Skip to main content

Sur le radar : Valentin Nussbaumer est déjà nostalgique

L'attaquant suisse des Cataractes a apprécié chaque moment de sa première saison en Amérique du Nord

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Valentin Nussbaumer n'est en vacances que depuis quelques jours, mais déjà, l'attaquant suisse des Cataractes de Shawinigan est nostalgique de sa première saison passée en Amérique du Nord.

Ça n'a pas été la campagne la plus remplie de succès - les Cataractes n'ont signé que 14 victoires - mais on sent que le jeune espoir s'est vraiment amusé malgré les rares gains et les rigueurs du long calendrier de la LHJMQ.

« Je ne peux pas croire que la saison a passé aussi vite », a lancé celui qui est considéré comme le 60e meilleur espoir en Amérique du Nord par le Bureau central de dépistage de la LNH.

« Du moment que tu te dis que c'est fini, c'est là que je me suis rendu compte que je me suis vraiment bien senti cette saison au Canada. Je sors grandi d'une première saison comme celle-là. Il n'y a pas beaucoup de joueurs de hockey qui ont la chance de vivre une expérience pareille. »

À LIRE : Carnet d'espoir: Raphaël Lavoie | Turcotte montre son talent… et les feintes familiales | Byram sera un espoir prisé à Vancouver | Saison chargée pour Nussbaumer

Il n'aura assurément pas chômé. En plus de disputer 58 rencontres avec la formation shawiniganaise, récoltant 17 buts et 21 passes, le patineur de 5 pieds 11 pouces et 167 livres a aussi représenté son pays au Championnat mondial junior avant de participer au Match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH.

Et alors que plusieurs observateurs croyaient que la saison des Cataractes allait prendre fin en quatre petits matchs contre les Huskies de Rouyn-Noranda, la meilleure équipe au Canada en saison régulière, les hommes de Daniel Renaud ont livré une dernière bataille aussi intense que surprenante au premier tour des séries.

Nussbaumer s'est d'ailleurs retrouvé au cœur de la préparation à cette série en apparence inégale.

« Quand on s'est rencontré pour fixer le plan de match, Daniel m'a demandé de raconter comment l'équipe suisse avait réussi à battre la Suède 2-0 en quarts de finale », a expliqué l'attaquant.

« Je leur ai raconté ce que j'avais senti et à quel point l'équipe était soudée. Je pense qu'à la fin des séries, j'ai senti la même chose. Nous formions une famille, les gars ont tellement travaillé fort. Nous voulions juste nous faire plaisir et montrer que les séries, c'est une tout autre saison. » 

Même si les Cataractes se sont qualifiés pour les séries grâce à une défaite en prolongation et qu'ils ont amorcé le tournoi printanier sur une séquence de 15 revers, ils ont réussi à arracher deux victoires aux Huskies dans les quatre premières rencontres de la série.

Ils ont finalement rendu les armes en six matchs.

« Quand 25 joueurs, 25 frères, achètent le plan, ça peut créer des miracles, a ajouté le Suisse. On s'est vraiment unis; tous les joueurs y croyaient et pensaient que c'était possible. Malheureusement, on n'a pas réussi à causer la surprise, mais je n'aurais pu demander mieux de mes coéquipiers. » 

La suite

Maintenant que la saison est terminée et qu'il n'a plus aucune occasion de se faire valoir d'ici au repêchage de la LNH, Nussbaumer a mis le cap vers sa Suisse natale où il amorcera déjà sa préparation en vue de la prochaine saison.

« J'ai vu ce que c'était le calibre junior et je vais me préparer fort cet été en apportant des changements à mon mode d'entraînement, a-t-il dit. Je vais côtoyer quelques personnes qui pourront m'aider mentalement et je vais revenir changé l'an prochain.

« J'ai tellement eu de plaisir malgré nos résultats en tant qu'équipe. Ce sont des choses qui vont rester gravées dans ma tête pour un bon bout de temps. »

Il ne lui reste maintenant plus qu'à patienter et à voir si une équipe jettera son dévolu sur lui à la fin du mois de juin à Vancouver. 

« Je n'ai plus aucun contrôle, a-t-il commenté. Ça va passer vite jusque-là et je prendrai ce qui viendra. Ce serait une chance inouïe, ce ne sont pas tous les jeunes qui ont la chance d'être repêchés. Si j'ai la chance d'en faire partie, je serai un enfant heureux. »

Dans le calepin

• C'est mardi soir que se tiendra la loterie du repêchage de la LNH. L'ordre des positions 1 à 15 sera déterminée au hasard alors que toutes les équipes ayant raté les séries ont au moins un pour cent de chances de mettre la main sur le premier choix au total.

• L'attaquant français Alexandre Texier connaît vraiment une progression fulgurante à ses premiers pas en Amérique du Nord. Il gravit les échelons à vitesse grand V et a déjà son premier but dans la LNH en poche. Il sera intéressant de voir si les Blue Jackets de Columbus lui feront confiance en séries.

Video: CBJ@OTT: Texier marque d'un tir précis en montée

• L'attaquant des Sénateurs d'Ottawa Brady Tkachuk a terminé la saison en force en inscrivant six buts et trois aides à ses dix derniers matchs. Le quatrième choix du dernier encan a été le plus productif des espoirs réclamés en juin dernier avec une récolte de 22 buts et 23 aides en 71 rencontres.

2019 sous la loupe

• Raphaël Lavoie continue de gagner des points au cours des séries de la LHJMQ. L'attaquant des Mooseheads d'Halifax produit à un rythme effréné et occupe le premier rang des marqueurs et des buteurs du circuit. Il totalise neuf buts et 18 points en neuf rencontres jusqu'à maintenant.

Tweet from @HFXMooseheads: Can't be stopped. Raphael Lavoie ladies and gentlemen.#GoMooseGo pic.twitter.com/236Fm6gC03

• On en a peu parlé au cours des dernières semaines, mais le gardien de l'Océanic Colten Ellis se dresse devant sa cage depuis le début du tournoi printanier. Il affiche une moyenne de 1,90 et un taux d'efficacité de ,932 - le meilleur de la LHJMQ - en six matchs (5-1).

• Le défenseur des Giants de Vancouver, Bowen Byram, connaît lui aussi un excellent début de séries. Comme s'il avait encore besoin de gagner des points, il a récolté trois buts et sept aides en huit matchs en plus de maintenir un différentiel de plus-9.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.