Skip to main content

Une fusée nommée Formenton

Le rapide espoir des Sénateurs veut forcer la main des dirigeants de l'équipe pour de bon

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LAVAL - Rares sont les joueurs qui pourraient se permettre d'hésiter quelques secondes avant de répondre à la question suivante : « Es-tu plus rapide que Connor McDavid? »

Alex Formenton n'a peut-être encore que 18 ans, mais il a dû prendre un petit moment pour y penser avant de finalement concéder l'avantage au capitaine des Oilers d'Edmonton. 

Avouons que le contraire aurait été plutôt surprenant.

« Hmm... Je vais devoir dire qu'il est plus rapide que moi », a lancé Formenton en riant, quelques instants après avoir inscrit le but décisif en prolongation dans un gain de 6-5 des recrues des Sénateurs face à celles des Maple Leafs à la Confrontation des recrues.

« J'ai toujours été un assez bon patineur, mais j'ai travaillé avec quelques entraîneurs de patinage pour améliorer certains détails. Je travaille encore afin d'être plus explosif sur mes virages. Je pense que je peux devenir encore un peu plus rapide. »

Il est légitime de croire qu'avec un plus de chevaux sous le capot, l'espoir des Sénateurs pourra éventuellement rivaliser avec McDavid à ce chapitre. Les deux attaquants seront en mesure de le constater puisqu'ils s'entraînent désormais ensemble en compagnie de l'ancien joueur des Leafs Gary Roberts.

À LIRE : Tkachuk ne rate pas sa rentrée | Batherson a appris des meilleurs

Outre McDavid, Formenton peut aussi profiter de la présence de Steven Stamkos et de Phil Kessel. Ça ne peut évidemment pas être mauvais pour un jeune qui a comme objectif de s'établir pour de bon avec les Sénateurs à son deuxième camp d'entraînement.

« C'était mon deuxième été avec Gary et le fait de patiner avec les meilleurs joueurs de la LNH m'a évidemment aidé, a expliqué Formenton. J'ai essayé de prendre quelques aspects du jeu de chacun pour les appliquer à mon style. »

Il sera intéressant de voir si l'entraîneur Guy Boucher et le directeur général Pierre Dorion lui offriront une nouvelle chance de se faire valoir. Formenton avait forcé la main des dirigeants l'an dernier en connaissant un excellent camp d'entraînement après avoir été sélectionné au deuxième tour (no 47) quelques mois plus tôt.

Ce n'était peut-être que le tournoi des recrues, mais Formenton semble reprendre là où il avait laissé l'an dernier. Il a été l'un des meilleurs joueurs des Sénateurs et a été en mesure de créer plusieurs occasions de marquer grâce à son coup de patin hors du commun.

Il a amassé un but et deux mentions d'aide samedi face aux Leafs, après avoir ouvert la marque face aux Canadiens, vendredi.

« Il est encore tôt, mais nous voulons des joueurs qui peuvent avoir un impact sur le résultat du match et c'est ce qu'il a fait », a déclaré le directeur du recrutement amateur des Sénateurs, Trent Mann.

« Nous cherchons du positif à l'aube du camp d'entraînement. On ne se fera pas de cachette, le vrai camp c'est autre chose, mais la réalité c'est que tu dois connaître un bon départ pour être capable de passer à la prochaine étape. »

Mieux outillé

Formenton n'a peut-être disputé qu'un seul match avec les Sénateurs avant d'être renvoyé chez les Knights de London dans la Ligue de l'Ontario la saison dernière, mais il était demeuré avec l'équipe pendant quelques semaines.

Malgré la déception, ce renvoi lui a tout de même permis d'aider le Canada à remporter l'or au dernier Championnat mondial junior et d'ajouter une autre expérience à son bagage.

« Je me sens plus à l'aise, maintenant que j'ai joué un match dans la LNH et que je me suis entraîné avec l'équipe pendant quelques semaines, a-t-il élaboré. J'ai aussi été rappelé avec le club-école pour deux matchs à la fin de l'année, donc je crois que le fait d'avoir goûté à la vie de professionnels m'aidera cette année. »

La compétition risque d'être féroce puisque plusieurs autres attaquants recrus visent un poste avec les Sénateurs. Formenton s'est toutefois servi de cette première audition pour prendre une longueur d'avance sur certains autres, comme il a l'habitude de le faire sur la patinoire.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.