Skip to main content

Une défaite que le CH a avalée de travers

Brendan Gallagher a évacué sa frustration à la suite du revers subi face aux Coyotes

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Claude Julien l'avait relevé en matinée : « Chacune des défaites nous donne un dur coup », avait déclaré l'entraîneur des Canadiens de Montréal, en évoquant la situation précaire de l'équipe. La défaite crève-cœur subie contre les Coyotes de l'Arizona, mardi, a fait très mal au moral des troupes.

Le guerrier par excellence du CH, Brendan Gallagher, a exprimé toute sa douleur dans un cri qui ne laissait planer aucun doute quant à son niveau de frustration. Il venait de prendre congé des journalistes et il était rendu dans l'antichambre du vestiaire.

À LIRE AUSSI : Les Canadiens n'ont qu'eux à blâmer | Antti Raanta a donné signe de vie

« Nous n'avons pas suffisamment bien joué pour gagner. Le jeu de puissance n'a pas été suffisamment bon. Nous avons obtenu le résultat que nous méritions », venait-il de résumer sa pensée aux journalistes, en ne mâchant pas ses mots.

Les blessures, la perte de Phillip Danault mardi, Gallagher ne voulait rien savoir.

« Nous avons eu le résultat que nous méritions », a-t-il martelé.

Un résultat qui a refoulé le CH à huit points de la seconde place de quatrième as de l'Association de l'Est, que les Flyers de Philadelphie ont ravi aux Hurricanes de la Caroline en défaisant les Panthers de la Floride, mardi. Mince consolation, le Tricolore est tout de même demeuré à cinq points des Maple Leafs de Toronto au troisième rang de la section Atlantique, en ayant toutefois joué deux matchs de plus. 

« Nous ne pouvons pas écoper d'autant de pénalités, a noté le défenseur Ben Chiarot. Ça ajoute de la pression sur l'unité d'infériorité numérique et sur Carey Price. »

Chiarot a tout de même attribué du mérite aux Coyotes parce qu'ils n'ont pas abandonné après être vite tombés en recul de deux buts.  

« Ils n'ont pas dérogé du plan et ils ont été récompensés », a-t-il dit.

Video: ARI@MTL: Chychrun décoche tout un tir en fin de match

Le jeune attaquant Jack Evans n'est avec l'équipe que depuis environ une semaine, mais il pouvait mesurer la gravité de la situation.

« C'est un revers dévastateur, a affirmé Evans. Je sens que les gars poussent fort afin de revenir dans la lutte aux séries. Nous avons échappé le match. » 

Il ne manquait que la victoire pour que la soirée soit parfaite pour celui qui a réussi son premier but dans la LNH, dès la toute première minute d'action.

« J'ai eu des frissons en voyant la rondelle dans le but, a commenté Evans. Ç'a été un moment très exaltant, surtout dans cet amphithéâtre et dans une atmosphère semblable, la réalisation d'un rêve. Je n'oublierai pas de sitôt. »

Le vétéran Nate Thompson a vu à récupérer la rondelle du but qui occupera une place de choix dans ses articles de collection.

Pour ce qui est du dénouement de la soirée, il voudra l'oublier au plus tôt… comme ses coéquipiers tenteront de le faire. 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.