Skip to main content

Sharks: relancer l'attaque en vue du match ultime

San Jose devra générer plus de lancers jeudi contre les Predators

par Eric Gilmore / Correspondant LNH.com

Les Sharks de San Jose n'ont eu à écouler qu'une punition au cours de leur revers de 4-3 en prolongation contre les Predators de Nashville dans le match no 6 de leur série de deuxième ronde lundi au Bridgestone Arena, mais pendant la majeure partie de la rencontre, ils ont semblé évoluer en infériorité numérique.
 
Les Sharks ont décoché 18 lancers, leur plus faible total en 11 parties des séries éliminatoires de la Coupe Stanley cette saison, et leur deuxième plus faible total de toute la saison. Ils se sont rapidement bâti une avance de 2-0, mais n'ont obtenu que 10 tirs au cours des deux dernières périodes et de la prolongation. Les Predators en ont obtenu 14 de plus, en plus de diriger un total de 76 tentatives de tirs, comparativement à 45 pour San Jose.

 

Les Sharks ont passé la plus grande portion du match en mode survie, repoussant les Predators qui attaquaient par vagues successives. Pour une équipe dont le style repose sur la possession de rondelle et un grand volume de lancers, San Jose devra prestement redresser la barre en vue du match no 7 contre Nashville qui aura lieu jeudi au SAP Center.

« Nous n'avons pas envoyé suffisamment de rondelles profondément en zone adverse, a noté le centre des Sharks Chris Tierney après la défaite. Nous n'avons pas remporté assez de batailles le long des rampes et avec nos bâtons. Ils ont bénéficié de revirements et se sont amenés vers nous à pleine vitesse. Lorsque nous faisons cela, nous sommes en difficulté. Ce n'est pas notre manière de jouer. Nous ne pouvons jouer ainsi. Il faut que ça change. »

Le centre de San Jose Logan Couture a reconnu que les Predators avaient été plus forts que les Sharks dans le match no 6.

« Ce fut la clé, a affirmé Couture. Ils remportaient bien plus de victoires que nous en fond de territoire et à la ligne bleue. Leurs défenseurs s'avançaient. Nous n'étions pas assez forts le long des rampes afin de faire sortir le disque, et ils ont remporté la partie. »

Tierney a rapidement donné le momentum à San Jose, touchant la cible à 9:55 du premier tiers en faisant dévier le tir de la pointe de Marc-Edouard Vlasic. Tierney a récidivé à 11:51, poussant dans le filet une rondelle libre après un tir bloqué de Matt Nieto.

L'élan de San Jose a semblé s'arrêter sec lorsque le défenseur des Predators Roman Josi a marqué un but sans aide à 15:27 de la première période.

« Ce but leur a donné beaucoup de momentum, a admis Vlasic. À 2-0, si nous marquons le but suivant, tout le monde peut rentrer chez soi. Ils ont cependant bataillé ferme. Ce fut un match âprement disputé par les deux équipes. Nous serons prêts pour jeudi. »

La question est de savoir si Nieto sera suffisamment en santé pour être en uniforme dans le match no 7. L'ailier gauche de San Jose a foncé dans un poteau au cours d'une contre-attaque tard en première période lundi et n'est pas revenu au jeu par la suite. Les Sharks ont disputé le reste de la partie avec 11 attaquants et ont été contraints de jongler avec leurs trios.

« Il est un excellent joueur, a dit Tierney en parlant de Nieto. Il apporte beaucoup de vitesse. Il peut réaliser des jeux. Il joue en infériorité numérique. Il fait plusieurs choses. Son absence modifie les trios quelque peu, mais nous misons sur des joueurs qui peuvent combler sa perte. C'est toutefois difficile de perdre un joueur clé comme lui. »
 
Si Nieto ne peut jouer, l'attaquant Tommy Wingels va vraisemblablement prendre sa place. Wingels se trouvait sur le quatrième trio de San Jose au cours des neuf premiers matchs des séries, mais il a été laissé de côté pour les matchs no 5 et 6 contre Nashville alors que Dainius Zubrus l'a remplacé.
 
Avec ou sans Nieto, les Sharks savent qu'ils devront mieux jouer pour remporter le match ultime.
 
« Nous avons connu un bon départ, a rappelé Vlasic en parlant du match no 6. Par la suite, ils ont été un peu plus désespérés que nous tout au long de la rencontre. Nous n'avons pas joué notre meilleur match, et nous avons presque gagné. Nous devrons offrir un meilleur effort jeudi. »

 

En voir plus