Skip to main content

Drouin heureux de l'arrivée de Max Domi à Montréal

L'attaquant aimerait maintenant que le CH s'intéresse à son bon ami Anthony Duclair

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

VICTORIAVILLE -- Jonathan Drouin ne détesterait pas que les Canadiens de Montréal s'intéressent à l'attaquant québécois Anthony Duclair, qui est un bon ami.

Drouin connaît déjà bien un ami commun, Max Domi que le CH a obtenu des Coyotes de l'Arizona le 15 juin dans l'échange d'Alex Galchenyuk. 

Drouin et Domi ont évolué ensemble dans un passé peu lointain au sein de l'équipe canadienne des moins de 18 ans. Drouin a rappelé qu'ils ont même été utilisés dans le même trio.

Duclair et Domi ont connu du succès ensemble chez les Coyotes, il y a deux saisons. Duclair a terminé la saison dans l'uniforme des Blackhawks de Chicago qui ne lui ont pas soumis d'offre qualificative en début de semaine. Le Québécois sera donc libre comme l'air à l'ouverture du marché des joueurs autonomes, le 1er juillet.

« Ce n'est pas moi qui décide, mais ce serait le 'fun' », a glissé Drouin, jeudi, à l'occasion de la Classique de golf Phillip Danault au Club de Victoriaville.

« Max et Anthony ont marqué des buts à leur première saison avec les Coyotes. Je suis ami avec les deux. Quand je parle à Antho, Max n'est jamais bien loin. »

Drouin estime que Duclair peut retrouver sa touche de la saison 2015-16 quand il a réussi 20 buts et totalisé 44 points.

« C'est un bon joueur qui voit bien le jeu se dessiner et qui possède un excellent coup de patin. Il a prouvé qu'il est capable de marquer dans la LNH. »

Duclair a connu des saisons de cinq et de 11 buts au cours des deux dernières. Il n'est âgé que de 22 ans, un an de moins que Drouin et Domi.

Drouin est heureux de l'arrivée de Domi dans l'équipe.

À LIREBouchard : Galchenyuk et Domi, un bon pari pour les deux équipes | Subban se dit heureux pour « Chucky »

« Alex (Galchenyuk) a connu des dernières saisons difficiles, je pense qu'il a été content de partir », a d'abord argué Drouin.

« Max est fait sur mesure pour jouer à Montréal, il ne craint pas la pression, a-t-il ensuite continué. C'est un passionné, il est très combatif sur la glace. Il n'est pas le plus imposant physiquement, mais il joue gros. Il possède une bonne vision du jeu. Nous voyons les choses de la même façon. Je suis très heureux qu'il soit avec nous. »

Phillip Danault a tenu des mots de bienvenue semblables à l'endroit de l'attaquant de petite taille qui a amassé 45 points (9-36), la saison dernière.

« C'est toujours surprenant de de voir un coéquipier s'en aller, mais rien n'arrive pour rien. Max va bien cadrer avec notre philosophie d'équipe. C'est un ailier fougueux et énergique, en plus d'être habile. Il a hérité de la fougue de son père (Tie Domi), mais de mains plus agiles. »

En pensée avec le capitaine

Drouin et Danault ont affiché de l'empathie à l'endroit du capitaine Max Pacioretty, qui pourrait bien avoir disputé son dernier match dans l'uniforme des Canadiens.

Les rumeurs d'échange l'impliquant se sont intensifiées à l'occasion de la séance de repêchage à Dallas, en fin de semaine dernière. Ça ne devrait pas dérougir en fin de semaine, à l'ouverture du marché des joueurs autonomes. On ne sait pas trop ce que l'avenir lui réserve.

« On est de tout cœur avec 'Patch'. Ce n'est pas une situation évidente pour lui et sa famille, a commenté Danault. J'espère qu'il ne lit pas ou qu'il n'écoute pas tout ce qui s'écrit ou se dit à son endroit. Tout n'est sûrement pas véridique, mais comment démêler le vrai du faux? Dans tout ça, j'aime comment il réagit. Il ne se prive pas de sorties à Montréal, il continue de vaquer à ses affaires. J'espère le mieux pour lui, c'est un excellent capitaine. »

Drouin a dit conserver espoir de revoir Pacioretty au camp d'entraînement, en septembre.

Video: TBL@MTL : Pacioretty redonne l'avance au Tricolore

« On se parle comme à l'accoutumée, mais on le laisse vivre ses affaires, a-t-il mentionné. Nous souhaitons le mieux pour lui. Personnellement, je souhaite qu'il reste avec nous. » 

Comme Galchenyuk n'est plus là, c'est au tour de Drouin de répondre aux questions du genre « centre ou ailier »?

« Je vais vous fournir la même réponse qu'il y a un an, a-t-il commencé par dire. Ce sont eux (les dirigeants) qui vont décider, moi je n'ai pas de préférence. Il y a des avantages et des désavantages aux deux positions. » 

Drouin s'est par ailleurs dit heureux de renouer avec son entraîneur dans les rangs juniors, Dominique Ducharme qui a joint le personnel d'entraîneurs de l'équipe.

« 'Dom' possède une bonne tête de hockey, a-t-il relevé. Quand nous avons gagné la Coupe Memorial en 2013, il avait grandement aidé les jeunes comme Nathan MacKinnon et moi. C'est un gars déterminé qui est animé d'une grande volonté de réussite. Nous nous sommes rencontrés depuis son embauche afin de discuter de la situation de l'équipe. Je suis vraiment content de l'avoir avec nous. Il avait fait son temps dans le junior. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.