Skip to main content

Rasmussen a les yeux rivés sur l'objectif

L'attaquant de 19 ans espère être en mesure d'amorcer la saison avec les Red Wings

par Dave Hogg / Correspondant LNH.com

DETROIT -- Michael Rasmussen a de bonnes chances de se tailler une place au sein de la formation canadienne qui prendra part au Championnat mondial junior au mois de décembre, mais il a autre chose en tête pour le moment.

Il aimerait bien disputer sa saison recrue avec les Red Wings de Detroit, un rêve qui a commencé à prendre forme quand les Wings l'ont sélectionné au neuvième rang lors du repêchage de 2017.

Il s'approche de plus en plus de l'objectif après avoir passé trois saisons avec Tri-City dans la Ligue de l'Ouest.

« J'ai de grandes attentes envers moi-même, a déclaré l'attaquant de 19 ans au camp de développement de l'équipe en juin. Je me mets beaucoup de pression sur les épaules pour bien faire ici et essayer d'aider l'équipe à gagner. »

Les Red Wings ont connu beaucoup de difficultés offensives la saison dernière, surtout en avantage numérique (17,5 pour cent, 24e dans la Ligue), et ils espèrent que Rasmussen aidera leur cause. À 6 pieds 6 pouces et 215 livres, il a un bon avantage sur ses pairs au niveau junior, mais il sait que ce ne sera pas la même histoire contre des défenseurs de la LNH.

« Nous sommes excités et nos partisans devraient aussi l'être, a déclaré le directeur du développement des joueurs, Shawn Horcoff. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce qu'il domine la ligue à 19 ans, mais s'il poursuit dans la bonne direction, nous aurons un bon joueur. »

Même s'il a été limité à 47 matchs avec Tri-City la saison dernière en raison d'une blessure au poignet, Rasmussen a récolté 59 points, dont 31 buts. Il a été encore meilleur en séries avec 33 points (16 buts, 17 aides) en 14 rencontres pour aider les siens à atteindre la demi-finale.

À LIRE : Duke a du travail inachevé avec les Golden Knights | McLeod espère se tailler un poste chez les Devils | Berggren suit les traces de nombreux Vikings | Foote est prêt pour le camp du Lightning

Les Red Wings ont pu entrevoir l'avenir lors du dernier match amical du camp de développement lorsque Rasmussen a fait dévier un tir de la pointe de Filip Zadina, le sixième choix du dernier repêchage, pour marquer avant de récolter une aide sur le but gagnant du Tchèque en prolongation.

La coordination de Rasmussen jumelée à son gabarit le rend fort dangereux autour du filet.

« Dès qu'on a atteint un niveau assez haut pour avoir des tirs de la pointe, j'ai commencé à travailler sur les déviations, a-t-il expliqué. Tu essaies seulement de changer la direction. »

Rasmussen a bien aimé jouer en compagnie de Zadina.

« Il a évidemment beaucoup d'habiletés, a fait valoir Rasmussen. Il a un très bon tir et se place en bonne position. Nous allons avoir du plaisir. »

Même son de cloche du côté de son nouveau coéquipier.

« C'est un joueur incroyable, a vanté Zadina. Il est fort et il sait passer la rondelle. Nous nous entendons bien sur la patinoire. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.