Skip to main content

Cinq clés : Jets vs Wild, match no 3

Le Wild devra être plus efficace en sortie de zone pour revenir dans la série

par Jessi Pierce / Correspondant NHL.com

St. Paul, Minn - Le Wild du Minnesota espèrera rebondir d'un déficit de 2-0 dimanche au Xcel Energy Center afin de revenir dans la série qui l'oppose aux Jets de Winnipeg.

Il s'agit de la quatrième série consécutive où le Wild s'est retrouvé en déficit 2-0. L'équipe a perdu les trois dernière.

Winnipeg a inscrit sept buts contre trois pour le Wild avec des gains de 3-2 et 4-1 lors des deux premiers matchs de la série. Les lancers ont été 84-37 à l'avantage des Jets.

Le gardien Devan Dubnyk obtiendra le départ pour le Wild et il affrontera Connor Hellebuyck.

Voici cinq éléments clés à surveiller :

1. Le statut de Mathieu Perreault

L'entraîneur-chef des Jets Paul Maurice n'a pas donné de nouveaux détails sur la blessure subie par Mathieu Perreault, au terme de l'entraînement de samedi, mais le cas de l'attaquant sera évalué avant le début du troisième affrontement. Perreault a quitté la première rencontre en deuxième période mercredi après avoir encaissé une mise en échec de Mikko Koivu. Il n'a pas participé au deuxième match vendredi. Perreault a récolté 39 points (17 buts, 22 aides) en 70 parties cette saison.

« On prendra une décision pour tous nos joueurs avant le match », a dit Maurice.

2. Le Wild veut s'installer en zone offensive

Lors du deuxième match, Winnipeg a passé 7:08 en zone offensive, en comparaison à 5:06 pour le Minnesota.

« Je pense que nous sommes responsables de la majorité de nos problèmes, a indiqué l'attaquant du Wild Zach Parise. Nous avons manqué de synchronisme et notre coordination n'est pas bonne. On ne se met pas en bonne position lors des sorties de zone et on devra régler ces problèmes. Si on peut se supporter un peu plus et se donner plus d'options, tout en restant efficace, je pense que nous allons être beaucoup plus rapide et mieux sortir de notre zone. »

3. Les épaules de Buff

Le défenseur des Jets Dustin Byfuglien a utilisé son physique à de nombreuses occasions dans cette série. Il a offert une sévère mise en échec à l'attaquant Joel Eriksson Ek lors du premier match, avant de sonner les cloches de Koivu vendredi. Son compteur de mises en échec affiche 12 jusqu'à présent, dont huit ont été réalisées lors de la deuxième rencontre. Byfuglien a aussi amassé deux passes et a un différentiel de plus-un.

« Il n'est pas seulement un gros gars, il est un bon joueur de hockey qui contrôle bien le jeu, a dit l'entraîneur-chef du Wild Bruce Boudreau. Il a appris à maîtriser la position et c'est ce qui le rend très bon. »

Video: MIN@WPG, #1: Eriksson Ek plaqué par Byfuglien

4. L'avantage de la patinoire

Le Minnesota a conservé une fiche de 27-6-8 à domicile cette saison, ce qui leur donnait le deuxième meilleur dossier dans la LNH cette saison pour les points (62) et quatrième pour les victoires. Les Jets font tout aussi bien devant leurs partisans. Jusqu'à présent en séries éliminatoires, les équipes qui évoluaient à domicile ont remporté 11 victoires contre quatre revers.

« C'est un endroit où on se sent bien, a souligné Devan Dubnyk. Mais on doit aussi comprendre que ce n'est pas parce que nous sommes à la maison que tout va se passer comme par magie. On a joué du bon hockey dans cet amphithéâtre cette année et nous sommes excités à l'idée de nous nourrir de l'énergie des amateurs. On va travailler pour obtenir leur support. »

5. Dubnyk peut-il rester en confiance?

Boudreau est d'avis que Dubnyk offre certaines de ses meilleures performances de l'année jusqu'à présent en séries éliminatoires. Même s'il a une fiche de 0-2, Dubnyk a effectué 77 arrêts et a un pourcentage d'arrêts de ,917.

« Je me sens très bien. Je pense qu'autant physiquement que mentalement, j'ai été en mesure de m'isoler du reste, explique Dubnyk. Tout ce que je veux, c'est garder cet état d'esprit, de continuer d'être aussi efficace et offrir à mes coéquipiers la meilleure chance de gagner.

Formation prévue des Jets
Kyle Connor -- Mark Scheifele -- Blake Wheeler
Nikolaj Ehlers -- Paul Stastny -- Patrik Laine
Andrew Copp -- Bryan Little -- Jack Roslovic 
Brandon Tanev -- Adam Lowry -- Joel Armia
 
Josh Morrissey -- Jacob Trouba
Joe Morrow -- Dustin Byfuglien
Ben Chiarot -- Tyler Myers
 
Connor Hellebuyck
Steve Mason
 
Retranchés: Shawn Matthias, Marko Dano, Tucker Poolman
Blessés: Dmitry Kulikov (bas du corps), Matt Hendricks (bas du corps), Toby Enstrom (bas du corps), Mathieu Perreault (haut du corps)

Formation prévue du Wild
Jason Zucker -- Eric Staal -- Mikael Granlund 
Zach Parise -- Mikko Koivu -- Nino Niederreiter 
Jordan Greenway -- Matt Cullen -- Charlie Coyle 
Marcus Foligno -- Joel Eriksson Ek -- Daniel Winnik
 
Jonas Brodin -- Matt Dumba 
Nick Seeler -- Jared Spurgeon 
Carson Soucy -- Nate Prosser
 
Devan Dubnyk 
Alex Stalock
 
Retranchés: Gustav Olofsson, Tyler Ennis, Louie Belpedio, Ryan Murphy, Kyle Rau, Kurtis Gabriel, Justin Kloos, Niklas Svedberg 
Blessés: Ryan Suter (fracture de la cheville), Luke Kunin (déchirure du ligament antérieur croisé)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.