Skip to main content

Pekka Rinne est le grand favori pour remporter son premier trophée Vézina

Le vétéran gardien des Predators pourrait enfin mettre la main sur cet honneur individuel pour la première fois de sa carrière

par Jean-François Giguère / Collaborateur LNH.com

Le calendrier régulier de la saison 2017-18 de la LNH étant maintenant terminé, LNH.com publie une série d'articles sur ceux qui mériteraient de remporter les différents trophées individuels qui seront remis à l'issue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Aujourd'hui, le trophée Vézina, décerné au gardien de l'année dans la LNH.

À l'âge de 35 ans et après avoir été finaliste pour le trophée Vézina à trois reprises, Pekka Rinne des Predators de Nashville pourrait enfin mettre la main sur cet honneur individuel pour la première fois de sa carrière. 

Rinne a connu l'une de ses meilleures saisons régulières dans la LNH pour ainsi aider son équipe à remporter le premier trophée des Présidents de son histoire grâce à une récolte de 117 points.

Si l'on en croit le jury de LNH.com, Rinne devrait couronner cette excellente campagne en remportant assez facilement le titre de meilleur gardien de la LNH. Il a effectivement reçu huit votes de première place pour devancer par près de 20 points son plus proche rival, Andrei Vasilevskiy du Lightning de Tampa Bay.

Rinne s'est classé parmi les meilleurs chez les gardiens partants de la ligue dans toutes les principales catégories de statistiques avec 42 victoires, une moyenne de buts accordés de 2,31 et un pourcentage d'arrêts de ,927. Ses huit blanchissages lui permettent également de partager le premier rang à ce chapitre avec Vasilevskiy.

Au cours de la saison, le vétéran cerbère finlandais a atteint le plateau des 300 victoires en carrière et il est devenu le septième gardien de l'histoire de la LNH à connaître au moins trois saisons de 40 victoires et plus. Il a ainsi rejoint son compatriote Miikka Kiprusoff, Evgeni Nabokov, Braden Holtby ainsi que les légendes Terry Sawchuk, Jacques Plante et Martin Brodeur.

« Il a été extraordinaire pendant toute l'année, alors il ne fait aucun doute qu'il devrait gagner [le trophée Vézina] », a lancé le défenseur des Predators P.K. Subban.

Video: NSH@FLA: Rinne prive Dadonov d'un but en deuxième

Nashville a présenté le deuxième meilleur dossier défensif du circuit en accordant seulement 204 buts. Cette équipe compte sur une excellente brigade défensive avec des arrières de premier plan tels que Subban, Roman Josi et Ryan Ellis, mais Rinne en est la véritable pierre angulaire.

« C'est un vrai professionnel et un meneur dans notre équipe », a déclaré l'attaquant des Predators Ryan Johansen. « C'est grâce à lui si on se trouve là où on est au classement. Il a été sensationnel pendant toute l'année. Il est en mission et il en profite pleinement. »

Comme le reste de son équipe, Rinne a connu une deuxième moitié de saison du tonnerre et il a conservé un dossier de 23-5-1 à ses 29 derniers départs avec des séquences de 8 et de 11 victoires consécutives au cours de cette période. 

Si lui et les Predators poursuivent dans cette même veine pendant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, Rinne pourrait ajouter un autre honneur à son palmarès, mais un honneur collectif, cette fois-ci.

Le jeune Vasilevskiy du Lightning a pris le deuxième rang du scrutin à sa première campagne complète comme gardien partant. À l'âge de 22 ans, il ne fait que commencer sa carrière dans la LNH, mais il s'est vite imposé comme l'un des meilleurs de sa profession. Il a dominé les gardiens de la ligue avec 44 victoires, à égalité avec Connor Hellebuyck des Jets de Winnipeg, et il a affiché une moyenne de buts accordés de 2,62 avec un pourcentage d'arrêts de ,919 et huit jeux blancs, comme Rinne.  

Le Lightning est reconnu pour sa puissante attaque dirigée par Nikita Kucherov et Steven Stamkos, mais Vasilevskiy a eu son mot à dire dans leurs succès. « Je savais qu'il serait bon, mais je ne pensais pas qu'il serait incroyable comme il l'a été », a révélé Kucherov.

Video: BUF@TBL: Vasilevskiy frustre Eichel à bout portant

Hellebuyck est justement celui qui complète le podium. Il a connu la meilleure saison de sa jeune carrière en établissant un nouveau record pour un gardien américain avec 44 victoires. L'ancienne marque de 43 appartenait à Tom Barrasso, qui l'avait établi en 1992-93 avec les Penguins de Pittsburgh.

Hellebuyck a conservé une moyenne de buts accordés de 2,36 avec un pourcentage d'arrêts de ,924 et six blanchissages. 

Ses coéquipiers des Jets sont d'ailleurs conscients du rôle qu'il a joué dans leur excellente saison. « Il nous a donné une tonne de confiance dans notre zone. Quand on faisait des erreurs, il réalisait un gros arrêt et c'est ce qui nous manquait auparavant », a indiqué l'attaquant de Winnipeg Blake Wheeler.

Résultats du scrutin (les points sont accordés sur une base de 5-4-3-2-1 - cinq points pour la première place et un point pour la cinquième place) : Pekka Rinne, Predators de Nashville, 52 points (huit votes de première place); Andrei Vasilevskiy, Lightning de Tampa Bay, 33 points (trois votes de première place); Connor Hellebuyck, Jets de Winnipeg, 31 points; Marc-André Fleury, Golden Knights de Vegas, 21 points; Sergei Bobrovsky, Blue Jackets de Columbus, 20 points (un vote de première place); Frederik Andersen, Maple Leafs de Toronto, 7 points; Tuukka Rask, Bruins de Boston, 7 points, John Gibson, Ducks d'Anaheim, 6 points; Jonathan Quick, Kings de Los Angeles, 3 points

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.