Skip to main content

Krejci et les Bruins veulent tourner la page sur la défaite en Finale

Le joueur de centre ne croit pas que l'âge ralentira Boston

par Matt Kalman / Correspondant indépendant NHL.com

BOSTON - Après être passé à un seul match de remporter la Coupe Stanley au printemps dernier, David Krejci croit que de regarder en arrière n'aidera pas les Bruins à tourner la page.

« Tout d'abord, on devra atteindre les séries éliminatoires, c'est ce qui est le plus important. C'est à ce moment que les souvenirs des dernières années pourraient revenir à la surface et c'est là que tu te mets à en parler un peu plus », a expliqué Krejci après un entraînement, mercredi. « En saison, on n'a pas besoin d'en parler tant que ça. On sait tous ce qui est arrivé. Il faut maintenant se qualifier pour les séries afin d'avoir une autre chance. »

À LIRE : Des discussions au ralenti avec McAvoy et Carlo | Thomas et Gionta élus au Temple de la renommée du hockey des États-Unis

Krejci, qui fait partie de l'organisation des Bruins depuis sa sélection en deuxième ronde (63e) du Repêchage de 2004, a été un morceau important des succès des Bostonniens depuis plus d'une décennie. Il a aidé l'équipe à remporter la Coupe Stanley en 2011 en plus d'être de la Finale en 2013 et 2019. L'an dernier, il a terminé au quatrième rang des pointeurs des Bruins avec 73 points, dont 20 buts, en 81 matchs. Il a aussi obtenu 16 points en 24 rencontres en séries.

Mais à 33 ans, Krejci ne se fixe pas d'objectifs personnels à l'aube de la prochaine saison.

« Les points, ce n'est pas important. Après une défaite comme (dans le match no 7 de la Finale contre les Blues de St. Louis), tout ce que je veux, c'est de participer aux séries et tenter de tout gagner à nouveau. On a tellement eu de plaisir, avec des hauts et des bas. C'est ça le hockey. Une journée, tu te sens super bien, puis tu subis une défaite et c'est le pire sentiment au monde. C'est tellement excitant, c'est génial. Donc c'est sûr qu'on veut connaître une bonne saison, mais le hockey en avril, mai et juin, il n'y a rien de mieux. »

Video: BOS@CBJ, #6: Krejci ouvre la marque avec un laser

Même si Krejci fait partie d'un noyau vieillissant avec Zdeno Chara (42 ans), Patrice Bergeron (34), Brad Marchand (31) et Tuukka Rask (32), il ne croit pas que l'équipe sentira qu'elle doit absolument gagner cette saison.

« Je sais que vous écrivez plusieurs choses comme ça, comme quoi on avance dans la trentaine, mais je ne sais pas en quoi ça nous ralentit. J'ai toujours pensé que c'était à la fin de la trentaine (qu'on ralentissait). Si on regarde ailleurs dans la Ligue, il y a plusieurs bons joueurs qui sont dans la trentaine. Il y en a plusieurs dans notre équipe et nous avons eu une très bonne saison l'an dernier. Nous ne sommes plus vieux que de quelques mois. Ce n'est pas une année de plus, juste quelques mois. Je pense qu'on sera en aussi bonne forme et on est prêts! »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.