Skip to main content

Cinq questions avec… Tyler Bertuzzi

L'attaquant des Red Wings, qui participera au Match des étoiles, discute de son jeu, de sa chimie avec Larkin et de son attitude positive

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

CHICAGO - Tyler Bertuzzi a hâte de vivre ce qui l'attend un peu plus tard ce mois-ci.

L'attaquant de 24 ans est le meneur des Red Wings de Detroit avec 31 points (15 buts, 17 passes) en 44 matchs, ce qui fait en sorte qu'il a été sélectionné pour participer au Match des étoiles Honda 2020 de la LNH, le 25 janvier au Enterprise Center de St. Louis (20 h HE, TVAS, SN, CBC, NBC).

« Évidemment, c'est un immense honneur de représenter les Red Wings », a déclaré Bertuzzi après l'entraînement à Chicago samedi. « Ce sera génial de vivre cette expérience et de côtoyer tous ces bons joueurs. Ce sont trois journées qui passent vite, donc tu veux en profiter le plus possible. »

À LIRE AUSSI : Reirden, Cassidy, Berube, Gallant nommés entraîneurs au Match des étoilesMarc-André Fleury fait une croix sur le Match des étoiles

Bertuzzi connait une autre bonne saison après avoir récolté 47 points (21 buts, 26 aides) en 73 rencontres la saison dernière. Il représente l'un des éléments positifs chez les Red Wings (11-30-3), qui occupent le dernier rang de l'Association de l'Est. Pour Bertuzzi, participer à un premier Match des étoiles est une occasion de démontrer son talent, mais également de tirer quelques conseils des autres joueurs de la LNH.

« Plusieurs des meilleurs joueurs de la LNH seront là, a-t-il dit. Ce sera donc génial d'être sur la glace avec eux, de les rencontrer, d'apprendre à les connaître et d'essayer de créer de nouvelles amitiés. »

Voici cinq questions avec… Tyler Bertuzzi.

Qu'est-ce qui fonctionne dans ton jeu cette saison?

« Je pense que je dois attribuer beaucoup de mérite à mes coéquipiers. Nous jouons de manière simple, nous tentons de jouer intelligemment et de faire les bonnes choses pour être récompensés. De mon côté, peut-être que c'est le fait d'avoir une année de plus d'expérience. J'ai de la confiance. J'essaie de créer des chances et de faire des jeux intelligents. »

Quelques attaquants différents ont joué sur le premier trio depuis qu'Anthony Mantha s'est blessé en décembre, dont Robby Fabbri et Darren Helm. Mais toi et Dylan Larkin êtes restés ensemble depuis le début. Pourquoi avez-vous une si bonne chimie?

« J'adore jouer avec Larks (Larkin). Il est l'un des meilleurs patineurs dans la Ligue. Il nous sort facilement du pétrin. Il est intelligent, il travaille fort et j'adore jouer avec lui. »

Tu as été plutôt constant cette saison, mais tu as connu une séquence de neuf parties sans but entre le 23 novembre et le 12 décembre. Tu as récolté trois aides durant cette période, mais comment fais-tu pour ne pas devenir frustré quand tu ne parviens pas à trouver le fond du filet?

« Tu ne dois pas trop y penser et laisser ça avoir le dessus sur toi. Tu sautes sur la glace avec l'intention de travailler fort, et ça finit par fonctionner. Après ça, j'ai recommencé à marquer et à contribuer. »

Je sais que ç'a été une saison frustrante pour les Red Wings, mais à quel point es-tu optimiste pour le potentiel futur de Detroit?

« Ce n'est pas ce à quoi je m'attendais. Je m'attendais à arriver ici et à essayer d'obtenir une place en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, à tenter d'être meilleur que l'année dernière. Nous avons encore la moitié de la saison pour tenter de nous relever.

Video: SJS@DET: Bertuzzi redirige le tir de Bowey

« En ce moment, nous sommes un peu dans une phase de reconstruction et ça prend du temps. Nous avons plusieurs jeunes joueurs et de très bons espoirs qui vont bientôt s'amener. Nous avons hâte d'être une très bonne équipe dans un avenir rapproché. »

Ton oncle, Todd Bertuzzi, a connu une longue carrière dans la LNH. Lui parles-tu souvent de ta progression dans la Ligue?

« Oui, mais je le faisais plus souvent quand j'étais plus jeune et quand j'évoluais dans la OHL (Ligue de hockey de l'Ontario). Il me donnait des conseils et certains trucs. Maintenant, nous parlons plutôt de la vie en général. Nous nous parlons de temps en temps. Il est parfois à l'aréna pour la radio, donc nous nous croisons à quelques reprises. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.