide d'un tir anodin décoché de la ligne bleue. 

Ça n'a pas été une entrée à la matière à la hauteur de l'importance du duel. Ça faisait l'affaire des visiteurs dans l'application de leur plan. Ils n'avaient pas à donner le spectacle.

Les Blue Jackets ont réussi leur premier lancer cadré après 9:45 de jeu. Les vétérans Dubinsky et Nick Foligno, membres du quatrième trio avec Riley Nash, ont été les plus menaçants à l'attaque.

« Ces trois-là ont été la bougie d'allumage. Ils ont montré la voie aux autres en première période », les a encensés l'entraîneur John Tortorella. « Je suis content qu'ils aient tous trois vu leurs efforts être récompensés. Nous venons de faire la découverte d'un excellent quatrième trio. »

Tortorella a vite retouché aux deux principaux trios dans l'espoir de provoquer l'étincelle, en permutant les joueurs de centre Matt Duchene et Pierre-Luc Dubois.

Il fallait s'attendre à ce que les Blue Jackets reviennent sur la glace avec plus de rage au cœur pour le début de la deuxième période.

« Il y avait du mécontentement après la première période, a admis Tortorella. Nous avons eu une bonne discussion, mais ce qui est surtout ressorti, c'était l'importance de ne pas passer à côté d'un moment important comme celui-là et de le regretter plus tard. Il fallait évacuer la nervosité et jouer librement. Ce n'était pas censé être une corvée, mais une occasion de savourer le moment présent. Je dois tout de même attribuer du mérite aux gars parce qu'ils avaient commencé à mieux jouer au cours de la deuxième moitié de la première période. »

Message saisi

Savard a fait 1-1 dès la reprise des hostilités, à 1:42, en s'élançant de toutes ses forces en provenance de l'enclave sur les passes de Dubinsky et de Foligno.

Video: MTL Résumé : Canadiens 2, Blue Jackets 6

Petry a replacé les Canadiens en avant à 8:36, en envoyant la rondelle vers le filet du revers d'un angle restreint. Bobrovsky a mal paru, encore.

Bjorkstrand a créé l'égalité à 11:50 en effleurant le tir du défenseur Seth Jones. On a par la suite eu le sentiment que le vent pouvait tourner.

Les hôtes ont pris l'ascendant. Le très agile Matt Duchene a mis la table pour un superbe but de Panarin, à 14:24. Duchene s'est défait du défenseur Victor Mete le long de la bande en entrée de zone du côté droit avant de repérer Panarin sur le flanc gauche. Le Russe a dégainé sur réception, Price n'y pouvait rien.

Les Blue Jackets ont continué d'attaquer et ils auraient sans doute souhaité qu'il n'y ait pas d'entracte entre les deuxième et troisième tiers.

« Nous avons été brouillons à compter de la deuxième période, a relevé l'entraîneur du CH Claude Julien. Nous avions de la difficulté à faire deux bonnes passes de suite. La pression n'a pas été un facteur. Nous savons que nous devons être meilleurs. »

En troisième, les Blue Jackets ont repris là où ils avaient laissé. Nash a doublé leur avance à 2:59. Il a profité d'un revirement en zone centrale pour se présenter seul devant Price qui n'a pas pu maîtriser le tir initial avec sa grosse mitaine. Nash a enfoncé le retour.

Quand Bjorkstrand a fait 5-2 à 4:22, on ne donnait plus cher de la peau des Canadiens. À 16:49, Dubinsky a enfoncé le dernier clou dans le cercueil des Montréalais.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.