Skip to main content

Bergeron pourrait revenir au jeu en vue du match no 5

Le statut du joueur de centre québécois sera évalué avant la rencontre de samedi

par Matt Kalman / Correspondant NHL.com

BOSTON -- Patrice Bergeron pourrait enfiler l'uniforme des Bruins pour le cinquième match de leur série de premier tour face aux Maple Leafs de Toronto au TD Garden, samedi (20h HE; NBC, CBC, SN, TVAS).

Le joueur de centre a raté le quatrième affrontement, une victoire de 3-1, en raison d'une blessure au haut du corps, jeudi. Les Bruins mènent la série 3-1 et tenteront d'accéder au deuxième tour, samedi.

« Il a patiné ce matin, donc c'est positif, a déclaré l'entraîneur Bruce Cassidy, vendredi. Ceci étant dit, quand les gars patinent, ils s'approchent d'un retour. Il va prendre une décision samedi. Nous n'allons pas l'exclure des plans, mais nous n'assurons pas qu'il sera là. »

Bergeron s'est entraîné avec l'attaquant Brian Gionta, le troisième gardien Kyle Keyser et le consultatnt Kim Brandvold au Warrior Ice Arena. Le reste de l'équipe a bénéficié d'une journée de congé.

Finaliste pour l'obtention du trophée Selke, remis au meilleur attaquant défensif de la LNH, Bergeron a totalisé 20 points (cinq buts, 15 aides) en compagnie de ses compagnons de trio Brad Marchand et David Pastrnak lors des deux premiers matchs de la série.

Le trio a été blanchi dans un revers de 4-2 lors du troisième match et Bergeron avait joué durant 21:44.

Les Bruins ont maintenu une fiche de 11-5-2 sans les services de Bergeron en saison régulière, dont une de 9-2-2 quand il a subi une fracture du pied droit entre le 27 février et le 23 mars.

« Ça en dit long sur le caractère de l'équipe, mais aussi sur la profondeur et sur la volonté des joueurs qui prennent la place des blessés, a ajouté Cassidy. Ç'a l'air simple, mais je pense que c'est ce que nous avons été en mesure d'accomplir toute l'année. »

Lors du quatrième match, Riley Nash a pivoté le premier trio et était sur la patinoire lorsque Pastrnak a récolté une aide sur le deuxième but des Bruins en deuxième période.

« Nous avons vu Riley prendre ce poste souvent cette année et, en tant qu'équipe, nous avons beaucoup confiance en lui, a commenté Sean Kuraly. Et il a été excellent pour nous à cette position. »

Rask, un pilier derrière

Si les Bruins se retrouvent en aussi bonne posture dans cette série, c'est surtout grâce au brio de leur gardien Tuukka Rask dans le quatrième match, jeudi. En réalisant 31 arrêts dans un gain de 3-1, il a permis aux siens d'éviter de revenir à Boston avec une égalité dans la série.

« Il a joué un match phénoménal. C'est l'un des meilleurs gardiens au monde, a déclaré l'attaquant Brad Marchand. Il nous donne l'occasion de gagner chaque soir. »

En carrière, Rask a disputé 15 matchs lors desquels les Bruins avaient l'occasion de mettre fin à une série. Il a maintenu une fiche de 5-10, un taux d'efficacité de ,901 et une moyenne de buts alloués de 2,87 en pareille situation.

Même si ces chiffres sont plus élevés que ses statistiques en saison régulière (,922 - 2,26), le gardien finlandais ne changera pas son plan de match.

« Nous allons nous préparer le mieux possible pour gagner, c'est tout ce que l'on peut faire, a-t-il déclaré. Les matchs comme ceux-là sont toujours les plus difficiles. L'autre équipe va faire tout ce qu'elle peut pour gagner. Nous devons être prêts physiquement et mentalement. »

Avec la collaboration d'Amalie Benjamin, journaliste NHL.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.