Skip to main content

Phil Kessel doit s'imposer chez les Penguins

L'attaquant doit tirer davantage et mettre fin à sa disette lors du match no 5

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

PITTSBURGH - Le joueur de centre des Penguins de Pittsburgh Evgeni Malkin s'attend à une chose de l'ailier droit Phil Kessel lors du match no 5 de la Finale de la Coupe Stanley, jeudi.

« Il va marquer, a déclaré Malkin. C'est le moment de marquer. Nous savons que c'est un excellent joueur et il aime jouer dans les situations difficiles. Maintenant, c'est le moment de montrer son leadership. C'est le moment de marquer. »

Kessel n'a pas touché la cible en quatre matchs contre les Predators de Nashville. Il n'a pas trouvé le fond du filet au cours de six matchs consécutifs et a récolté un but en neuf matchs à l'aube du match no 5 au PPG Paints Arena (20h HE; NBC, CBC, SN, TVA Sports).

La série est égale 2-2.

Toutefois, Kessel a enregistré deux tirs au but et huit tentatives de tirs dans la défaite de 4-1 des Penguins lors du match no 4, lundi. Ce n'était pas une prestation typique de Kessel, mais il s'agissait de son meilleur match de la série parce qu'il semblait enfin vouloir tirer davantage.

« Lors du dernier match, je pense qu'il a joué son meilleur match de la série, a affirmé Malkin. Je vois qu'il aime ça. Il essaie fort et je pense qu'il aura un bon match jeudi. »

Et les Penguins le prendraient avec plaisir. Ils ont perdu deux matchs de suite contre les Predators et les seuls joueurs à avoir marqué sont la recrue Jake Guentzel et le capitaine Sidney Crosby.

Un but de Kessel serait certainement la bienvenue jeudi.

Cela enlèverait un peu de pression des épaules de Crosby et de Malkin, qui n'a pas marqué à ses deux dernières rencontres. Cela enlèverait aussi un peu de pression des joueurs de profondeur des Penguins, même Guentzel qui a raté une chance en or lors du match no 4 et qui sait qu'il aurait pu faire tourner le vent en marquant.

« Ça s'en vient, a dit Kessel. J'ai toujours une chance ou deux, je dois seulement en profiter. »

Kessel a souvent passé la rondelle sur ces chances ou n'a pas utilisé son tir des poignets, qui est facilement l'un des meilleurs de la LNH, lors des trois premiers matchs, surtout lorsqu'il s'amène sur le flanc gauche quand les Penguins sont en avantage numérique.

Il a même passé la rondelle sur certaines chances au début du quatrième match, mais est revenu peu à peu à sa mentalité de tireur plus le match avançait.

Sa seule tentative de tir en première période a atteint le filet à 16:19. Il a obtenu un autre tir au but sur l'avantage numérique des Penguins au deuxième engagement et a ensuite continué à chercher l'occasion de tirer, générant six autres tentatives.

Les entraîneurs ont évidemment remarqué cet aspect. Kessel a effectué 25 présences totalisant 20:53 lors du quatrième match. Il a maintenu une moyenne de 20 présences et de 15:19 de temps de jeu par match lors des trois premiers matchs de la série, quand il a tiré sept fois et qu'il a effectué 11 tentatives.

« J'ai eu quelques chances, a déclaré Kessel. J'ai raté quelques tirs que je ne pouvais pas rater. Il s'agissait de bonnes chances, mais c'est comme ça. Tu veux en profiter, mais parfois ça ne rentre pas. »

Kessel a indiqué que lorsqu'il tombe dans une disette, il continue à jouer à sa manière et finit par s'en sortir. Cela signifie qu'il doit tenter de tirer tout le temps. Il a l'un des tirs les plus rapides de la ligue.

En fait, même si Kessel a été meilleur lors du match no 4, deux tirs au but ne sont pas assez. On peut même affirmer que huit tentatives de tirs ne sont pas assez, du moins pas à ce stade-ci.

« Quand il tire, les bonnes choses surviennent, que ce soit lui qui marque ou les autres, a indiqué Crosby. Il a un bon tir. C'est difficile pour les gardiens de les arrêter. S'il obtient des occasions, j'aime ses chances de marquer. »

Crosby a donné crédit à Kessel pour sa tentative de devenir un fabricant de jeu, mais un Kessel égoïste a plus de chances d'aider les Penguins à remporter la Coupe Stanley.

« Il tente probablement de trouver l'équilibre, a dit Crosby. Mais avec son tir, il faut l'utiliser autant qu'il peut. »

Malkin s'attend à ce que Kessel l'utilise jeudi. C'est une attente raisonnable. Comme ce l'est de s'attendre à ce qu'il marque. C'est ce qu'il est censé faire.

« Il a attendu longtemps, a dit Malkin. Il n'a pas marqué depuis longtemps. Maintenant, c'est le moment. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.