Skip to main content

Le Tricolore s'incline dans un match serré à Tampa Bay

Une mauvaise deuxième période aura coulé les Canadiens, qui subissent un deuxième revers en cinq parties pendant leur périple du temps des Fêtes

par LNH.com @LNH_FR

Alex Killorn a inscrit deux buts et une passe pour aider le Lightning de Tampa Bay à défaire les Canadiens de Montréal 5-4 dans une rencontre serrée au Amalie Arena.

À LIRE AUSSI : Tour d'horizon des matchs du 28 décembre

Killorn a marqué avec 1:01 à jouer en fin de première période et a fait tourner le vent après un début de match complètement dominé par les Canadiens (18-14-6), qui avaient pris les devants 2-0 grâce aux buts de Jesperi Kotkaniemi et de Max Domi. 

« Nous avions joué une excellente première période, mais nous n'avons pas été bons lors des deux dernières minutes. Le but à la fin à la fin leur a donné confiance et ils sont sortis forts en deuxième période », a déploré l'entraîneur des Claude Julien.

Le Lightning (19-13-4) a effectivement amorcé le deuxième engagement avec le momentum, si bien qu'il a inscrit trois autres buts sans riposte pour se forger une avance de 4-2. 

Claude Julien a alors demandé un temps d'arrêt afin de faire valoir son mécontentement à ses joueurs. L'impact a été immédiat puisque Ben Chiarot a réduit l'écart à un but 13 secondes après la mise en jeu suivante. 

Anthony Cirelli a toutefois profité d'un retour de lancer à 0:55 de la troisième période pour redonner une avance de deux buts à Tampa Bay. Le Tricolore a bien tenté de venir de l'arrière, mais il a dû s'incliner malgré le but tardif de Jordan Weal en avantage numérique à 18:32.

Kotkaniemi avait rapidement salué son retour au jeu en ouvrant la marque à 2:08 de la première période. Il avait raté les huit derniers matchs de son équipe en raison d'une commotion cérébrale. 

Video: Les Canadiens s'effondrent et s'inclinent 5-4 à Tampa

Personne ne savait que Max Domi doublait l'avance quand son tir foudroyant avait touché le poteau à 10:00. Le jeu s'est poursuivi et les officiels vidéos ont fait sonner l'alarme pour arrêter l'action. On a ensuite confirmé que la rondelle avait traversé la ligne des buts. 

En début de deuxième période, à 1:34, Steven Stamkos a déjoué Carey Price pour la 18e fois de sa carrière et a ainsi inscrit son 800e point en carrière dans la LNH.

« C'est une autre de ces choses qui prouvent que vous êtes chanceux d'être dans la Ligue aussi longtemps », a dit Stamkos qui a maintenant récolté 407 buts et 393 passes en 779 matchs. « J'espère en obtenir davantage, mais c'est probablement quelque chose que vous regardez une fois votre carrière terminée. Mais c'est plaisant d'avoir atteint ce plateau dans une victoire. » 

Le trio de Domi, Artturi Lehkonen et Nick Suzuki a terminé la rencontre avec un cumulatif de moins-9. De quoi faire sourciller leur entraîneur.

« On a besoin de plus de ce trio-là. Ils étaient sur la glace pour quatre buts du Lightning. Ça ne veut pas dire que c'est seulement leur faute, car il y a aussi deux défenseurs sur la patinoire, mais ils ont eu beaucoup de difficulté à contrer le trio de Stamkos », a avoué Julien.

Puis, Mitchell Stephens a touché la cible pour la première fois de sa carrière à 4:56 lorsque son tir a ricoché sur Lehkonen. 

« Ils ont profité de plusieurs bonds chanceux tandis que nous n'avons peut-être pas eu les rebonds que l'on méritait aujourd'hui, a mentionné Phillip Danault. Mais on a la chance de se reprendre demain. »

Killorn a ensuite marqué le quatrième but sans réplique du Lightning à 12:00 avec un tir de l'enclave.

Victor Hedman a amassé quatre mentions d'aide et Andrei Vasilevskiy a bloqué 39 des 43 tirs des Canadiens, qui avaient obtenu les 17 premiers lancers dans le match.

Carey Price a pour sa part réalisé 25 arrêts sur 30 tirs.

« Ils se sont regroupés et ils ont présenté une bien meilleure équipe en deuxième. Ils ont profité de quelques bonds favorables, mais ça arrive parfois comme ça dans le hockey », a fait savoir Price.  

Le Tricolore n'aura pas beaucoup de temps pour se remettre de cette défaite, puisqu'il rendra visite aux Panthers de la Floride dès dimanche (19 h HE; SN, FS-F, RDS).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.