Skip to main content

Super 16 : Les Capitals progressent, mais les Bruins résistent

Les Islanders et les Canucks apparaissent pour la première fois cette saison au classement établi par LNH.com

par Marc Tougas / Collaborateur indépendant LNH.com

Pendant que les Bruins de Boston occupent le premier rang du Super 16 de LNH.com pour la troisième semaine de suite, les Capitals de Washington continuent de grimper au classement des 16 équipes du moment dans la LNH, eux qui sont passés du troisième au deuxième rang.

Cette hausse reflète l'excellence d'Alex Ovechkin, John Carlson et compagnie ces derniers temps, eux qui ont remporté leurs deux derniers matchs et affichent un dossier de 7-2-1 à leurs 10 plus récentes sorties. Résultat, ils occupent le premier rang au classement général de la LNH.

Ils auront toutefois fort à faire pour déloger les Bruins du sommet de notre top-16. Ceux-ci ont remporté leurs quatre dernières rencontres, si bien que le panel de LNH.com lui a accordé sept votes de première place sur un total de huit. Boston a obtenu un total de 127 points, un de moins que le maximum possible de 128. Pour la deuxième semaine d'affilée, Patrice Bergeron et ses coéquipiers occupent le premier rang du palmarès tout en recevant plus de points au scrutin que la semaine précédente.

À LIRE AUSSI: « Flower » au sommet de son art et plus cabotin que jamaisPacioretty, plus détendu à sa deuxième saison à Vegas

Les Predators de Nashville connaissent eux aussi une série de quatre victoires, ce qui leur a valu d'améliorer leur sort de deux rangs (du huitième au sixième). Les Sabres de Buffalo (7-2-1 depuis 10 matchs) ont eux aussi grimpé de deux rangs pour se retrouver en cinquième place.

Le plus grand bond en avant observé cette semaine est toutefois celui des Penguins de Pittsburgh, passés du 12e rang à une égalité en huitième place en vertu d'une fiche de 7-3-0 à leurs 10 dernières rencontres.

L'autre équipe de huitième place est le Lightning de Tampa Bay, qui se dirige dans la direction opposée toutefois puisqu'il a perdu trois rangs. Les joueurs de Jon Cooper ont encore l'estime de l'équipe de LNH.com, mais celle-ci s'effrite puisque la formation du nord de la Floride tarde à retrouver son niveau de la saison dernière - sa fiche de 5-3-2 depuis 10 matchs est bonne, mais pas à la hauteur de ce qu'on a vu en 2018-19.

C'est un peu le même phénomène avec les Maple Leafs de Toronto, qui sont passés du sixième à une égalité au 11e rang. Ils présentent une fiche de 4-4-2 à leurs 10 plus récentes rencontres ; on s'attend à mieux de leur part.

Le préjugé favorable à l'endroit des Sharks de San Jose s'est quant à lui complètement effacé, alors que ceux-ci ont été exclus de notre top-16 pour la première fois cette saison. Le récent redressement du club du nord de la Californie n'a pas duré, comme le montre sa série de trois défaites et sa fiche de 4-5-1 à ses 10 derniers matchs.

Les Flames de Calgary (4-5-1 depuis 10 matchs) ont aussi glissé au-delà des 16 premiers.

Ç'a profité aux Islanders de New York et aux Canucks de Vancouver, qui apparaissent tous les deux au sein du Super 16 de LNH.com pour la première fois depuis le début de la présente saison. Les Islanders, qui connaissent présentement une série de sept victoires, la plus longue dans la Ligue à l'heure actuelle, pointent au 10e rang, tandis que les Canucks, qui affichent un dossier de 7-2-1 depuis 10 matchs, apparaissent au 14e rang.

Pour établir le classement du Super 16, chacun des huit membres du personnel de LNH.com participant a établi son propre classement des formations qui, selon lui, sont les 16 équipes du moment dans la Ligue. Chacun remet son classement et des points sont attribués en conséquence.

Chaque équipe qui est classée au premier rang reçoit 16 points, celle qui est deuxième obtient 15 points, celle qui est troisième en a droit à 14, et ainsi de suite jusqu'à l'équipe de 16e place, qui récolte un point.

Voici de quoi a l'air le classement de cette semaine une fois que tout a été additionné - avec en boni, une observation sur chaque formation retenue au sein de notre Super 16 : 


1. Bruins de Boston (9-1-2)
Total de points : 127
La semaine dernière : 1er


Cinq fois en attaque à cinq : Patrice Bergeron est le joueur québécois qui a produit le plus en avantage numérique jusqu'ici cette saison, avec cinq points (deux buts, trois passes). Il devance David Perron, des Blues (un but, trois aides), par un point.

Video: BOS@NYR: Bergeron profite d'une rondelle libre


2. Capitals de Washington (9-2-3)
Total de points : 117
La semaine dernière : 3e


Un mois d'octobre marquant : John Carlson aura donc récolté 23 points en octobre (le prochain match des Capitals aura lieu vendredi), soit sept buts et 16 aides. Il s'agit d'un record des Capitals pour le nombre de points récoltés par un défenseur au cours d'un mois du calendrier, L'ancienne marque de 22 avait été établie par Sergei Gonchar (10 buts, 12 passes) en janvier 2000. Carlson a par ailleurs égalé le record d'équipe établi par Alex Ovechkin pour le plus grand nombre de points inscrits par un patineur en octobre. Ovechkin avait totalisé 23 points (14 buts, neuf aides) en octobre 2009.


3. Avalanche du Colorado (8-2-2)
Total de points : 111
La semaine dernière : 2e


Amputé des deux ailiers : L'excellente fiche de l'Avalanche sera mise à rude épreuve au cours des prochaines semaines puisque l'équipe sera privée des deux tiers de son premier trio pendant un bon moment. L'ailier gauche Gabriel Landeskog sera absent pour une période indéterminée en raison d'une blessure au bas du corps, tandis que l'ailier droit Mikko Rantanen continue d'être à l'écart du jeu à cause d'une blessure au bas du corps et que son état est réévalué sur une base hebdomadaire. Nathan MacKinnon se retrouve donc avec un lourd défi sur les épaules. Celui-ci a évolué au centre de Nazem Kadri et Joonas Donskoi, mercredi soir.


4. Golden Knights de Vegas (8-5-0)
Total de points : 93
La semaine dernière : 4e


Marchessault marche moins bien : Jonathan Marchessault n'a marqué qu'un but à ses 11 derniers matchs et il n'a que deux filets en tout cette saison. L'attaquant originaire de Cap-Rouge, au Québec, a inscrit 26 buts par saison en moyenne à ses deux premières campagnes à Vegas.


5. Sabres de Buffalo (9-2-2)
Total de points : 92
La semaine dernière : 7e


Scandella n'est pas là : Le défenseur Marco Scandella (bas du corps) a raté deux matchs depuis qu'il s'est blessé le 24 octobre dernier, à l'occasion d'une défaite de 6-2 contre les Rangers de New York. On s'attend à ce qu'il soit absent pour une période de deux à trois semaines. C'est d'autant plus dommage pour Buffalo que le vétéran défenseur de 29 ans affiche un différentiel de plus-8, le meilleur dans l'équipe.


6. Predators de Nashville (8-3-1)
Total de points : 90
La semaine dernière : 8e


Pekka déjà à son pic de performance : Pekka Rinne affiche un dossier de 7-0-1, ce qui égale le record pour un gardien des Predators pour la plus longue séquence de matchs sans défaite en temps réglementaire en début de saison. Tomas Vokoun avait lui aussi montré une fiche de 7-0-1 au départ de la saison 2005-06.


7. Hurricanes de la Caroline (8-3-1)
Total de points : 68
La semaine dernière : 9e


Teuvo en panne : L'attaquant Teuvo Teravainen n'a pas trouvé le fond du filet depuis sept matchs.


é-8. Penguins de Pittsburgh (8-5-0)
Total de points : 65
La semaine dernière : 12e


Letang s'étend dans le temps : Kristopher Letang est un des deux seuls joueurs québécois dans la LNH à dépasser le cap des 25 minutes de temps de glace par match jusqu'ici cette saison, lui qui affiche une moyenne de 25:15. Le seul patineur de la province qui joue plus souvent que lui est Thomas Chabot, des Sénateurs d'Ottawa (26:34).

Video: PIT@DAL: Letang fait preuve de patience et compte


é-8. Lightning de Tampa Bay (6-4-2)
Total de points : 65
La semaine dernière : 5e


Homme d'impact : Cédric Paquette a marqué un but à son retour au jeu, le 23 octobre contre les Penguins, mais il a été blanchi à ses trois matchs depuis. Reste que celui qui a raté les huit premiers affrontements de la saison du Lightning en raison d'une blessure au bras a eu droit à plus de 15 minutes de jeu à ses deux plus récentes rencontres. « C'est un joueur extrêmement important pour nous, a dit l'entraîneur Jon Cooper de Paquette au Tampa Bay Times. Il donne une identité à son trio. »


10. Islanders de New York (8-3-0)
Total de points : 51
La semaine dernière : s.o.


Derick débloque : Derick Brassard, qui a signé un contrat d'un an avec les Islanders au mois d'août dernier, a trouvé le fond du filet à chacun de ses trois derniers matchs. Il en était à ses trois premiers buts dans l'uniforme new-yorkais. Il a réalisé le tout après avoir été promu au sein du deuxième trio, pivoté par Brock Nelson et complété par Anthony Beauvillier. Il a alors muté à l'aile après avoir évolué au centre du troisième trio des Islanders.


é-11. Blues de St. Louis (7-3-3)
Total de points : 48
La semaine dernière : 10e


Trois fait le mois : Chez les joueurs québécois, David Perron est celui qui compte le plus de filets vainqueurs jusqu'ici cette saison, avec trois. 

Video: STL@DET: Perron marque en prolongation


é-11. Maple Leafs de Toronto (6-5-3)
Total de points : 48
La semaine dernière : 6e


Un uniforme, ça s'use, ça s'use...: Frédérik Gauthier est le joueur québécois qui a disputé le plus de matchs dans la Ligue depuis le début de la campagne, soit 14. Par contre, il n'est pas parmi les Québécois les plus utilisés, lui qui se trouve sous les 11 minutes par match, ce qui l'exclut du top-30 à ce chapitre.


13. Oilers d'Edmonton (9-4-1)
Total de points : 45
La semaine dernière : 11e


Lent départ pour Chiasson : Alex Chiasson est encore en quête d'un premier but en 11 matchs cette saison. Il a été limité à trois mentions d'aide jusqu'ici. Outre deux matchs où il a dépassé le cap des 16 minutes en temps de glace, il a généralement obtenu de 10 à 15 minutes de jeu. Le Montréalais de 29 ans a raté trois matchs en raison d'une maladie, tôt en octobre, après avoir pris part au premier affrontement de la saison.


14. Canucks de Vancouver (7-3-1)
Total de points : 20
La semaine dernière : s.o.


Encore un mois sans Roussel : Les Canucks sont la seule équipe dans l'Association de l'Ouest qui n'a toujours pas subi la défaite en temps réglementaire à domicile (4-0-1). Rappelons qu'à Vancouver, la vie continue sans Antoine Roussel puisque le Français de 29 ans se remet toujours d'une intervention chirurgicale au genou subie au printemps dernier. Aux dernières nouvelles, celui qui n'a pas disputé de match depuis la mi-mars visait de revenir au jeu quelque part vers la fin novembre.


15. Coyotes de l'Arizona (7-4-1)
Total de points : 19
La semaine dernière : 16e


Kessel qui se passe ?: Phil Kessel n'a inscrit que deux buts en 12 matchs jusqu'ici cette saison, et les deux buts ont été inscrits dans la même rencontre. Celui que les Penguins ont échangé aux Coyotes le 30 juin dernier tarde donc à avoir une influence tangible sur le dénouement des matchs.


16. Panthers de la Floride (6-3-4)
Total de points : 14
La semaine dernière : 14e


La fierté de Saint-Jérôme : Blanchi dans seulement trois matchs jusqu'ici cette saison, Jonathan Huberdeau est le meilleur marqueur parmi les joueurs québécois de la LNH avec 15 points (sept buts, huit passes) en 13 matchs. David Perron est deuxième avec 13 points (six buts, sept aides) en 13 rencontres.

Video: FLA@COL: Huberdeau fait 3-3 tard en troisième

Les équipes qui ont glissé au-delà du 16e rang de notre Super 16 : Flames de Calgary, Sharks de San Jose

Les autres équipes qui ont reçu des points cette semaine : Ducks d'Anaheim, 5 ; Jets de Winnipeg, 4 ; Flames de Calgary, 3 ; Sharks de San Jose, 2 ; Blue Jackets de Columbus, 1 

VOICI COMMENT NOUS LES AVONS CLASSÉS :

ROBERT LAFLAMME, Journaliste principal LNH.com
1. Bruins de Boston (-); 2. Capitals de Washington (-); 3. Avalanche du Colorado (-); 4. Sabres de Buffalo (+1); 5. Hurricanes de la Caroline (-1); 6. Golden Knights de Vegas (+1); 7. Oilers d'Edmonton (+2); 8. Maple Leafs de Toronto (-2); 9. Predators de Nashville (+1); 10. Lightning de Tampa Bay (-2); 11. Blues de St. Louis (+1); 12. Penguins de Pittsburgh (-1); 13. Ducks d'Anaheim (-); 14. Islanders de New York (+2); 15. Canucks de Vancouver (-); 16. Coyotes de l'Arizona (s.o.)

GUILLAUME LEPAGE, Journaliste LNH.com
1. Bruins de Boston (+1) 2. Avalanche du Colorado (-1); 3. Capitals de Washington (+2); 4. Sabres de Buffalo (-); 5. Predators de Nashville (+5); 6. Hurricanes de la Caroline (+3) 7. Golden Knights de Vegas (-4); 8. Islanders de New York (s.o.); 9. Penguins de Pittsburgh (s.o.); 10. Lightning de Tampa Bay (-4); 11. Maple Leafs de Toronto (-3); 12. Oilers d'Edmonton (-5); 13. Coyotes de l'Arizona (-); 14. Blues de St. Louis (-); 15. Canucks de Vancouver (-3); 16. Panthers de la Floride (-)

NICOLAS DUCHARME, Journaliste LNH.com
1. Bruins de Boston (-); 2. Capitals de Washington (+3); 3. Predators de Nashville (+3); 4. Sabres de Buffalo (+4); 5. Avalanche du Colorado (-3); 6. Golden Knights de Vegas (-2); 7. Hurricanes de la Caroline (+5); 8. Penguins de Pittsburgh (+1); 9. Islanders de New York (s.o.); 10. Canucks de Vancouver (+6); 11. Lightning de Tampa Bay (-4); 12. Oilers d'Edmonton (s.o.); 13. Blues de St. Louis (-3); 14. Panthers de la Floride (-3); 15. Maple Leafs de Toronto (-12); 16. Coyotes de l'Arizona (s.o.

SÉBASTIEN DESCHAMBAULT, Directeur de la rédaction LNH.com
1. Bruins de Boston (-); 2. Capitals de Washington (+1); 3. Avalanche du Colorado (-1); 4. Sabres de Buffalo (+2); 5. Predators de Nashville (+4); 6. Golden Knights de Vegas (-2); 7. Penguins de Pittsburgh (+1); 8. Lightning de Tampa Bay (-3); 9. Islanders de New York (s.o.); 10. Hurricanes de la Caroline (-); 11. Oilers d'Edmonton (-); 12. Maple Leafs de Toronto (-5); 13. Coyotes de l'Arizona (s.o.); 14. Canucks de Vancouver (+2); 15. Panthers de la Floride (-) 16. Blues de St. Louis (-4)

JOHN CIOLFI, Producteur senior LNH.com
1. Bruins de Boston (-); 2. Avalanche du Colorado (-); 3. Capitals de Washington (-); 4. Sabres de Buffalo (-); 5. Blues de St. Louis (-); 6. Golden Knights de Vegas (+2); 7. Islanders de New York (+7); 8. Lightning de Tampa Bay (-2); 9. Maple Leafs de Toronto (-2); 10. Penguins de Pittsburgh (+2); 11. Hurricanes de la Caroline (-2); 12. Predators de Nashville (-1); 13. Coyotes de l'Arizona (-); 14. Canucks de Vancouver (s.o.); 15. Panthers de la Floride (-); 16. Blue Jackets de Columbus (s.o.)

HUGUES MARCIL, Pupitreur LNH.com
1. Bruins de Boston (-); 2. Capitals de Washington (+1); 3. Predators de Nashville (+3); 4. Avalanche du Colorado (-); 5. Golden Knights de Vegas (-3); 6. Sabres de Buffalo (+3); 7. Lightning de Tampa Bay (-2); 8. Maple Leafs de Toronto (-1); 9. Blues de St. Louis (-1); 10. Penguins de Pittsburgh (+4); 11. Hurricanes de la Caroline (+1); 12. Oilers d'Edmonton (-2); 13. Panthers de la Floride (s.o.); 14. Islanders de New York (s.o.); 15. Canucks de Vancouver (+1); 16. Coyotes de l'Arizona (s.o.)

PHILIPPE LANDRY, Pupitreur LNH.com
1. Bruins de Boston (+2); 2. Golden Knights de Vegas (-1); 3. Avalanche du Colorado (-1); 4. Capitals de Washington (-); 5. Predators de Nashville (+1); 6. Lightning de Tampa Bay (-1); 7. Penguins de Pittsburgh (-); 8. Blues de St. Louis (-); 9. Hurricanes de la Caroline (-); 10. Oilers d'Edmonton (+2); 11. Maple Leafs de Toronto (-1); 12. Sabres de Buffalo (+4); 13. Jets de Winnipeg (-2); 14. Flames de Calgary (-); 15. Sharks de San Jose (-2); 16. Islanders de New York (s.o.)

MARC TOUGAS, Collaborateur indépendant LNH.com
1. Capitals de Washington (-) ; 2. Bruins de Boston (+1) ; 3. Avalanche du Colorado (-1) ; 4. Predators de Nashville (+5) ; 5. Golden Knights de Vegas (-) ; 6. Sabres de Buffalo (+2) ; 7. Islanders de New York (+7) ; 8. Penguins de Pittsburgh (+8) ; 9. Hurricanes de la Caroline (-3) ; 10. Oilers d'Edmonton (-6) ; 11. Lightning de Tampa Bay (-4) ; 12. Blues de St. Louis (-2) ; 13. Coyotes de l'Arizona (-) ; 14. Maple Leafs de Toronto (-3) ; 15. Panthers de la Floride (-3) ; 16. Canucks de Vancouver (s.o.)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.