Skip to main content

En cinq points : Golden Knights vs Sharks, match no 1

Fleury donne un avantage dans les buts de Vegas; Burns et Karlsson devront faire la différence pour les Sharks

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

GOLDEN KNIGHTS vs SHARKS
22h30 H.E.; NBCSN, SN, TVAS2, ATTSN-RM

Les Sharks de San Jose et les Golden Knights amorceront leur série de première ronde de l'Association de l'Ouest mercredi soir au SAP Center.

À LIRE : Les prédictions dans l'Ouest | POOLERS : Les carte cachées dans l'Ouest

Les deux équipes en seront à un deuxième affrontement en autant d'années. Lors de leur saison inaugurale, les Golden Knights avaient eu le meilleur sur les Sharks en l'emportant en six matchs lors d'un duel en deuxième ronde, en route vers la Finale de la Coupe Stanley.

Cette saison, les Golden Knights ont remporté la série entre les deux clubs 2-1-1, marquant 18 buts contre 10.

Voici cinq points à surveiller pour le match no 1 :

 
1. Arrêter la rondelle

Le duel de gardiens de but semble clairement à l'avantage des Golden Knights dans cette série. Marc-André Fleury a terminé la saison avec une fiche de 35-21-5, une moyenne de buts accordés de 2,51, un pourcentage d'arrêts de ,913 et huit blanchissages cette saison. Des statistiques de loin supérieures à celles de Martin Jones, qui a peut-être amassé une victoire de plus (36-19-5), mais qui a une m.b.a. de 2,94 et un pourcentage d'arrêts de ,896. Il devra faire mieux.

Fleury a remporté quatre de ses six matchs face aux Sharks cette saison, avec une m.b.a. de 2,14, un pourcentage d'arrêts de ,935. Quant à Jones, il a amorcé trois rencontres contre Vegas et en a remporté deux, puisqu'il n'a pas hérité de la décision dans le troisième affrontement. Il a permis huit buts en 132:46 de travail, bon pour une m.b.a de 3,62 et un pourcentage d'arrêts de ,893.

 

2. Arrêter l'échec avant de Vegas

Une des forces des Golden Knights est sans contredit son échec avant. Ils voudront forcer les Sharks à se replier, ce qui entraînera des revirements et des erreurs défensives, surtout contre les défenseurs Brent Burns et Erik Karlsson qui, même s'ils ont remporté le trophée Norris, ne sont pas exactement des spécialistes de la défensive.

Les Sharks devront résister. Si un joueur est victime de la pression des Golden Knights, il devra rapidement refiler à un coéquipier et ainsi créer une sortie de zone rapide.

« La rondelle doit s'en aller vers le nord, et nous devons être intenses sur eux dans toutes les zones, a souligné le défenseur des Sharks Justin Braun. Si on est mou et qu'on les laisse jouer à leur manière, la soirée va être longue. »

 

3. Gagner la bataille de la zone neutre

Une autre force des Golden Knights est la rapidité du repli défensif de l'équipe et son jeu de transition. Les joueurs reviennent rapidement à l'arrière, forcent des revirements et soudainement, ils sont en montée offensive.

« On va devoir offrir du jeu parfait en zone neutre, a rappelé l'attaquant des Sharks Evander Kane. L'an dernier, c'était la clé et je suis certain que ce le sera à nouveau cette année. Tu ne peux pas donner de l'espace à leur jeu de transition parce que tu vas rapidement payer pour. »

 

4. Profiter de l'espace disponible

Burns et Karlsson sont deux des meilleurs arrières offensifs au monde. Les Sharks auront besoin d'eux pour faire la différence.

Les Golden Knights devront les forcer à jouer en défensive le plus souvent possible. Quand la rondelle se retrouve dans la zone de Vegas, les Golden Knights ont pris l'habitude de placer des joueurs haut dans la zone afin d'isoler les défenseurs et les empêcher de recevoir une passe. Les attaquants des Sharks devront profiter de cet espace supplémentaire dans l'enclave.

« Nous avons des gars qui sont capables de jouer près du filet », a indiqué le centre des Sharks Joe Pavelski en pointant vers Tomas Hertl et Timo Meier. « Nous avons des gars qui peuvent se sortir du coin. »

Video: SJS@EDM: Burns brise l'égalité sur un tir parfait

 
5. Éviter les pénalités 

Le jeu physique rend souvent service aux Sharks puisqu'il ralentit les Golden Knights et casse leur rythme. Vegas ne peut pas se permettre de répliquer et se retrouver au banc de pénalité.

L'indiscipline n'est pas une option pour Vegas pour deux raisons : les Sharks ont le sixième meilleur jeu de puissance en saison régulière (23,6 pour cent). Deux, les Golden Knights sont à leur meilleur lorsqu'ils utilisent quatre trios et trois paires défensives.

 

Formation prévue des Sharks
Timo Meier -- Logan Couture -- Joe Pavelski
Evander Kane -- Tomas Hertl -- Gustav Nyquist
Marcus Sorensen -- Joe Thornton -- Kevin Labanc
Michael Haley -- Barclay Goodrow -- Melker Karlsson

Marc-Edouard Vlasic -- Brent Burns
Brenden Dillon -- Erik Karlsson
Joakim Ryan -- Justin Braun

Martin Jones
Aaron Dell

Retranchés: Joonas Donskoi, Tim Heed, Lukas Radil
Blessé: Radim Simek (genou)


Formation prévue des Golden Knights
Jonathan Marchessault -- William Karlsson -- Reilly Smith
Max Pacioretty -- Paul Stastny -- Mark Stone
Ryan Carpenter -- Cody Eakin -- Alex Tuch
William Carrier -- Pierre-Edouard Bellemare -- Ryan Reaves

Nate Schmidt -- Brayden McNabb
Nick Holden -- Shea Theodore
Colin Miller -- Deryk Engelland

Marc-Andre Fleury
Malcolm Subban

Retranchés: Jon Merrill, Tomas Nosek, Brandon Pirri, Valentin Zykov
Blessé: Erik Haula (bas du corps)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.