Skip to main content

Le niveau d'effort du Lightning devra être supérieur

Point et Palat seront du match no 2 après avoir raté l'entraînement de dimanche

par Corey Long / Correspondant NHL.com

BRANDON, Fla. - Les attaquants du Lightning de Tampa Bay Brayden Point et Ondrej Palat ne se sont pas entraîné dimanche, mais devraient être en uniforme lors du match no 2 de la série de deuxième ronde de l'Association Est face aux Bruins de Boston, lundi au Amalie Arena (19 h HE; NBCSN, CBC, TVAS).

Boston mène la série 1-0.

L'entraîneur-chef Jon Cooper a indiqué que les deux joueurs allaient subir des traitements lors de la journée, mais qu'ils seraient de l'action lundi.

Point et Palat ont affiché un différentiel de moins-9 dans la défaite de 6-2 de Tampa Bay contre les Bruins lors du premier match de la série, samedi. Ils ont affronté pendant la majeure partie de la rencontre le premier trio de Boston, composé de Brad Marchand, Patrice Bergeron et David Pastrnak. Ces trois joueurs ont amassé un total de 11 points (trois buts, huit aides).

Quant aux joueurs qui ont pris part à l'entraînement, ils ont eu droit à une séance exigeante avec beaucoup de rythme, alors que Cooper criait ses ordres. Une portion importante de la pratique a été dédiée aux sorties de zone.

« Le but de cet entraînement était de se placer dans la meilleure des positions en vue du match de demain soir, a dit Cooper. On doit être plus rapide dans notre jeu et travailler plus fort. On a fait de bonnes choses, mais nous n'étions pas au niveau que nous devons être en séries éliminatoires, contre une équipe qui vient de jouer un match no 7. C'est ce qu'on doit livrer comme performance demain soir, sinon, la série sera longue pour nous. »

À LIRE: Trop de relâchements pour le LightningLe premier trio des Bruins sonne la charge

Le joueur de centre Steven Stamkos a indiqué qu'il s'agissait du type de séance dont avait besoin le Lightning s'il voulait être en mesure de niveler la série avant de prendre la route pour Boston en vue du troisième match, mercredi.

« Nous avons joué un match en huit jours, a rappelé le capitaine de Tampa Bay. Nous avons besoin de pratiquer et de le faire avec intensité. Quand tu disputes une partie comme nous l'avons fait, au terme de laquelle tu trouves que le niveau d'effort n'était pas suffisant, tu te dois d'avoir une bonne pratique par la suite, que ce soit en saison régulière ou en séries éliminatoires. »

Chez le Lightning, on cherchait encore des réponses pour expliquer la première défaite à domicile des présentes séries éliminatoires. L'attention a été portée sur le jeu en zone défensive ainsi qu'un manque d'énergie généralisé.

Video: BOS@TBL, #1: Rask glisse à sa gauche pour voler Palat

Pour le défenseur Braydon Coburn, tout commence par limiter le premier trio bostonien.

« Quand tu affrontes d'excellents joueurs, tu tentes de limiter leur espace de jeu, a analysé Coburn. Ils ont une excellente chimie et savent ce que l'autre va faire, donc tu dois anticiper toi aussi. On ne peut pas leur laisser autant de chances qu'ils ont obtenues. »

La recrue Yanni Gourde estimait quant à lui que le Lightning devra être plus énergique et imposer son style de jeu aux Bruins.

« C'est ce qu'on doit faire tous les matchs. C'est mon travail chaque fois que je saute sur la glace. 

« Je pense qu'on est à notre meilleur quand on fait de l'échec-avant, on ne lâche jamais et on n'abandonne pas la rondelle. L'autre équipe a l'impression que nous sommes six sur la patinoire. C'est dans cet esprit que nous devons jouer. Chaque fois qu'on met le pied sur la patinoire, l'adversaire doit avoir l'impression que chaque fois qu'il touchera la rondelle, il y aura quelqu'un sur lui. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.