CAR free agents Guentzel Pesce Skjei

RALEIGH, Caroline du Nord – L’heure des grandes décisions approche pour les Hurricanes de la Caroline, qui ont neuf joueurs admissibles à devenir libres comme l’air le 1er juillet.

Mais les attaquants Jake Guentzel, Teuvo Teravainen et les défenseurs Brett Pesce, Brady Skjei et Tony DeAngelo ont assuré qu’ils ne veulent jouer nulle part ailleurs.

« J’ai adoré mon expérience ici », a dit Guentzel, samedi. « C’est un bel endroit où jouer. On ne réalise pas à quel point c’est un bel endroit à l’extérieur de la patinoire. Les joueurs rendent l’expérience agréable aussi. Nous verrons ce qui va se produire dans les prochaines semaines. »

Guentzel, qui a passé ses sept premières saisons complètes dans la LNH avec les Penguins de Pittsburgh, a été échangé en Caroline le 7 mars. Il vient d’écouler un contrat de cinq ans d’une valeur de 30 millions $ (salaire annuel moyen de 6 millions $) signé avec les Penguins.

Guentzel a apporté du punch offensif aux Hurricanes, avec une récolte de 25 points (huit buts, 17 passes) en 25 matchs de saison régulière. Il a aidé les Hurricanes à terminer au deuxième rang de la section Métropolitaine avec une fiche de 52-23-7. Il a ajouté neuf points (quatre buts, cinq aides) en 11 rencontres des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Les Hurricanes, qui visaient les grands honneurs cette saison, ont toutefois été éliminés en deuxième ronde par les Rangers de New York en six parties.

« Cette équipe peut assurément gagner la Coupe Stanley, a martelé Guentzel. Ils sont tout près. Jouer ici te place dans une bonne position pour y arriver. C’est ce que je veux plus que tout. Ce sera un facteur à considérer. J’espère que j’obtiendrai de la stabilité en signant un contrat à long terme ici. »

Teravainen vient de récolter 53 points, incluant un sommet en carrière de 25 buts, en 76 matchs. Échangé en Caroline par les Blackhawks de Chicago le 15 juin 2016, il a passé les huit dernières saisons avec les Hurricanes et il vient de terminer un contrat de cinq ans d’une valeur de 27 millions $ (salaire annuel moyen de 5,4 millions $).

« J’ai vécu tellement de beaux moments ici, a affirmé Teravainen. Les gens et cette équipe ont été exceptionnels. Tout est parfait ici, et j’espère rester. Tu ne sais jamais. C’est une nouvelle situation pour moi actuellement. »

Pesce et Skjei, qui formaient la deuxième paire défensive des Hurricanes, sont tous les deux des vétérans de neuf saisons dans la LNH. Pesce, repêché par les Hurricanes en troisième ronde (66e au total) en 2013, a écoulé un contrat de six ans d’une valeur de 24,15 millions $ (salaire annuel moyen de 4,025 millions $) signé le 1er août 2017.

Skjei, sélectionné en première ronde (28e) par les Rangers au repêchage 2012, a été échangé en Caroline par New York le 24 février 2020. Il avait signé un contrat de six ans d’une valeur annuelle moyenne de 5,25 millions $ avec les Rangers le 28 juillet 2018.

« Je veux un contrat juste, c’est la chose la plus importante pour moi, a expliqué Skjei. Nous verrons ce que ce sera exactement. J’adore jouer ici. C’est un endroit génial. Il y a plusieurs bons joueurs, de bonnes personnes. »

Pesce a disputé les deux premiers matchs de la série de première ronde contre les Islanders de New York avant de rater le reste des séries en raison d’une blessure à une jambe. Samedi, il a confié s’être fracturé le péroné. Il croit s’être blessé en bloquant un tir en première période du match no 2. Il comptait jouer si les Hurricanes avaient atteint la finale de l’Association de l’Est.

Skjei a souligné son désir de continuer à jouer avec son partenaire à la défense. Lui et Pesce ont pratiquement toujours joué ensemble en Caroline.

« Je voudrais jouer avec Pesce pour toujours, a lancé Skjei. Il est une personne extraordinaire, un joueur extraordinaire. Nous sommes de bons amis. Si nous pouvions rester ensemble, ce serait un bonus. »

DeAngelo est lui aussi ouvert à revenir en Caroline. Il a signé un contrat d’un an d’une valeur de 1,675 million $ avec les Hurricanes le 24 juillet dernier.

Il a inscrit 11 points (trois buts, huit passes) en 31 rencontres de saison régulière. Il a remplacé Pesce aux côtés de Skjei pour les neuf dernières parties des séries, amassant deux aides.

« Jouer plus de matchs serait la chose la plus importante, mais tu dois le mériter, a convenu DeAngelo. Jouer ici sera toujours une option pour moi parce que j’aime [l’entraîneur Rod Brind’Amour]. Je leur ai dit que mon téléphone serait ouvert tout l’été. S’ils appellent, ce serait génial. Sinon, je comprends. J’ai une bonne relation avec [Brind’Amour], et même s’il y a eu des moments difficiles cette année entre nous parce que j’étais frustré de ne pas jouer, ce n’était rien de personnel. Tant qu’il sera ici, jouer ici sera une option. »

DeAngelo avait inscrit 51 points (10 buts, 41 mentions d’aide) en 64 matchs avec les Hurricanes lors de la saison 2021-22.

Les autres joueurs qui pourraient devenir joueurs autonomes sans compensation sont les attaquants Stefan Noesen et Jordan Martinook, le défenseur Jalen Chatfield et le gardien Antti Raanta. Les attaquants Martin Necas et Seth Jarvis pourraient quant à eux devenir joueurs autonomes avec compensation.

La tasse de café, le balado de LNH.com

Les Panthers dans le siège du conducteur en finale

Contenu associé