Skip to main content

Course aux trophées : Pettersson encore et toujours au sommet

La jeune sensation des Canucks conserve son titre de favori selon le panel de LNH.com

par Siniša Šindik / Collaborateur LNH.com

Alors que nous avons complété les trois quarts de la campagne 2018-19, LNH.com publie une série d'articles sur ceux qui mériteraient de remporter les différents trophées individuels à ce stade-ci de la campagne. Aujourd'hui, le trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la LNH.

Même si les Canucks de Vancouver connaissent une baisse de régime depuis quelques semaines et qu'une place en séries éliminatoires semble de moins en moins possible, Elias Pettersson continue de faire l'unanimité au sein du groupe d'experts de LNH.com. La recrue suédoise a une fois de plus remporté le titre de favori au trophée Calder avec 45 points récoltés sur une possibilité de 45.

LNH.com avait identifié le jeune attaquant de 20 ans comme favori pour rafler les grands honneurs avant le début de la saison, avant de lui décerner cette même étiquette au quart de la saison, puis à la mi-saison. Voilà donc un quatrième vote remporté en autant de tentatives. 

À LIRE AUSSITable ronde: Quelle acquisition a le plus grand impact cette saison? | La semaine des francophones sous la loupe

À l'image de sa formation, Pettersson a cependant ralenti la cadence dernièrement. Le joueur de centre suédois a seulement amassé quatre points à ses six derniers matchs - ce n'est pas rien, mais pour ce qu'il nous a démontré depuis le début de la campagne, c'est quelque peu décevant - et a été blanchi à ses deux dernières sorties. 

Il s'agit de la troisième fois seulement cette année que Pettersson est écarté de la feuille de pointage pour plus d'une rencontre. Les deux autres fois, c'était au mois de novembre, alors qu'il avait connu sa plus longue séquence de matchs sans point, avec quatre, et une autre série de deux matchs. 

Même si cela devait se poursuivre pendant trois ou quatre autres matchs, la jeune vedette des Canucks ne risque pas d'être inquiété au sommet du classement des pointeurs du circuit chez les recrues.

Pettersson compte 54 points (26 buts, 28 passes) et possède une avance de 20 points sur son plus proche rival, Rasmus Dahlin, des Sabres de Buffalo, qui arrive d'ailleurs au deuxième rang du vote de LNH.com.

Video: VAN@LAK: Pettersson trouve la lucarne avec un boulet

Est-ce que la surveillance plus étroite des équipes adverses cause plus de difficultés à Pettersson?

« Au début de l'année, les joueurs adverses ne s'attardaient pas trop à moi», a déclaré la recrue des Canucks au quotidien The Province. «Je pense qu'ils essaient maintenant de mettre un peu plus de pression sur moi, de me déranger et de me parler. Tant mieux, s'ils se concentrent sur moi, ça ne me dérange pas. S'ils se concentrent sur moi, cela veut dire que d'autres joueurs auront plus d'espace.

Après avoir flirté avec la dernière place de quatrième as dans l'association de l'Ouest dans les dernières semaines, les Canucks se trouvent maintenant à cinq points de ce dernier rang donnant accès à la danse du printemps. La tâche risque d'être colossale et une bonne partie du fardeau tombera inévitablement sur les épaules de Pettersson. 

« L'écart est plus grand maintenant, c'est sûr, mais nous devons juste nous concentrer sur le prochain match », a expliqué la jeune sensation au terme de la défaite de 4-0 des siens face aux Islanders, samedi soir. « Nous ne pouvons pas penser à ce qui va se passer dans dix matchs ou au mois d'avril. Il faut prendre ça un match à la fois. »

Chose certaine, si les Canucks font encore partie des discussions entourant le tournoi printanier, c'est principalement grâce à Pettersson, qui, à moins d'un revirement phénoménal, devrait mettre la main sur le trophée Calder au terme de la présente campagne. Il serait ainsi le premier récipiendaire de ce trophée à Vancouver depuis Pavel Bure en 1991-92.

Video: VAN@CHI: Pettersson crée l'égalité tard

Dahlin a pris la seconde marche du podium lors du vote de LNH.com, avec une récolte de 34 points. Le défenseur de 18 ans est impressionnant à voir aller. Il a produit 34 points en 61 matchs (huit buts, 26 passes), en plus de maintenir un différentiel de plus -2, et ce, même si les Sabres ont un différentiel de -13 au niveau de buts pour et contre. Le premier choix du dernier repêchage permet à Buffalo de continuer à batailler pour l'obtention du dernier billet d'entrée menant aux séries éliminatoires.

Un autre défenseur est venu compléter le trio de tête, alors que Miro Heiskanen des Stars de Dallas s'est emparé du troisième rang du scrutin, avec un total de 17 points. Le Finlandais de 19 ans domine les recrues de la Ligue au niveau du temps moyen d'utilisation par match (23:04), en plus de revendiquer 27 points en 62 matchs (dix buts, 17 passes).

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) :1- Elias Pettersson, Canucks de Vancouver, 45 points; 2- Rasmus Dahlin, Sabres de Buffalo, 34 points ; 3- Miro Heiskanen, Stars de Dallas, 17 points; 4- Carter Hart, Flyers de Philadelphie, 11 points; 5- Brady Tkachuk, Sénateurs d'Ottawa, 9 points; 5- Jesperi Kotkaniemi, Canadiens de Montréal, 9 points; 6- Andreas Johnsson, Maple Leafs de Toronto, 5 points; 6- Jordan Binnington, Blues de St. Louis, 5 points

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.