Skip to main content

Sans pitié

Gorges et Gionta ont peu d'empathie pour leurs anciens coéquipiers des Canadiens

par Par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les joueurs des Canadiens de Montréal ont bien raison quand ils affirment que personne ne s'apitoie sur leur sort. C'est même le cas de deux anciens leaders importants de l'équipe, incluant le prédécesseur de Max Pacioretty comme capitaine.

Le défenseur Josh Gorges et l'ancien capitaine Brian Gionta, maintenant chez les Sabres de Buffalo, ont commenté avec beaucoup de détachement la séquence très difficile de leur ancienne équipe, il y a à peine deux ans.

« Nous ne portons aucune attention aux autres équipes, ou à ce qui se passe à travers de la ligue. Nous nous concentrons uniquement que sur nous », a commenté Gorges, habituellement volubile, qui avait sa réponse toute prête quand on a abordé les déboires du Tricolore.

Gionta a parlé dans le même sens que Gorges, en ajoutant quand on lui a posé la question qu'il ne ressentait pas le besoin d'envoyer un mot d'encouragement à Pacioretty ou qu'il n'avait aucun message particulier à transmettre à ses « bons amis dans l'équipe».

« Personne de l'extérieur ne peut vraiment dire quelque chose qui va être utile. C'est aux joueurs dans le vestiaire de trouver des solutions », a-t-il déclaré.

Gorges a tout de même admis qu'il est plus ardu de composer avec une série d'insuccès à Montréal qu'ailleurs parce que les joueurs ne peuvent pas échapper au questionnement des partisans, peu importe où ils vont.
 
Gorges et Gionta ont été beaucoup plus volubiles sur la thématique de l'avenir prometteur des Sabres.

« Nous avons plusieurs bons jeunes joueurs qui sont en plein développement et qui sont déjà appelés à jouer un rôle important. Cette organisation a un très brillant avenir devant elle », a argué Gorges.

« Le fond du baril a été atteint, nous sommes sur la montée, a avancé quant à lui Gionta. Nous voyons la progression depuis un an. Nous sommes plus compétitifs. Cette saison, nous avons perdu une quinzaine de matchs par un écart d'un but. Nous serions dans le portrait des séries éliminatoires si nous avions gagné la moitié de ces matchs. »

Gorges a dit être très impressionné par le potentiel du jeune Américain Jack Eichel, qu'il ne connaissait que de renom à l'ouverture du camp d'entraînement de l'équipe.

« Le jeune homme doit apprendre les rudiments du hockey professionnel et à bien gérer son niveau d'énergie parce qu'il arrive du hockey universitaire américain, où on joue peu de matchs, a-t-il souligné. Il montre de très belles choses et c'est épeurant quand on projette le type de joueur qu'il peut devenir. »

Eichel a admis qu'il trouve dur de composer avec le calendrier exigeant de la LNH et que le défi est davantage psychologique que physique.

« Depuis une vingtaine de matchs, j'ai adopté une attitude différente. Je me présente à l'aréna avec plus d'entrain et, dans ce temps-là, les irritants sont moins apparents. »

Eichel, deuxième espoir de la séance de repêchage 2015 de la LNH, et Sam Reinhart, deuxième choix du repêchage 2014, représentent les principaux jeunes sur lesquels les Sabres fondent de grands espoirs. 


Du renfort

Les Sabres vont justement saluer le retour de Reinhart et de Gorges, ainsi que de l'attaquant Nicolas Deslauriers, contre les Canadiens, mercredi. Reinhart a manqué les trois derniers matchs de l'équipe et Gorges cinq des six derniers et Deslauriers les 11 derniers. 

«C'est la première fois depuis fort longtemps que nous afficherons presque complet », a noté l'entraîneur des Sabres Dan Bylsma.

L'attaquant Tyler Ennis demeure sur la touche en raison d'une blessure au haut du corps qu'il s'est infligée le 30 décembre. 

Bylsma a indiqué que Robin Lehner sera devant le filet.

Les Canadiens n'ont pas tenu de séance d'entraînement matinale au lendemain de la défaite de 4-2 encaissée face aux Flyers, à Philadelphie.
À ses débuts avec l'équipe, le jeune attaquant Lucas Lessio n'a pas terminé la rencontre en raison d'une blessure au bas du corps et sera remplacé par Sven Andrighetto.  
L'entraîneur Michel Therrien va aussi inséré le défeneseur Alexei Emelin dans sa formation à la place de Mark Barberio dans l'espoir de fouetter ses troupiers, qui ont malheureusement pour lui repris là où ils avaient laissé avant la pause du match des étoiles.
Les Canadiens, qui viennent de subir trois défaites, montrent un piètre rendement de 2-8-1 dans leurs 11 dernières rencontres et de 6-19-1 depuis le 1er décembre - la pire fiche de la LNH depuis ce temps.

Voici les alignements prévus des Sabres et des Canadiens :

SABRES
Jamie McGinn - Ryan O'Reilly - Sam Reinhart
Zemgus Girgensons - Jack Eichel - Marcus Foligno
Evander Kane - Johan Larsson - Brian Gionta
Matt Moulson - David Legwand - Nicolas Deslauriers
Rasmus Ristolainen - Josh Gorges
Zack Bogosian - Mark Pysyk
Jake McCabe - Cody Franson
Robin Lehner
Chad Johnson
Blessé: Tyler Ennis (haut du corps), Cody McCormick (caillot de sang)
Rayés de l'alignement : Mike Weber, Carlo Colaiacovo

CANADIENS
Alex Galchenyuk - Tomas Plekanec - Brendan Gallagher
Max Pacioretty - David Desharnais - Dale Weise
Tomas Fleischmann - Lars Eller - Devante Smith-Pelly
Sven Andrighetto - Torrey Mitchell - Brian Flynn
Andrei Markov - P.K. Subban
Nathan Beaulieu - Jeff Petry
Alexei Emelin - Tom Gilbert
Mike Condon
Ben Scrivens

Blessés: Paul Byron (bas du corps), Carey Price (bas du corps), Daniel Carr (bas du corps)
Rayés de l'alignement : Mark Barberio, Greg Pateryn, Lucas Lessio

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.