Skip to main content

Trotz prêt à rejoindre un groupe d'élite en dirigeant un 1500e match

Il deviendra le cinquième entraîneur à atteindre ce plateau lorsque les Capitals vont affronter les Blackhawks samedi

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

Barry Trotz a participé au camp d'entraînement des Capitals de Washington à Hershey, en Pennsylvanie, à titre de joueur invité non repêché en 1982. Le défenseur de 20 ans souhaitait remercier le directeur du personnel des joueurs Jack Button et le nouveau directeur général David Poile pour la chance qu'ils lui offraient, alors il s'est approché d'eux avant son premier entraînement.

« Je vais vous rendre difficile la décision de me renvoyer à la maison », se souvient avoir dit Trotz à Button, qui a répondu de manière directe, « La seule raison pour laquelle tu es ici, c'est que tu pourrais être un bon leader dans les rangs mineurs ou devenir un entraîneur un jour. »

Cette vérité crue lancée par Button est devenue prophétique. Trotz n'a jamais joué dans les rangs professionnels, mais est devenu un très bon entraîneur. Il dirigera un 1500e match dans la LNH lorsqu'il se trouvera derrière le banc des Capitals alors que Washington affrontera les Blackhawks de Chicago au United Center samedi (20 h 30 (HE); WGN, NBCSWA, NHL.TV). 

Trotz, âgé de 55 ans, deviendra le cinquième entraîneur de l'histoire de la LNH à atteindre ce plateau, après les membres du Temple de la renommée Scotty Bowman (2141 matchs) et Al Arbour (1607), ainsi que l'entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville (1597) et celui des Stars de Dallas Ken Hitchcock (1511). Hitchcock a dirigé son 1500e match contre les Red Wings de Detroit le 16 janvier. 

« La première fois que l'on parle de 1500 matchs, ça ne semble pas être un si gros chiffre, a noté Trotz. Puis vous commencez à réaliser à quel point ce nombre est impressionnant et du nombre de saisons nécessaires pour l'atteindre et du peu de gens qui y sont parvenus. »

Trotz a surpassé Lindy Ruff (1493) pour s'emparer du cinquième rang de l'histoire pour les matchs dirigés lorsque Washington a affronté les Golden Knights de Vegas le 4 février. Il a aussi dépassé Ruff (736) au cinquième rang pour les victoires lorsque les Capitals ont vaincu les Devils du New Jersey 5-2 le 30 décembre. 

Trotz a signé sa 746e victoire lorsque les Capitals l'ont emporté 5-2 sur le Wild du Minnesota jeudi. Il n'est devancé que par Bowman (1244 victoires), Quenneville (875), Hitchcock (814) et Arbour (782).

« Personne ne va rattraper Scotty, c'est impensable, a admis Trotz. Lorsque les gens commencent à te dire que tu as dépassé des entraîneurs comme Punch Imlach (889 matchs, 402 victoires) ou Roger Neilson (1000 matchs, 460 victoires) -- Roger était une idole quand j'étais plus jeune. Roger Neilson est légendaire, tout comme Pat Quinn (1400 matchs, 684 victoires); ce sont des gars que j'admirais quand j'étais plus jeune, et que j'ai eu la chance de rencontrer en faisant ce métier. » 

Trotz, qui est natif de Winnipeg, a entamé sa carrière d'entraîneur dans la LNH avec les Predators de Nashville en 1998-99. Il a conservé ce poste pendant 15 saisons et a dirigé 1196 matchs des Predators, en remportant 557. Il a ajouté 189 victoires en 303 matchs au cours des quatre saisons passées derrière le banc des Capitals.

Trotz a été finaliste au trophée Jack Adams à trois reprises, remportant cette distinction en 2015-16 avec les Capitals. Après avoir remporté le trophée des Présidents à chacune des deux dernières saisons, les Capitals (33-17-7) se retrouvent à nouveau au premier rang de la section Métropolitaine avec 73 points.

Trotz écoule la dernière saison de son contrat avec les Capitals et son avenir est incertain, mais il continue à gravir les échelons au classement de tous les temps pour les matchs dirigés et les victoires par un entraîneur.

« Ça commence à être un peu surréel parce que je n'ai pas le sentiment d'avoir fait mon entrée dans la ligue il y a si longtemps, même si c'est le cas… le temps file, a souligné Trotz. Atteindre le plateau des 1500 matchs signifie que j'ai connu un peu de succès dans cette ligue. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.