Skip to main content

CH : Galchenyuk heureux d'évoluer aux côtés de Weber

Le centre des Canadiens se réjouit de ne plus avoir à affronter l'imposant défenseur

par Sean Farrell / Correspondant LNH.com

LAVAL, Québec - Le centre des Canadiens de Montréal Alex Galchenyuk est reconnaissant que le défenseur étoile Shea Weber évolue maintenant à ses côtés.

Galchenyuk a hâte de voir Weber user de son style robuste à la ligne bleue de Montréal cette saison après que les Canadiens eurent fait l'acquisition du capitaine des Predators de Nashville en retour du défenseur P.K. Subban le 29 juin.

« Nous ne les affrontons pas souvent, seulement deux fois par année, mais je me souviens que l'an dernier, il m'avait frappé près de la rampe, et que je n'avais pas senti mes jambes pendant environ trois jours par la suite », a raconté Galchenyuk lors d'une apparition à une œuvre de bienfaisance samedi. « Et lorsqu'il s'élance pour décocher un lancer frappé, vous ne voulez pas vous trouver dans sa trajectoire pour bloquer son tir. »

Le style robuste de Weber en défensive et son lancer frappé appartenant à l'élite font de lui l'un des meilleurs joueurs de la LNH, selon Galchenyuk.

« Quand vient le temps de déterminer qui sont les joueurs les plus durs à affronter, il se retrouve assurément au sommet de ma liste, a affirmé Galchenyuk. Je ne peux attendre de jouer dans la même équipe que lui. Il possède aussi une bonne touche à l'attaque. Il a inscrit 20 buts l'an dernier, et cela aide aussi de voir un défenseur qui peut afficher ce genre de statistiques. Tout le monde parle des attaquants, mais de voir que même un défenseur peut contribuer de la sorte offensivement, c'est fantastique. »

Premier choix de Montréal (troisième au total) au repêchage 2012 de la LNH, Galchenyuk s'est établi au centre la saison dernière. Il a amassé des sommets en carrière avec 30 buts et 56 points après avoir évolué à l'aile gauche pendant la majeure partie de ses trois premières saisons dans la ligue.

« Ce fut bien de pouvoir me prouver à moi-même que je pouvais être un bon joueur offensivement, a admis Galchenyuk. De toute évidence, ne pas participer aux séries éliminatoires a été difficile, mais d'atteindre le plateau des 30 buts a été spécial pour moi. Cela signifie beaucoup, mais d'un autre côté, une fois que ce plateau est atteint, les attentes seront toujours là. Les attentes seront plus élevées envers moi et pour les autres joueurs, j'en suis persuadé, mais j'aborde cela avec anticipation. »

Il a indiqué que son entraînement au cours de l'été lui avait permis de se sentir plus gros et plus fort. Son objectif pour la prochaine saison est de gagner.

« Nous ne jouons pas pour d'autres raisons, a noté Galchenyuk. Vous voulez gagner, vous voulez gagner pour les partisans, et pour être honnête, je n'ai jamais été aussi enthousiaste à l'aube d'une saison. Je suis super excité, comme tous les joueurs de l'équipe. C'est toujours excitant de revenir et de savoir que nous avons quelque chose à prouver, et de savoir que tout le monde s'est entraîné afin de prouver des choses et de faire taire nos critiques. De toute évidence, la dernière saison a été décevante, mais d'un autre côté, nous devons trouver une manière d'y trouver du positif, de passer à autre chose cette saison et de faire de notre mieux. »

L'embauche de l'attaquant et joueur autonome russe Alexander Radulov est un autre ajout à l'alignement des Canadiens qui remplit Galchenyuk d'optimisme quant aux chances de Montréal de rebondir après une saison difficile.

« Il va faire du bon travail pour nous, et il apporte quelque chose qui nous manquait peut-être, a souligné Galchenyuk. Nous misons évidemment sur plusieurs joueurs talentueux, mais sa vitesse et son esprit de compétition sont les choses que j'aime le plus chez lui. Sa compétitivité, l'énergie et la passion avec laquelle il joue, c'est vraiment super, et je suis très enthousiaste. »

Galchenyuk a patiné avec Radulov au cours des derniers jours au complexe d'entraînement des Canadiens, en compagnie du défenseur Mikhail Sergachev et de l'attaquant Nikita Scherbak, deux des meilleurs espoirs de Montréal.

Les défenseurs Andrei Markov et Alexei Emelin vont évoluer pour Équipe Russie à la Coupe du monde de hockey 2016 le mois prochain. Bien qu'il soit né à Milwaukee et qu'il soit citoyen américain, Galchenyuk parle le russe. Son père, Alexander Galchenyuk, a joué avec l'Union soviétique sur la scène internationale à la Coupe Canada en 1991 et avec le Bélarus aux Jeux olympiques 1998 de Nagano, au Japon.

La forte présence russe chez les Canadiens est très positive aux yeux de Galchenyuk.

« Je pense que cela va faciliter leur ajustement, a avancé Galchenyuk. Le russe est la langue maternelle de tout le monde ici. C'est stimulant. Les cultures sont évidemment différentes, mais de pouvoir discuter de la Russie et de choses comme ça, c'est toujours plaisant. Ce sont toutes de très bonnes personnes, et nous avons du plaisir ensemble. »

La journée de congé de Galchenyuk à l'aréna lui a permis de prendre part à une collecte de fonds au profit de l'Association des jeunes bègues du Québec.

« L'an dernier, j'ai disputé un tournoi de hockey-balle avec les enfants, a évoqué Galchenyuk. La chose la plus importante est de s'assurer que les enfants demeurent confiants en leurs moyens, même s'ils ont moins de chance que les autres, et de s'assurer qu'ils mènent une vie excitante, et de ne pas leur enlever le sourire du visage, seulement de le provoquer. Lorsque vous participez à des événements comme ceux-là, vous faites assurément sourire les enfants, et cela signifie beaucoup pour moi. C'est très spécial, et ils sont parfois très contents de me voir, mais en même temps, j'ai la chance d'être en position de faire apparaître un sourire dans le visage d'un enfant. C'est important pour moi. »

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.