Skip to main content

Repêchage 2019 : Bowen Byram sera un espoir prisé à Vancouver

Le défenseur, quatrième patineur nord-américain selon le Bureau central de dépistage, joue dans la ville où se déroulera le repêchage

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Bowen Byram a de bonnes chances de devenir le premier défenseur sélectionné au repêchage 2019 de la LNH au Rogers Arena à Vancouver le 21 juin.

L'arrière de 6 pieds et 193 livres a passé les trois dernières saisons à patrouiller la ligne bleue des Giants de Vancouver dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL), alors il a une bonne idée du degré de fébrilité et d'anticipation qui l'attend le jour du repêchage.

« C'est drôle parce que j'ai été repêché par Vancouver (troisième au total au repêchage bantam 2016 de la WHL) et je serai repêché dans la LNH au Rogers Arena, a souligné Byram. Il y aura beaucoup de membres de ma famille et d'amis qui seront présents, et ce sera un moment excitant.

« Quand je suis arrivé avec les Giants, ils ne connaissaient pas beaucoup de succès, alors je voulais faire tout mon possible pour aider à la reconstruction et faire en sorte que l'équipe gagne à nouveau. J'ai le sentiment que nous avons fait du bon travail de ce côté, et nous avons une bonne chance de tout gagner cette saison, alors je suis chanceux d'être ici. »

À LIRE : Théo Rochette a trouvé son second souffle | Nathan Légaré a gagné beaucoup de points

Avant de sélectionner Byram, le premier défenseur choisi au repêchage bantam 2016 de la WHL, les Giants ne s'étaient pas qualifiés pour les séries éliminatoires au cours de trois des quatre campagnes précédentes. Cette saison, Vancouver (48-15-5) a terminé au premier rang de la section de la Colombie-Britannique avec 101 points et a pris part aux séries pour une deuxième année de suite avec Byram comme catalyseur.

Byram, répertorié au quatrième rang parmi les patineurs nord-américains dans le classement de mi-saison du Bureau central de dépistage de la LNH, a terminé au troisième rang parmi les défenseurs de la WHL au chapitre des points (71) et premier pour les buts (26) et les buts gagnants (neuf) en 67 matchs de saison régulière. Il a amélioré un record des Giants pour le plus grand nombre de buts par un défenseur en une saison, une marque qui était détenue par Kevin Connauton (Coyotes de l'Arizona), auteur de 24 buts en 69 matchs en 2009-10.

« Vous ne pouvez pas vous laisser distraire par ça, mais ce n'est jamais une mauvaise chose (de battre un record), a souligné Byram. Je crois que tout le monde aime connaître du succès. En fin de compte, le nombre de points que vous avez amassés importe toutefois très peu. L'important, c'est que l'équipe gagne, alors je suis heureux tant que l'équipe aligne les victoires. »

Byram a aussi établi un record de la WHL avec six buts en prolongation, surpassant l'ancienne marque de cinq qui appartenait à Eric Fehr (Wild du Minnesota) alors qu'il évoluait à Brandon en 2004-05. 

Byram affirme que l'entraîneur des Giants Michael Dyck a eu une énorme influence sur lui, non seulement à Vancouver, mais également lorsqu'il le dirigeait avec les Golden Hawks de Lethbridge au niveau bantam AAA en 2015-16. Dyck assure que Byram est devenu un joueur plus complet par rapport à la première année où il l'a eu sous ses ordres à Lethbridge.

« Il est une menace dans les trois zones, a expliqué Dyck. Il est en mesure d'effectuer des jeux alors qu'il est sous pression, et il réalise des jeux dans la circulation, dans sa zone et en zone neutre. En territoire offensif, il est capable de générer de l'attaque de la ligne bleue au filet, qu'il ait la rondelle ou non. »

Dyck savait qu'il y avait une facette de son jeu que Byram devait modifier s'il voulait passer en moyenne presque 30 minutes par match sur la glace pour les Giants à l'âge de 17 ans.

« Il a fait du bon travail pour comprendre la philosophie qu'en faire moins équivaut à en faire plus, a analysé Dyck. Nous n'avons pas nécessairement besoin que ce soit lui qui soit impliqué dans le jeu, nous voulons seulement qu'il le crée. Nous avons procédé à quelques acquisitions à la ligne bleue, et il joue encore énormément, mais nous avons ajouté de la profondeur, ce qui va aider à enlever de la pression à Bo dans certaines situations. »

Les Giants ont mis la main sur les défenseurs Seth Barfaro et Dallas Hines, ainsi que sur le centre Jadon Joseph, avant la date limite des transactions de la WHL le 10 janvier. Vancouver a pris les devants 2-1 dans sa série de première ronde quatre de sept contre Seattle.

« Bo est un joueur agressif et énergique, un jeune compétitif, et il a parfois tendance à en faire trop, a argué, Dyck. Lorsque vous tentez d'en faire trop à un niveau plus élevé, vous avez parfois tendance à vous exposer et à vous placer dans une situation où vous êtes vulnérable. »

Il a été demandé à Byram ce qu'il fallait avoir comme qualités pour devenir un défenseur de la LNH. 

« Je crois qu'il faut être en mesure de patiner, de bien comprendre le jeu et de bien faire circuler la rondelle, a-t-il répondu. Je pense aussi qu'il faut avoir de bonnes habitudes de travail à l'extérieur de la patinoire, puisque ç'a une incidence importante sur la manière dont vous vous entraînez pendant la saison morte. La manière dont vous traitez votre corps et que vous mangez est aussi importante que les exercices sur la glace. »

Dyck s'attend à ce que Byram reçoive énormément d'encouragements au Rogers Arena le jour du repêchage. Evander Kane (Sharks de San Jose) est le joueur des Giants à avoir été repêché le plus rapidement et à avoir joué dans la LNH (quatrième choix au total par les Thrashers d'Atlanta en 2009).

« Si les Canucks de Vancouver le sélectionnent, vous pourriez entendre des cris encore plus bruyants, mais il est de toute évidence un joueur bien connu ici à Vancouver, a mentionné Dyck. Il pourrait devenir le choix le plus élevé de l'histoire de cette organisation, alors il fera l'objet de beaucoup d'attention, mais il aura aussi beaucoup de soutien. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.