Skip to main content

Cinq clés: Predators vs Avalanche, match no 6

Nashville devra résoudre l'énigme Hammond pour avancer en deuxième ronde

par Rick Sadowski / Correspondant NHL.com

PREDATORS vs AVALANCHE

19h HE; NBCSN, SN, TVAS, ALT, FS-TN

Nashville mène la série 3-2

DENVER - Les Predators de Nashville tenteront de mettre un terme à leur série de première ronde face à l'Avalanche du Colorado dimanche au Pepsi Center.

L'Avalanche a comblé un déficit en fin de match vendredi pour signer une victoire de 2-1 et ainsi éviter l'élimination.

L'attaquant des Predators Ryan Hartman sera disponible pour cette partie après avoir servi une suspension d'un match pour avoir frappé illégalement Carl Soderberg à la tête lors du match no 4.

Voici cinq éléments clés à surveiller pour ce match:

1. Résoudre l'énigme Hammond

Les Predators voudront rendre la tâche encore plus difficile pour Andrew Hammond qu'ils ne l'ont fait vendredi, quand le gardien de l'Avalanche a effectué 44 arrêts, un record personnel, dont 18 en troisième période, pour ainsi obtenir sa première victoire en séries éliminatoires. Il est confiant de pouvoir livrer une performance similaire.

« Je ne sais pas pourquoi, mais la pression semble me rendre meilleur », a dit Hammond, qui a stoppé les huit tirs en sa direction lors du match no 4 quand il est venu en relève à Jonathan Bernier, blessé.

« Je pense que j'aime faire face à la pression parce que ça me permet de faire la différence. Tu veux être celui qui fait le dernier arrêt pour remporter le match. »

Video: COL@NSH, #5: Hammond déjoue Josi et Jarnkrok

2. Un peu de calme

Même s'ils ont l'avance dans la série, les Predators ne veulent pas attendre au septième match pour passer à la prochaine ronde. Nashville a une fiche de 2-0 dans son histoire lorsqu'elle prend une avance de 3-1 dans une série et a remporté 13 de ses 15 derniers matchs contre le Colorado depuis le 5 avril 2016.

« Les séries, c'est difficile, a rappelé le joueur de centre Mike Fischer. On affronte une bonne équipe de hockey et tout peut se passer. C'est à nous de nous regrouper. Tu dois rester concentré et en confiance et avoir une approche d'un match à la fois. Ce sera notre cas dimanche. »

Si on inclut sa victoire de 5-2 lors du dernier match de la saison, le 7 avril, qui lui a permis de se qualifier pour les séries éliminatoires, l'Avalanche a remporté deux rencontres sans lendemain lors des deux dernières semaines.

« J'espère qu'on en fera une habitude, a souligné l'entraîneur-chef Jared Bednar. Nous n'avons pas d'autre choix parce que c'est le défi que nous affrontons. J'aime comment les gars ont répondu et ils peuvent en être fier. »

3. Une léthargie en défensive

Les Predators auront besoin d'une meilleure production de leur défensive, qui a accumulé 11 passes, mais aucun but en 57 tirs jusqu'à présent. Nashville a mené la saison régulière dans ces deux catégories chez les défenseurs avec 55 buts et 206 points.

L'Avalanche n'a pas d'aussi grandes attentes pour ses arrières, mais ils ont été en mesure d'amasser neuf points (un but, huit passes).

4. Maîtriser le trio de MacKinnon

Le premier trio de l'Avalanche, composé de Gabriel Landeskog, Nathan MacKinnon et Mikko Rantanen a accumulé 17 points (sept buts, dix passes) dans la série. Landeskog a fait bouger les cordages quatre fois en plus d'amasser trois passes lors d'une séquence de quatre parties consécutives avec au moins un point.

« À ce moment-ci de l'année, tout le monde veut élever son jeu d'un cran et jouer mieux, a mentionné Landeskog. Pour moi, après avoir raté les séries pendant quelques années, je sais à quel point c'est difficile d'y participer et je veux tout donner. C'est la même chose pour plusieurs gars dans notre vestiaire. »

5. Des jeux de puissance anémiques

Les deux formations connaissent des difficultés en avantage numérique. Les Predators ont converti trois de leurs 16 opportunités, alors que l'Avalanche est 2 en 20 grâce à deux filets marqués à 5 contre 3.

Formation prévue des Predators
Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Viktor Arvidsson
Kevin Fiala -- Kyle Turris -- Craig Smith
Colton Sissons -- Nick Bonino -- Austin Watson
Calle Jarnkrok -- Mike Fisher -- Ryan Hartman

Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Alexei Emelin -- Matt Irwin

Pekka Rinne
Juuse Saros

Retranchés: Anthony Bitetto, Scott Hartnell, Anders Lindback, Miikka Salomaki, Eeli Tolvanen
Blessé: Yannick Weber (haut du corps)

Formation prévue de l'Avalanche
Gabriel Landeskog -- Nathan MacKinnon -- Mikko Rantanen
Tyson Jost -- Alexander Kerfoot - Colin Wilson
Matt Nieto -- Carl Soderberg -- Blake Comeau
Sven Andrighetto -- J.T. Compher -- Gabriel Bourque

Nikita Zadorov -- Tyson Barrie
Patrik Nemeth -- Mark Barberio
Duncan Siemens -- Samuel Girard

Andrew Hammond
Spencer Martin

Retranché: Mark Alt, Vladislav Kamenev, Anton Lindholm, Dominic Toninato, David Warsofsky, Nail Yakupov
Blessés: Jonathan Bernier (bas du corps), Erik Johnson (genou), Semyon Varlamov (genou

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.