Skip to main content

Plus de peur que de mal pour Phillip Danault

Le joueur de centre des Canadiens a pu accompagner l'équipe à l'étranger

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Plus de peur que de mal pour Phillip Danault, qui a accompagné les Canadiens de Montréal à l'étranger, mardi. Le joueur de centre devrait être à son poste pour le duel contre les Bruins de Boston au TD Garden, mercredi (19 h 30 HE; RDS, SN, SN360, NBCSN, NHL.TV).

« C'est une bonne nouvelle. Phillip n'a subi aucune fracture ni subi de commotion cérébrale », a annoncé l'entraîneur Claude Julien, avant le départ de l'équipe. « Il a été blessé à la bouche et il a eu besoin de traitements dentaires. »

À LIRE AUSSI : Une défaite que le CH a avalée de traversRaanta a donné signe de vieLes Canadiens n'ont qu'eux à blâmer

Danault a reçu la rondelle sous la visière au début de la deuxième période du match contre les Coyotes de l'Arizona. Pendant un jeu de puissance du Tricolore, Tomas Tatar a tenté une passe qui a bifurqué sur un défenseur adverse avant d'atteindre son coéquipier. Danault s'est écroulé sur le gardien Antti Raanta et il a été contraint d'abdiquer.

Les Canadiens (27-24-7) pourraient obtenir du renfort à l'attaque cette semaine, Paul Byron se rapprochant d'un retour au jeu. Byron, qui a été opéré à un genou vers la mi-novembre, a rejoint ses coéquipiers à l'entraînement dernièrement et il a fait le voyage.

« On joue mercredi et vendredi. Si le groupe de thérapeutes et de médecins nous donne le feu vert, il y aura des chances qu'il joue, a indiqué Julien. Peut-être pas mercredi, mais peut-être vendredi ou samedi. »

Video: CHI@MTL : Danault marque tôt en 2e période

Après avoir rendu visite aux Bruins, le CH se déplacera vers Pittsburgh, où il retrouvera les Penguins vendredi. Il sera de retour à domicile pour un affrontement contre les Stars de Dallas, samedi.

Weber, statu quo

Interrogé de nouveau au sujet de l'état de santé du capitaine Shea Weber, qui est demeuré à Montréal, Julien a répété qu'on en saura davantage vers la fin de la semaine.

C'est que la rumeur circule selon laquelle la saison de Weber serait compromise. C'est ce qu'a avancé le journaliste de renom Bob McKenzie, de TSN, mardi.

« Bob McKenzie n'est pas le dieu des Canadiens », a réagi Julien, en ne niant toutefois pas la rumeur d'un sombre diagnostic. « C'est nous qui gérons la situation sur le plan médical. Tant que nous n'aurons rien de concret à annoncer, ça ne sert à rien de dire quoi que ce soit. Je vous ai dit la vérité : il ne fait pas le voyage et nous aurons plus de détails vers la fin de la semaine. » 

Weber a raté les trois derniers matchs de l'équipe. Il s'est blessé au « bas du corps » au cours du match contre les Devils du New Jersey, la semaine dernière.

Julien a dit à plusieurs reprises qu'on doit patienter pour que l'enflure diminue, avant de poser un diagnostic précis. Ce qui augure plutôt mal.

Le vétéran défenseur a déjà subi des opérations au pied gauche et au genou droit en l'espace de quelques mois en 2018.

Les problèmes avaient commencé pour lui après qu'il eut été atteint d'un tir de Jack Eichel, des Sabres de Buffalo, au pied gauche lors du match inaugural des Canadiens en 2017-18.

Julien a mentionné mardi qu'il est trop tôt pour faire des liens entre la présente blessure et des blessures précédentes.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.