Skip to main content

Cinq clés : Blue Jackets vs Capitals, match no 1

Grubauer devant le filet de Washington; Columbus doit compter sur de meilleures performances de Bobrovsky en séries

par Brian McNally / Correspondant NHL.com

BLUE JACKETS vs CAPITALS
 
19 h 30 (HE); USA, SN360, TVAS3, NBCSWA, FS-O

 
WASHINGTON - Les Capitals de Washington et les Blue Jackets de Columbus vont croiser le fer pour la première fois en séries éliminatoires de la Coupe Stanley lorsqu'ils disputeront le premier match de leur série de première ronde de l'Association de l'Est au Capital One Arena jeudi.  

 

Les Capitals ont remporté le titre de la section Métropolitaine pour une troisième saison de suite et sont assurés de l'avantage de la glace au cours des deux premières rondes du tournoi printanier. 
 
Les Blue Jackets, qui ont décroché la première place de quatrième as de l'Association de l'Est, n'ont pas encore remporté une série éliminatoire depuis leur entrée dans la LNH en 2000-01.  
 
Voici les cinq clés du match no 1 :
 
1. Opportunité de Grubauer

Les Capitals entreprennent une série avec un autre gardien que Braden Holtby devant le filet pour la première fois depuis 2011. Philipp Grubauer aura la chance d'amorcer le match no 1 après avoir terminé avec le meilleur pourcentage d'arrêts (,933) et la meilleure moyenne de buts alloués (2,06) parmi tous les gardiens de la ligue depuis le 27 octobre. Holtby a conservé un dossier de 34-16-4 cette saison, mais sa moyenne (2,97) et son taux d'efficacité (,907) ont été les pires de sa carrière dans la LNH. Il s'agira du deuxième départ de Grubauer en séries dans la LNH, lui qui avait signé la victoire dans le match no 2 de la première ronde de l'Association de l'Ouest contre les Islanders de New York en 2015 alors qu'il avait remplacé Holtby, qui était malade. 
 
« J'y vais un match à la fois, a mentionné Grubauer. C'est tout ce que je veux. Je me concentre sur le premier match. C'est tout ce qui compte. »

2. Ennuis de Bobrovsky en séries

Sergei Bobrovsky a remporté le trophée Vézina deux fois au cours de ses six saisons avec Columbus, mais ce fut une tout autre histoire en séries. Bobrovsky montre un dossier de 3-10 avec une moyenne de buts alloués de 3,63 et un pourcentage d'arrêts de ,887 en 18 matchs de séries (14 départs). Cependant, 11 de ces rencontres ont été contre les Penguins de Pittsburgh au cours des séries de 2014 et 2017. Il affiche un dossier de 3-8 et a accordé 40 buts au cours de ces parties. 
 
« Je n'aime pas parler de ces choses », a indiqué Bobrovsky au sujet de ses ennuis en séries. « Je crois qu'il s'agit d'une progression personnelle, et vous apprenez certaines choses. Chaque match est différent et chaque année est différente. » 
 
3. Profondeur de Washington au centre

Les Capitals forment l'une des équipes qui misent sur le plus de profondeur au centre en séries avec Evgeny Kuznetsov (83 points; 27 buts, 56 passes), Nicklas Backstrom (71 points; 21 buts, 50 passes) et Lars Eller (38 points; 18 buts, 20 passes). Les Blue Jackets feront quant à eux confiance à la recrue Pierre-Luc Dubois (48 points; 20 buts, 28 passes) sur le premier trio, mais l'attaquant de 19 ans en aura plein les bras, peu importe contre quel trio il est utilisé. Alexander Wennberg (35 points; huit buts, 27 passes en 66 matchs) a amassé un point, une mention d'aide, au cours de l'élimination des siens contre Pittsburgh en première ronde la saison dernière. 

4. Unités spéciales des Blue Jackets

Columbus a connu des ennuis sur les unités spéciales pendant la majeure partie de la saison. Les Blue Jackets ont eu à affronter 214 jeux de puissance, le deuxième plus faible total de la LNH, mais ont terminé au 27e rang en désavantage numérique avec un rendement de 76,2 pour cent. Rien de rassurant alors qu'ils vont affronter le septième meilleur jeu de puissance de la LNH (22,5 pour cent). Alex Ovechkin a terminé au deuxième rang de la ligue avec 17 buts en avantage numérique cette saison et a touché la cible 15 fois en supériorité numérique en carrière en séries éliminatoires. Les Blue Jackets ont terminé au 25e de la ligue en avantage numérique, et leurs 39 buts en pareilles circonstances leur ont valu le 28e rang de la LNH.
 
5. De l'attaque de la part de la défense

Toutes les équipes souhaitent que leurs défenseurs génèrent des chances de marquer en zone offensive. Le défenseur de Washington John Carlson a terminé au premier rang de la ligue parmi les arrières avec 68 points (15 buts, 53 passes), alors que Seth Jones de Columbus a terminé au 10e rang avec 57 (16 buts, 41 passes). Zach Werenski, le partenaire régulier de Jones à la ligne bleue, a également marqué 16 buts et a terminé avec 37 points. Du côté de Washington, Dmitri Orlov (31 points; 10 buts, 21 passes) et Matt Niskanen (29 points; sept buts, 22 passes en 68 matchs) peuvent également apporter leur contribution en attaque. 

Formation prévue des Blue Jackets 
Artemi Panarin -- Pierre-Luc Dubois -- Cam Atkinson
Boone Jenner -- Alexander Wennberg -- Thomas Vanek
Oliver Bjorkstrand - Nick Foligno -- Josh Anderson
Matt Calvert - Mark Letestu -- Brandon Dubinsky

Zach Werenski -- Seth Jones
Ian Cole -- David Savard
Ryan Murray -- Markus Nutivaara

Sergei Bobrovsky
Joonas Korpisalo

Retranchés: Sonny Milano, Jack Johnson, Scott Harrington, Taylor Chorney, Dean Kukan, Alex Broadhurst, Markus Hannikainen
Blessés: Lukas Sedlak (haut du corps)
 
Formation prévue des Capitals
Alex Ovechkin -- Evgeny Kuznetsov -- Tom Wilson
Andre Burakovsky -- Nicklas Backstrom -- T.J. Oshie 
Jakub Vrana -- Lars Eller -- Devante Smith-Pelly
Brett Connolly -- Chandler Stephenson -- Alex Chiasson

Dmitry Orlov -- Matt Niskanen
Michal Kempny -- John Carlson
Brooks Orpik -- Jakub Jerabek 

Philipp Grubauer
Braden Holtby

Retranchés: Christian Djoos, Madison Bowey, Shane Gersich 
Blessés: Jay Beagle (haut du corps), Travis Boyd (maladie)
 
Dans le calepin

Foligno devrait disputer un premier match depuis le 24 mars, lui qui a raté les six dernières parties en raison d'une blessure au bas du corps. … Beagle a patiné en solitaire pour une quatrième journée consécutive après ses coéquipiers, mais il ne sera pas de la formation. Boyd (maladie) n'a pas patiné depuis le 5 avril.  

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.