Skip to main content

Le premier trio de l'Avalanche produit à un rythme historique

Les chiffres suggèrent que MacKinnon, Rantanen et Landeskog pourraient être les plus productifs depuis 1997-98

par Rob Reese / Journaliste NHL.com

« Derrière les chiffres » est une chronique qui se penche hebdomadairement sur les tendances des joueurs et des équipes, en mettant l'accent sur les statistiques avancées. Cette semaine, nous analysons les statistiques derrière la domination du premier trio de l'Avalanche du Colorado formé de Nathan MacKinnon, de Mikko Rantanen et de Gabriel Landeskog, le meilleur de la Ligue.

MacKinnon, Landeskog et Rantanen affichent un total combiné de 124 points (48 buts, 76 passes) en 29 matchs cette saison. Leur ligne a produit 43 pour cent des points de l'Avalanche (288). À titre de comparaison, la première ligne des Flames de Calgary formée de Sean Monahan, de Johnny Gaudreau et d'Elias Lindholm a amassé un total combiné de 102 points (44 filets, 58 aides) en 29 parties, ce qui constitue 37 pour cent du total des points de l'équipe (273). Il est bon de noter que le premier trio des Bruins de Boston composé de Brad Marchand, de Patrice Bergeron et de David Pastrnak serait dans la conversation lorsqu'on parle de la ligne la plus productive cette saison (82 points), mais Bergeron a raté huit matchs en raison de blessures et il devrait être à l'écart du jeu au moins jusqu'à la fin du mois de décembre.

POOLERS : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs | Le top-25 des gardiens

Pour ce qui est des buts où chaque joueur d'un duo obtient un point, MacKinnon et Rantanen ont participé à 37 d'entre eux, ce qui les place au premier rang de la LNH. Landeskog et Rantanen ont participé à 23 filets, ce qui les place au deuxième rang dans la Ligue. La dernière fois que des paires d'un premier trio ont terminé aux premier et deuxième rangs au chapitre des points acquis sur un même but remonte à 1997-98, quand Ron Francis et Jaromir Jagr des Penguins de Pittsburgh avaient participé à 64 buts et que Stu Barnes et Jagr s'étaient faits complices sur 38 filets.

Pour démontrer à quel point le premier trio de l'Avalanche est dominant dans cette catégorie cette saison, la paire Gaudreau-Monahan (22) est à égalité au troisième rang avec Evgeni Malkin et Phil Kessel des Penguins en ayant participé à 22 buts ensemble, mais Kessel et Malkin ont récemment été séparés à forces égales.

L'Avalanche avait le meilleur jeu de puissance dans la LNH (30,9 pour cent) avant les matchs de vendredi. MacKinnon et Rantanen se classent au premier rang de la LNH avec des points combinés sur 12 de ces buts. La paire de Landeskog et de Rantanen (ainsi que Landeskog et MacKinnon) est à égalité au troisième rang avec huit. Si l'avantage numérique de l'Avalanche continue de produire à ce rythme, les trois attaquants termineront fort probablement parmi les meilleurs au chapitre des points en avantage numérique par une paire.

Video: COL@DET: MacKinnon complète un beau jeu de passes

Jonathan Huberdeau et Keith Yandle, des Panthers de la Floride, sont à égalité avec Nikita Kucherov et Brayden Point, du Lightning de Tampa Bay, au deuxième rang au chapitre des buts en avantage numérique (neuf) où chacun a récolté un point.

En continuant d'avoir du succès à forces égales et sur les unités spéciales, le premier trio de l'Avalanche pourrait entrer dans l'histoire comme l'un des meilleurs de l'ère moderne.

Individuellement, Rantanen est en voie de mener les marqueurs de la LNH avec 133 points (34 buts, 99 passes) en 82 matchs. MacKinnon maintient un rythme pour terminer deuxième avec 124 points (54 filets, 70 aides). Landeskog pourrait terminer à égalité au 24e rang avec 93 points (48 buts, 45 mentions d'aide).

Même s'il est peu probable que Rantanen maintienne cette cadence, on peut affirmer sans trop se tromper que lui, MacKinnon et Landeskog établiront chacun des sommets en carrière dans la LNH cette saison. MacKinnon avait amassé 97 points (39 buts, 58 passes) en 74 matchs la saison dernière, Rantanen avait récolté 84 points (29 buts, 55 mentions d'aide) en 81 parties la saison dernière, et Landeskog avait obtenu 65 points (26 filets, 39 aides) en 81 rencontres en 2013-14.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.