Skip to main content

Marchessault, « le dieu du Corsi », discute de la relance de Vegas

L'attaquant admet qu'il ne regarde pas beaucoup les statistiques avancées, mais les chiffres démontrent que Schmidt et Smith sont responsables de l'élan des Golden Knights

par Rob Reese @NHLReese / Journaliste NHL.com

« Derrière les chiffres » est une chronique qui se penche hebdomadairement sur les tendances des joueurs et des équipes, en mettant l'accent sur les statistiques avancées. Cette semaine, nous avons discuté avec l'attaquant des Golden Knights de Vegas Jonathan Marchessault pour avoir son opinion sur les statistiques avancées et pour avoir son avis sur les raisons derrière les récents succès des Golden Knights.

Marchessault est l'un des trois joueurs dans la LNH à avoir au moins 580 tirs et 250 mises en échec depuis le début de la saison 2016-17 (585 lancers, 250 mises en échec). Quand on lui a demandé de nommer les deux autres, Marchessault a proposé Ovechkin. Il en avait un sur deux. Il s'agit de l'attaquant des Capitals de Washington Alex Ovechkin (789 tirs, 447 mises en échec) et de l'attaquant des Sharks de San Jose Evander Kane (682 lancers, 326 mises en échec).

Quand on lui a demandé s'il suivait un peu les statistiques avancées, Marchessault, âgé de 27 ans, a répondu : « Je ne les regarde pas, mais j'en ai entendu parler quand [la communauté des statistiques avancées] a commencé à me surnommer « "le dieu du Corsi" ».

Le Corsi est une statistique avancée qui utilise le total de tirs tentés (ceux qui touchent le filet, qui ratent le filet et qui sont bloqués) pour déterminer si une équipe ou un joueur génère de la possession d'une manière positive ou négative.

Marchessault a obtenu ce surnom lorsqu'il évoluait pour le Lightning de Tampa Bay en 2015-16. Même s'il avait marqué seulement sept buts en 45 matchs cette saison-là, Marchessault affichait un pourcentage de tirs tentés (ou Corsi) de 53,79, suggérant qu'il générait de la possession d'une manière positive et qu'il serait capable de marquer plus de buts dans un rôle plus prédominant.

À LIRE AUSSI : Marchessault: « On est capable de surprendre les haters » | Le premier trio de l'Avalanche produit à un rythme historique

Il a poursuivi : « Je regarde parfois le sommaire après les matchs pour suivre le temps de glace, mais c'est tout. »

Mais pour ceux qui regardent assidument les statistiques avancées, les chiffres sont une bonne manière de voir à quel point les Golden Knights se sont améliorés de façon draconienne depuis le retour au jeu du défenseur Nate Schmidt le 18 novembre. Schmidt a purgé une suspension de 20 matchs pour entamer la saison. Vegas, qui a participé à la Finale de la Coupe Stanley à sa saison inaugurale, a entamé la saison avec un dossier de 8-11-1, mais montre une fiche de 10-3-1 depuis le retour de Schmidt.

« Son positionnement est incroyable, il est toujours à la bonne place, a noté Marchessault. Il contient les meilleurs joueurs adverses chaque soir et son jeu de transition rapide est ce qui fait de lui notre meilleur défenseur. »

Video: WSH@VGK: Schmidt brise l'égalité tard en 3e

Depuis qu'il a fait ses débuts cette saison, Schmidt est deuxième parmi les défenseurs des Golden Knights au chapitre du pourcentage de tirs tentés (54,95) derrière Shea Theodore (55,42). Il est important de noter que Theodore entame plus de 57 pour cent de ses présences à 5-contre-5 en zone offensive, comparativement à Schmidt, qui commence 52 pour cent de ses présences à 5-contre-5 en territoire défensif.

Avec Schmidt capable d'assumer plus de responsabilités défensives, le premier trio de Vegas, composé de Marchessault, Reilly Smith et William Karlsson, a amassé un total combiné de 39 points (16 buts, 23 passes) en 13 matchs depuis que Schmidt est de retour.

« Nous savons que ça fonctionne bien les trois ensemble, a dit Marchessault. C'est difficile d'établir une chimie de la sorte, c'est une fois dans une vie. »

Chacun des membres de la première ligne des Golden Knights se classe parmi les 21 premiers attaquants de la LNH au chapitre du temps de glace cette saison (minimum de 30 matchs) : Karlsson (660:09, 16e); Smith (655:46, 18e) et Marchessault (650:28, 21e). Leur temps de jeu indique qu'ils sont utilisés ensemble et que l'on compte sur eux dans toutes les situations.

« Nous tirons beaucoup de fierté de bien jouer défensivement, a affirmé Marchessault. Même si nous n'avons pas marqué de but [dans la victoire de 4-2 contre les Stars de Dallas dimanche], nous avons bien fait en défensive contre l'un des meilleurs trios de la LNH. »

Les statistiques avancées appuient ses propos. Le trio de Marchessault a limité la première ligne de Dallas, composé de Tyler Seguin, de Jamie Benn et d'Alexander Radulov, à quatre tirs au but et à un différentiel de tirs tentés combiné de moins-20.

La plupart du temps, le premier trio des Golden Knights est reconnu pour sa production. Smith mène Vegas avec 16 points (trois buts, 13 passes) depuis le retour de Schmidt.

Video: CHI@VGK: Smith fait 1-0 sur un effort fantastique

« Reilly ne reçoit pas assez de crédit pour tout ce qu'il accomplit, a affirmé Marchessault. Je pense qu'il est le joueur le plus complet de notre équipe. »

Smith mène également les Golden Knights au chapitre des points en avantage numérique (neuf) lors de ces 14 matchs. Vegas a également amélioré son jeu de puissance, passant du 24e rang dans la LNH (15,9 pour cent), du 3 octobre au 17 novembre, au septième rang (27,9 pour cent) depuis.

« C'est génial d'évoluer au sein d'une équipe comme la nôtre, qui possède deux vagues de qualité en avantage numérique, a mentionné Marchessault. C'est une force pour nous d'avoir des joueurs de qualité qui peuvent faire le bon jeu au bon moment. »

Avec l'avantage numérique qui se met en marche et le retour de Schmidt dans la formation, les Golden Knights pourraient connaître encore plus de succès quand le joueur de centre Paul Stastny sera de retour d'une blessure au bas du corps.

Lorsqu'on lui a demandé où il voyait Stastny dans la formation, Marchessault a répondu : « Je suis plutôt heureux de ne pas être l'entraîneur pour celle-là. »

Stastny s'est entraîné sur la deuxième ligne avec l'ailier gauche Max Pacioretty avant sa blessure et il pourrait revenir et occuper la même place. Même si Stastny n'a obtenu aucun point en trois matchs, il a terminé à plus-17 au chapitre du différentiel de tirs tentés.

« Stastny a prouvé durant toute sa carrière qu'il est un excellent joueur sur le top-6, mais [l'attaquant] Cody [Eakin] a été très bon avec [Alex] Tuch et Pacioretty, donc nous verrons. »

Video: VGK@VAN: Pacioretty complète un beau jeu de passes

Même si vous ne suivez pas les statistiques avancées comme Marchessault, il est clair que Stastny aura de nombreuses occasions de produire s'il se retrouve sur la deuxième ligne avec Pacioretty et Tuch, qui a amassé 23 points (11 buts, 12 passes) en 26 matchs.

Si Stastny a un impact immédiat de la même façon que Schmidt, ça ne prend pas un statisticien pour prédire que les Golden Knights pourraient former la meilleure équipe de l'Association de l'Ouest peu avant le Nouvel An.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.