Skip to main content

Marcotte: LaCouvee et une bande de recrues impressionnent à Laval

Le Rocket a connu une excellente séquence à domicile; un Brodeur a porté les couleurs des Devils dans la LAH cette semaine

par Anthony Marcotte @anthonymarcotte / Chroniqueur LNH.com

Tous les mardis, notre chroniqueur Anthony Marcotte revient sur la dernière semaine du Rocket de Laval, ainsi que sur l'actualité de la Ligue américaine de hockey. Il permettra aux partisans de suivre assidûment ce qui se passe dans l'antichambre de la meilleure ligue de hockey au monde.

Le Rocket de Laval avait drôlement besoin d'une excellente séquence à domicile pendant la pause des Fêtes pour ainsi se garder de beaux espoirs de séries éliminatoires. La troupe de Joël Bouchard vient de jouer 10 de ses 11 derniers matchs à domicile et au cours de cette séquence, elle a ravi ses partisans avec une fiche de 6-1-2 à la Place Bell. Plus impressionnant encore, c'est un total de 10 recrues qui ont intégré la formation au cours des derniers jours. Résultat, le Rocket se retrouve ce matin à trois points d'une place en séries.
 

Parmi les plus belles histoires cette saison au sein de l'équipe, on retrouve sans contredit le nom de Connor LaCouvee. Le natif de la Colombie-Britannique était un illustre inconnu lorsque le Rocket lui a accordé un contrat d'essai le 28 décembre. Depuis, le gardien de 24 ans est parfait en trois départs!

À LIRE AUSSI: Marcotte: Des cadeaux de Noël inattendus pour plusieurs gardiens

« J'ai toujours été confiant en mes moyens », a révélé LaCouvee dans le vestiaire après une autre impressionnante prestation samedi dernier devant les Americans de Rochester, meilleure formation de la section Nord. « Tu ne veux jamais devenir arrogant, mais bien trouver le bon niveau de confiance. Je pense qu'une part de me succès s'explique par le fait que j'ai énormément de respect pour mon sport. J'aime jouer au hockey et j'ai beaucoup de plaisir ici depuis que je suis arrivé. »

La citation de la semaine que nous avons l'habitude d'insérer à la fin de la présente chronique toutes les semaines s'inscrit très bien ici. L'entraîneur Joël Bouchard a fait sourire la galerie lorsque questionné sur son nouveau gardien rappelé des Mariners du Maine dans la ECHL.

« LaCouvee, c'est ce que j'appelle un "hockey rat". C'est le gars que tu appelles pour jouer au hockey balle, pour remplacer dans ta ligue de garage. Il arrive, il est de bonne humeur, il met ses jambières pis il joue au hockey. »

LaCouvee a d'ailleurs tellement bien fait qu'il est venu ravir le poste de troisième gardien à Étienne Marcoux, retourné chez le Beast de Brampton le week-end dernier. À l'aube du retour de Charlie Lindgren très prochainement, le Rocket ferait bien d'aborder le dossier LaCouvee avec beaucoup d'attention. S'il le libère, nul doute qu'il pourra signer un autre contrat d'essai à travers la Ligue américaine. Avec ses succès, un retour chez les Mariners du Maine serait extrêmement surprenant dans les circonstances. 

D'autres recrues se signalent

Parlant de recrues, d'autres ont aussi tiré leur épingle du jeu cette semaine. C'est le cas notamment pour Lukas Vejdemo, un joueur qui s'avère extrêmement utile sur les 200 pieds de la patinoire. 

Phélix Martineau est devenu un bon dépanneur pour son entraîneur. Utile autant à l'aile qu'au poste de centre, l'ancien des Screaming Eagles du Cap Breton est en train d'assurer son poste dans le circuit pour la fin de la saison. Son temps de jeu ne cesse d'augmenter match après match.

Les Michael Pezzetta, Hayden Verbeek, David Sklenicka, Cale Fleury et Jake Evans ont aussi eu leur part de moments forts pour contribuer aux succès de l'équipe. 

« Les gens ne réalisent pas à quel point nous sommes jeunes présentement. Les gens regardent les pointages à la télé, dans le journal ou à la radio, mais ils ne le réalisent pas. On est l'équipe la plus jeune de la ligue présentement sur le plan de l'expérience. Je suis tellement fier des jeunes comme Martineau, Verbeek, Waked, Pezzetta, Alain, Evans… Puis à la défense, Sklenicka, Fleury… Ce sont des gars qui n'ont pas de millage, il faut se dire les vraies choses », a exprimé Bouchard, samedi.

Le Rocket aura de nouveau besoin de l'apport de tous ses éléments alors qu'il partira plus tard cette semaine pour un voyage de deux matchs à Winnipeg contre le Moose du Manitoba. Selon ce qu'il nous a été permis d'apprendre, les vétérans Michael McCarron et Hunter Shinkaruk ne seront pas en mesure de faire le voyage. Ce sera également le cas pour Noah Juulsen, absent lors des cinq derniers matchs de son équipe.

***

En l'absence de quelques piliers offensifs, le Rocket avait bien besoin du réveil de Daniel Audette. Le petit attaquant connaît sa meilleure séquence offensive de la saison avec au moins un point dans six de ses huit derniers matchs.

Audette semble être revenu dans les bonnes grâces de son entraîneur qui lui a fait sauter son tour à quelques reprises cette saison. Plutôt que de ronger son frein, Audette est revenu en force dès qu'on lui en a donné l'occasion. 

Le trio qu'il a formé avec Alex Belzile et Byron Froese a causé beaucoup d'ennuis à l'adversaire tout au cours de la dernière semaine. C'était la même chose quand McCarron pilotait ce trio au centre avant de tomber au combat le 1er janvier à l'entraînement. Voilà un signe qui ne ment pas.

***

Nouvelle qui est passée sous silence au cours des derniers jours, le contrat d'essai accordé au gardien Jeremy Brodeur chez les Devils de Binghamton. Le fils de Martin est venu rendre service aux Devils en l'absence du numéro 1, Cam Johnson, rappelé au New Jersey en l'absence de Mackenzie Blackwood.

Une belle image que de voir le jeune Brodeur dans l'uniforme des Devils, un chandail presque identique à celui porté à Newark. L'organisation ne s'est d'ailleurs pas fait prier pour confier le célèbre chandail numéro 30 à Jeremy, qui poursuit sa carrière dans la ECHL chez les Admirals de Norfolk.

Plusieurs équipes se cherchent des gardiens de but présentement et Binghamton n'y fait pas exception. Le vétéran Eddie Lack ne jouera plus cette saison et c'est Johnson, 24 ans, qui va obtenir le siège de numéro 1 pour l'instant. Le club de la Ligue américaine misait beaucoup sur Blackwood, mais les insuccès de Cory Schneider ont précipité son rappel dans la LNH. Ainsi va la vie dans la LAH… 

***

Restons dans la thématique des gardiens de but si vous le voulez bien. Quelle histoire que celle du gardien Mike McKenna qui a vécu une semaine absolument rocambolesque.

D'abord, le vétéran de 35 ans a été impliqué dans une transaction qui l'a fait passer des Sénateurs d'Ottawa aux Canucks de Vancouver. Une transaction dont le motif était de faire progresser dans la LNH le jeune Thatcher Demko, qui connaît une autre excellente saison chez les Comets d'Utica où il n'avait plus rien à prouver. Anders Nilsson envoyé à Ottawa, le chemin était donc libre pour le rappel de Demko et un retour dans la LAH pour McKenna. Juste avant, celui-ci a porté les couleurs des Canucks le temps de deux rencontres comme adjoint à Jacob Markstrom.

Ce que les Canucks n'avaient pas anticipé, c'était que McKenna soit réclamé au ballottage par les Flyers de Philadelphie! Cet arrêt en Pennsylvanie devient donc un 20e arrêt différent en carrière pour cet américain natif de Saint-Louis. 

Les années se suivent et se ressemblent chez les Flyers devant le filet. Imaginez, nous ne sommes qu'en janvier et McKenna deviendra le septième gardien utilisé par l'organisation cette saison s'il devait prendre part à un match…

***

Le Rocket volera en direction de Winnipeg pour y affronter le Moose jeudi et samedi soir. La troupe de Pascal Vincent ne connaît pas la saison anticipée et croupit au dernier rang de la section Centrale, à 14 points déjà d'une place en séries.

Six Québécois poursuivent leur carrière au Manitoba; Joey Ratelle, Félix Girard, Émile Poirier, Alexis D'Aoust, Jimmy Oligny et Charles-David Beaudoin. Les anciens des Canadiens de Montréal Logan Shaw et Ryan White font aussi partie de la formation.

Le Moose est le seul rival de l'Association de l'Ouest que le Rocket croisera sur sa route cette saison. Le circuit Andrews tente de créer une certaine rivalité entre les quatre concessions canadiennes du circuit. Le Manitoba visitera également Laval dans le cadre d'un programme double à la fin du mois de février.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.