Skip to main content

Course au Vézina : Vasilevskiy s'empare du titre de favori

Le gardien du Lightning est passé du troisième rang au vote de mi-saison à la position de tête

par Siniša Šindik / Collaborateur LNH.com

Alors que nous avons complété les trois premiers quarts de la saison 2018-19, LNH.com publie une série d'articles sur ceux qui mériteraient de remporter les différents trophées individuels à ce stade-ci de la campagne. Aujourd'hui, le trophée Vézina, décerné au gardien de but de l'année dans la LNH.

Avant le début de la saison, l'équipe de LNH.com était convaincue, presque de façon unanime, qu'Andrei Vasilevskiy allait soulever le trophée Vézina au terme de la campagne 2018-19. Le gardien russe avait récolté 39 points sur une possibilité de 45. 

Après avoir vu Pekka Rinne (quart de saison) et Marc-André Fleury (mi-saison) obtenir la confiance du panel de LNH.com plus tôt cette saison, voilà que le portier du Lightning a repris son titre de favori.

Vasilevskiy s'est vu octroyer 40 points au scrutin, devançant son plus proche rival, Frederik Andersen, par dix points. Le Russe de 24 ans a obtenu cinq votes de première place. 

Certains diront que l'ancien 19e choix au total de l'encan 2012 profite d'une équipe ultra-puissante devant lui et que son apport est ainsi moindre. 

Il est indéniable que le Lightning est une machine de hockey bien huilée. L'équipe floridienne présente la meilleure fiche (49-11-4; 102 points) et compte sur la meilleure offensive du circuit (252 buts marqués). Or, la formation de Jon Cooper affiche aussi le quatième meilleur rendement défensif de la LNH (168 buts concédés) et ça, c'est en grande partie attribuable au brio de Vasilevskiy.

Les statistiques du gardien russe sont à l'image de sa formation, impressionnantes. Parmi les gardiens ayant disputé au moins 21 matchs, il possède le meilleur taux d'efficacité (,930) - à égalité avec Robin Lehner -, et la cinquième meilleure moyenne de buts alloués (2,28). Il est aussi à une victoire du premier rang à ce chapitre, occupé par Marc-André Fleury et Frederik Andersen, tout en ayant disputé 14 et six rencontres de moins que les deux gardiens, respectivement.

Comme si ce n'était pas assez, le portier du Lightning partage également le premier rang de la Ligue avec Fleury pour les jeux blancs, avec six. Donc, oui, Cooper a toute une équipe de hockey sous la main, mais il a aussi un gardien élite.

Récemment, Vasilevskiy a réussi à blanchir l'adversaire deux matchs de suite (les Stars de Dallas et les Canadiens de Montréal), pour ainsi devenir le nouveau détenteur du record de la franchise, avec 18 blanchissages. Il a ainsi surpassé Ben Bishop.

« Nos amateurs ont été plutôt choyés dans les six dernières années d'avoir d'abord vu à l'œuvre Ben Bishop et maintenant Vasilevskiy », a déclaré Jon Cooper au terme de la victoire face à Montréal, au Tampa Bay Times. « Vasy a pris la relève de belle façon. C'est formidable de le voir s'imposer dans cette ligue à un si jeune âge. Je ne pourrais pas être plus heureux pour lui. »

Le Russe qui est plutôt du genre modeste et qui ne s'attarde pas vraiment aux honneurs individuels pourra toujours compter sur ses coéquipiers pour souligner son excellence.

« Je pense qu'il est devenu encore meilleur au fil de la saison », a déclaré Stamkos au Tampa Bay Times. « J'ai vu qu'en revenant de sa blessure, il voulait immédiatement revenir au sommet. On voit son éthique de travail à l'entraînement et sa préparation pour les matchs. Il est très compétitif et veut réaliser chaque arrêt […]. Et c'est évidemment plaisant pour nous, car ça nous facilite la tâche. »

Rappelons que l'an dernier, Vasilevskiy avait terminé au troisième rang du vote pour l'obtention du trophée Vézina, derrière Connor Hellebuyck et Pekka Rinne. Est-ce que cette saison sera la bonne pour lui ?

Andersen a, quant à lui, conservé sa deuxième place acquise au scrutin de mi-saison. Le gardien des Maple Leafs a amassé 30 points sur un maximum possible de 45. Il se classe au premier rang du circuit pour les victoires (30), à égalité avec Fleury, en plus de présenter une moyenne de buts alloués de 2,59 et un pourcentage d'arrêts de ,923.

Fleury a glissé au troisième rang, avec 24 points, mais a tout de même reçu quatre votes de première place. Sa séquence de quatre victoires en 15 matchs dans les dernières semaines explique sans doute sa chute au scrutin de LNH.com. Sa série noire a fait mal à ses statistiques, lui qui affiche maintenant une moyenne de 2,61 et un taux d'efficacité de ,908. Néanmoins, le gardien québécois de 34 ans mène la Ligue au chapitre des victoires (30) et des jeux blancs. 

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) : 1- Andrei Vasilevskiy, Lightning de Tampa Bay, 40 points ; 2- Frederik Andersen, Maple Leafs de Toronto, 30 points ; 3- Marc-André Fleury, Penguins de Pittsburgh, 24 points; 4- Carey Price, Canadiens de Montréal, 11 points ; 5- Ben Bishop, Stars de Dallas, 9 points ; 6- Robin Lehner, Islanders de New York, 8 points ; 7- Pekka Rinne, Predators de Nashville ; 5 points; 8- Connor Hellebuyck, Jets de Winnipeg ; 3 points ; 9- Tuukka Rask, Bruins de Boston, 2 points ; 9- Carter Hart, Flyers de Philadelphie, 2 points ; 10- Jordan Binnington, Blues de St. Louis, 1 point

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.